Bing Bang n°43 jui/aoû/sep 2010
Bing Bang n°43 jui/aoû/sep 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de jui/aoû/sep 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : cuisines et dépendances... Crozes-Hermitage 2007 Yann Chave.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Offres exceptionnelles jusquʼau 20 juillet sur modèles disponibles en concession Classe C ETOILE 21 Votre distributeur et réparateur agréé 4-6, rue Paul-Langevin -21300 CHENOVE Tél. 03.80.59.64.64 Classe A Classe M Mercedes-Benz
gin LES TITRES AUXQUELS VOUS N'ÉCHAPPEREZ PAS BING BANG RENVOIE LA BALLE TÊTES DE COM LA CÔTE D'OR JOUE LE JEU ! CITÉ DES DUCS LE FEUILLETON DE L'ÉTÉ QUI NE SE DÉBALLONNE PAS CUISINE ET D PENDANCES : FIN DE CHANTIER ! ON A TESTÉ : PIZZAS À EMPORTER POUR CEUX OUI SONT « A KRO » I C'TENDANCE, PAS FOOT MAIS PAS HORS-JEU NON PLUS [ÉD I] éditions n°MAGAZINE URBAIN-DIJON JUI—AOUT—SEPT www.Emg-hang-mag.com Montage couverture : Composition Phosphosis & RPat Image couverture : Istock Plus rient à foot ! ! PUBLICITÉ 03 80 73 01 15 ou 06 83 86 48 28 contact@bing-bang-mag.com www.bing-bang-mag.com PROCHAIN NUMÉRO : SEPT-OCT 2010 Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél. 03 80 73 01 15 Gérant/Régie publicitaire Edibang : Richard Patouillet Directeur de publication : Richard Patouillet Direction Artistique : Phosphosis (Philippe Huart) Responsable rédaction : Gérard Bouchu - Contact : gerard@bing-bang.fr Auteurs : Gérard Bouchu, Celine Colle, Jean Maisonnave, Patrick Lebas, Carla Garfield, Thierry Binoche, Emilie Chapulliot, Françoise Perrichet, Bridget P, Lydie Reversat Crédit photo : T. HazeBrouck, R. Patouillet, DR Impression : Imprimerie Champagne Dépôt légal : Juin 2010 Abonnement : 4 n°/22 euros Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés. 01 é d i t o Plus rien à foot : un été en liberté ! BALLON… D’OXYGÈNE ! Dijon est une petite ville où il fait bon vivre, surtout l’été, mais qui a besoin qu’on la chatouille un peu pour la faire rire, voire même sourire. Pour ceux et celles qui n’ont rien à foot de la baballe, le début de l’été a pu sembler longuet. La pluie, le foot, la pluie, le foot. Heureusement, comme disait grand maman, après la pluie, le beau temps. La foot à qui (comme dirait l’ami Bob, qui adore tout ce qui est rebondi), si l’on s’est laissé manipulé par la communication incroyable menée autour du foot. D’accord ça nous a changé des histoires de tram et de tout ce qui se « tram » dans les coulisses du pouvoir sur Dijon, et en France en général, des problèmes de retraite, des rentrées qui s’annoncent difficiles pour ceux qui ont déjà du mal à financer leurs maigres sorties. Dans le temps, c’était facile, on croyait dur comme fer à ce qui était écrit dans les journaux, on choisissait ceux qui pensaient comme vous, c’était plus facile. Après on a cru à l’image, et maintenant il y a tellement d’images qu’on se méfie des textes qui vont avec. Sans la « com », direz-vous, on ne serait rien, nous y compris. On en vit, pêchant des infos, des pubs par là. Quoique… Si Bing Bang n’était pas là, au milieu de tous les médias, payants ou non, pour vous faire sortir, sourire, vous énerver un peu, la vie ne s’arrêterait certes pas mais elle serait encore moins drôle, avouez-le. Nous on ne cherche pas à vous (dés)informer, on veut juste être un ballon d’oxygène, en ces temps de morosité. On se moque aussi un peu de nous en vous parlant ici des « Têtes de Com » qui nous font la tête comme un ballon, dans les pages qui suivent. Un jour, on vous fera un dossier spécial pour vous faire rire des travers du monde politico-économique qui nous gouverne. Un jour, parce qu’on a pas que ça à faire. Ne cherchez pas à savoir qui se cache derrière les pseudos de Carla Garfield, de Krys de Nerf, de Bridget P, de Céline Colle… Tiens, elle, non, c’est son vrai nom, mais elle va en changer pour jouer la directrice d’une agence de com dans le feuilleton de l’été. Toutes les autres sont des filles de com, qui vous racontent ici leurs sorties, leurs envies, avec ou sans les hommes, restés devant la télé ou derrière le comptoir. Un été à l’abri des balles, pour profiter du temps qui passe. Toute l’équipe s’est amusée à prendre la balle au bond, allant à la rencontre de ceux et surtout celles qui ont plein d’idées pour vous faire vivre l’été avec le sourire. Et comme on ne veut pas vous laisser sur votre faim, si vous préférez à nos terrasses une pizza devant la télé, on vous a préparé un test pizzas à emporter (on aurait pu faire les bières, évidemment, mais n’est pas assez « à Kro ») ! Trop bons… Etre ou ne pas être ? On ne se pose pas la question. Etre encore là, passer l’été avec vous, c’est déjà pas si mal… Jean Maisonnave a commencé d’écrire ses mémoires, c’est pas triste, car il le fait par petits billets d’humeur. D’autres ont un polar à la dijonnaise, un poil sanglant, un rien cinglé, sur le feu. Entre-temps on va sortir, il y a des animations, des festivals, des terrasses, de la vie dans la ville. Pourvou que ça doure, comme disait la mère de Napo, qui a du avoir une vision de la Côte d’Or pas triste, du temps où son grand fils (enfin, grand, façon de parler) faisait ses classes à Auxonne… Gérard Bouchu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :