Bigre n°23 fév/mar 2019
Bigre n°23 fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de fév/mar 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Association Bigre

  • Format : (170 x 245) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : parler bulles, on aime !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
+1- VINGT HEURES TRENTE +10 ANS Barrage Horikoshi Kôhei Éditions Ki-oon Janvier 2019 Depuis 50 ans, la guerre fait rage entre humains et aliens venus conquérir notre pauvre planète. Dans ces temps sombres, il incombe au prince Barrage de chasser l’ennemi et retrouver la paix... mais ce dernier ne l’entend pas de cette oreille. Voulant fuir ses responsabilités, Barrage se carapate dans un bidonville où il fait la rencontre de notre héros, Astro, un jeune garçon lui ressemblant comme deux gouttes d’eau. Une idée germe alors dans la tête du prince  : forcer ce jeune roturier à prendre sa place... Un scénario bateau certes, mais Barrage n’a pas la prétention de proposer une histoire profonde et complexe  : la série tient en deux tomes. Ne laissant pas assez de place à un scénario développé, on se focalise ici sur l’humour, la détente et la bonne humeur, le tout appuyé par des dessins très bien réalisés, dotés d’un sens du détail bien dosé (que l’on retrouve d’ailleurs dans My Hero Academia, la série la plus connue de l’auteur). On peut cependant noter quelques défauts remarquables, notamment dans l’écriture des personnages qui, bien que partiellement excusée par le manque de temps pour développer ces derniers, reste très peu originale. En conclusion, il ne faut pas chercher ici une histoire prenante mais un moment de détente. De par sa courte durée et son écriture simple, Barrage est très accessible et facile à lire. Idéal pour un enfant « allergique » à la lecture ! Laurel LEDUC +11 ANS Fanny Chartres Les inoubliables Fanny Chartres L’école des loisirs Janvier 2019 Nous étions les Élèves Allophones Nouvellement Arrivés. Nous étions aussi des prénoms et des noms, de véritables invitations au voyage à nous tout seuls (…) Monsieur Bernard nous avait installés les uns à côté des autres, expliquant qu’en début d’année scolaire, il procédait toujours ainsi avec les étrangers, que c’était « beaucoup plus pratique pour tout le monde ». Lucas a quitté la Roumanie pour la France dans l’espoir de devenir un grand violoniste. Le temps de cette première année de lycée, il va partager sa vie d’exilé avec Chavdar, Tezel, Jae-Hwa, Marvin et Anna, qui révéleront au fil des pages ce qui existe derrière leur identité d’EANA  : une double culture, un secret, une fuite, un trésor, des rêves ou des blessures. Fanny Chartres met en lumière le destin de ces ados en transit, qui passent souvent inaperçus, restent en marge et desquels on exige l’intégration et l’assimilation sans chercher à savoir qui ils sont. Réunis et solidaires, ils sont ici libres d’exprimer leurs histoires, leurs origines, leurs langues et les richesses nées du mélange. L’écriture subtile, émouvante, drôle, simple et puissante, nous embarque dans ces inoubliables voyages, recettes, musiques, expressions des quatre coins du monde, de ces inoubliables moments d’entraide et de transmission et de cette amitié multiculturelle, sans frontière, sans limites et pour toujours, inoubliable. P.28 Lucie CHARRIER ADULTE Isabel Ascenc o délit de gosse eh. Délit de gosse Isabel Ascencio La brune au Rouergue Janvier 2019 Tout est prévu comme un scénario de film, mille fois imaginé et répété par ses protagonistes. L’idée est simple  : Jeanne répondra présente au mariage de son frère dans la grande propriété familiale périgourdine dans le seul but de braquer son ex-fiancé. Le charmer, lui remémorer leur histoire et le voler. Un larcin peu commun, c’est certain, puisqu’il s’agit de son sperme. Jeanne est amoureuse de Marie qu’elle a rencontré dans la lumineuse Barcelone et souhaite devenir mère. Porter un enfant, le mettre au monde et l’aimer fort. Toute option médicalement assistée la rebute, elle tient à ce que l’enfant naisse d’un rapport humain, d’un peau à peau, d’une accélération du rythme cardiaque. Incroyablement portée par l’idée d’une infime probabilité pour que ce plan fonctionne, elle fonce. Et elle emporte avec elle son aimée qu’elle n’hésitera pas à déguiser en femme parfaite, ainsi que son meilleur ami Mano, lesquels l’aideront à mettre son hold-up à exécution. Délit de gosse, c’est l’envie d’aller loin, de révéler son désir de maternité et d’en faire une force. C’est s’impliquer corps et âme dans une projection qui illumine, même si elle paraît surréaliste. C’est aussi aborder ce qu’est la vie d’un homosexuel aujourd’hui, pas si libre que ça de s’exposer sous les sunlights. Isabelle Ascencio réussit le pari d’apaiser tout en jonglant avec des étincelles de folie, c’est savoureux. Marianne SCHAEFFER
es'tites Lunet 9 rue Scribe à Nantes 02 28 02 56 26 www lesptiteslunet fr fnlil



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :