Bing Bang n°40 oct/nov 2009
Bing Bang n°40 oct/nov 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de oct/nov 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 16,6 Mo

  • Dans ce numéro : 13 macarons sucrés et des résultats qui ne manquent pas de sel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n u d a n t S. a. 1 t e r r u e a n t o i ne b e c que r e l 2 1 3 0 0 d i j on c h en ô v et él. 0 3 8 0 5 1 5 0 0 4 vers une efficacité plus écologique. Gamme drive www.volvocars.com/fr nudant automobiles a l f a m i to. é l u e p l u S b e l l e v o i t u r e de l’a n n é e à p a r t i r de 1 2 9 9 0 € Dijon_DRIVe_gam_spe_200x127,5.in1 1 15/10/09 12:06:00
[ÉDI] éditions Couverture : Montage Phosphosis Photo : Martine Roch PUBLICITÉ 03 80 73 01 15 ou 06 83 86 48 28 contact@bing-bang-mag.com www.bing-bang-mag.com PROCHAIN NUMÉRO : DECEMBRE 2009 Edité par EDIBANG : SARL au capital de 14 400 euros 52, avenue de Stalingrad - 21000 DIJON - Tél. 03 80 73 01 15 Gérant/Régie publicitaire Edibang : Richard Patouillet Directeur de publication : Richard Patouillet Direction Artistique : Phosphosis (Philippe Huart) - contact@phosphosis.net - 06 61 77 02 95 Responsable rédaction : Gérard Bouchu - Contact : gerard@bing-bang.fr Auteurs : Gérard Bouchu, Myriam Henry, Jean Maisonnave, LP, Thierry Binoche, Céline Colle, Emilie Chapulliot, Adèle Boissec, Françoise Perrichet, Carla Garfield Crédit photo : V.Arbelet, T. HazeBrouck, R. Patouillet, M. Roch Impression : Imprimerie Champagne Dépôt légal : Octobre 2009 Abonnement : 4 n°/22 euros Toute reproduction même partielle des articles et des photos interdite. Droits réservés. 10 ans ! Edito Par Gérard Bouchu le mag qui fait plus intelligent que son âge ! Qu’est-ce qu’on couv ? Un nouveau BB bien sûr. Un Bing Bang spécial Dijon, ville mutante s’il en est. On avait une idée de « couv » terrible, avec un portrait d’homme-éléphant signé par Martine Roch, Dijonnaise et artiste à qui nous rendons hommage dans tout le numéro. Mais on a eu peur… de vous faire peur. Heureusement, Martine a plus d’un portrait dans son musée imaginaire, caché au fond de son ordi ! Souriez, vous êtes filmés, voulait-on rajouter dans une bulle, en couverture. Pour parler de Voo, non, pas VOUS, enfin, si quand même, car vous êtes concernés par la nouvelle télé régionale. Bon, d’accord, si vous pensez aux caméras cachées ici et là, c’est moins drôle… Qu’est ce qu’on couv ? Pas une déprime ni un rhume, mais c’est vrai qu’on a envie de vous faire changer d’air, de vous donner un peu d’humour et d’amour, dans ces pages. On vous aurait bien mis la couv du premier album d’Adèle Blanc Sec, la BD de Tardi qui va connaître une nouvelle vie grâce au cinéma. Dijon dont Tardi se moquait dans cette célèbre BD culte, en y faisant vivre « les Rabatjoie » ! Si, si, vérifiez… Depuis, Dijon a bien changé. Même le climat s’est réchauffé. On a eu une fin d’été superbe, on a pu bronzer place de la Lib, on a eu un festival franco-américain au succès inattendu, au point que ce sont les Américains qui veulent maintenant non seulement goûter à la moutarde (merci, Monsieur Obama) mais découvrir notre art de vivre. Car ce sont des « pleurants » entourés d’une foule pas triste qui vont quitter le musée des Beaux-Arts en janvier pour partir à la conquête des USA. On en reparle bientôt… 80% des Français veulent changer de vie, paraît-il. Pourvu qu’ils ne viennent pas tous ici. Ou alors, qu’ils fassent comme Jean Maisonnave, qu’ils passent l’hiver dans le sud et l’été ici. Notre chroniqueur gastro est allé visiter les restos interdits aux touristes, ça l’a changé des tables qu’il faisait pour Gault-Millau. N’est pas devenu plus horripilant qu’avant pour autant. Des horripilants, des vrais, vous en trouverez régulièrement dans nos pages. Rejoignez nous plutôt que d’aller vous faire des amis sur Face Book. C’est passé de mode. Mieux vaut avoir un bon ennemi sur qui compter, comme disent les politiciens locaux, qu’un ami qui vous laisse tomber. Faites nous confiance pour vous trouver des ennemis fiables… Pour vous inviter à sortir à l’heure des rentrées, d’autres signent ici de nouvelles chroniques, qui devraient vous plaire. Autour de l’art, du théâtre, de la vie culturelle ou de la vie tout court. Feuilletez ce mag horripilant. Respirez. La crise va passer…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :