Bigre n°21 sep/oct/nov 2018
Bigre n°21 sep/oct/nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de sep/oct/nov 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Association Bigre

  • Format : (170 x 245) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : des débats qui visent haut.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
+1- VINGT HEURES TRENTE +8 ANS SuperS – Solitude (tome 4) Frédéric Maupomé et Dawid Éditions de la Gouttière/Sept. 2018 Mat, Lili et Benji, trois enfants réfugiés d’une autre planète, ont été abandonnés sur Terre par leurs parents. Dotés de super-pouvoirs, ils se retrouvent livrés à eux-mêmes, tiraillés entre le désir de mener une vie normale parmi les humains, la peur d’être découverts et, pour les plus petits, l’envie de découvrir qui ils sont et ce dont ils sont capables. Suite à une photo parue dans les journaux, les rumeurs les plus folles courent sur les super-héros qui protègent la ville. Dans cet album, Benji est aux mains de la police et des scientifiques. Qui est-il vraiment ? Serait-il un extraterrestre ? D’où lui vient sa force ? À l’abri des regards, il est scruté sous toutes les coutures. Matt s’en veut et est complètement abattu alors Lili prend les choses en main. Grâce à elle, ils vont échapper à leurs poursuivants et trouver refuge chez l’inspecteur Lesec. Non sans surprise, il les accueille et leur sera d’une aide essentielle. Dans ce quatrième tome des aventures de Lili, Matt et Benji, on retrouve les trois enfants dans une aventure haletante. Le scénario de Frédéric Maupomé est sous tension ; on touche du doigt le danger qui semblait si lointain lors des premiers tomes. Le dessin doux et chaleureux de Dawid incarne parfaitement l’ambiance de sa palette de couleurs. Une vraie série d’aventure à lire encore et encore. Emmanuelle Regnault +12 ANS Fullmetal Alchemist Hiromu Arakawa Éditions Kurokawa – collection Shonen/Depuis 2002 Dans l’espoir de ressusciter leur mère, les jeunes Edward et Alphonse Elric décident d’étudier l’alchimie. Toutefois, tout ne se passe pas comme prévu. Pour acquérir ce que l’on veut, il faut toujours offrir quelque chose de valeur équivalente. Le prix pour avoir tenté l’interdit fut cher à payer  : une jambe pour Edward, et pour Alphonse, un corps piégé dans une armure. Pour retrouver leurs apparences, les deux frères devront mettre la main sur la pierre philosophale, mais ils ne sont pas les seuls à la convoiter ! Fullmetal Alchemist est indéniablement un chef d’œuvre incontournable de la bande-dessinée japonaise. Le manga tient en haleine le lecteur tout du long des 27 volumes, prenant son temps pour révéler toute l’étendue de son univers et toute la profondeur de son histoire, oscillant entre les récits fantastiques et ceux qui paraissent presque trop réels pour un univers de fantasy. Ici, alchimie et aventure flirtent avec guerre et corruption. Des personnages hauts en couleurs, qu’on croirait sortis d’un cartoon, cohabitent avec des hommes froids, prêts à tout pour servir leurs propres intérêts. Mais malgré tous ses aspects sombres, cette série reste avant tout un manga d’aventure. Ne vous fiez pas trop à ce synopsis pour le moins brutal car Fullmetal Alchemist est bien plus enfantin qu’il n’en a l’air. Et pour avoir captivé des générations de lecteurs, il serait dommage de s’en priver. P.24 Laurel LEDUC ADULTE XIUOI\S\I\n'ILI Leurs enfants après eux Nicolas Mathieu Actes Sud/Août 2018 Heillange, été 92. L’été est brûlant dans la vallée lorraine et le temps s’étire malgré les après-midis passés au bord du lac. Il faut dire que les nombreux pétards fumés pour se distraire n’arrangent rien  : la bouche pâteuse et la vague moiteur qui envahissent Anthony, Steph, Hacine et les autres les assomment tranquillement. Ici, la vie est morne  : les hauts fourneaux sont à l’arrêt et, depuis, rien ne tourne plus rond. Les silences et les espérances boiteuses se mêlent à la violence qui prend toujours le dessus, les relations se détériorent et les émotions pourrissent. L’eau, tantôt rassurante, tantôt opaque et dangereuse, enveloppe ces êtres attristés par leurs vies merdiques. Les scooters pétaradent, on teste ses limites. Les corps s’attirent, crépitent et finissent par se rencontrer pendant les nuits chaudes. Les garçons se la racontent et les filles jouent l’indifférence  : une mécanique intemporelle. Leurs enfants après eux raconte ces vies d’adolescents rejetant leurs repères, enracinés dans une terre qu’ils n’ont pas choisie. Accablés par ce qu’ils doivent à leurs parents et décidés à ne pas suivre le même chemin, ils sont animés par une pulsation qu’ils ne saisissent pas. Déjà désabusés et nostalgiques, les personnages que l’on quitte après le mondial de 98 ont encore toute la vie devant eux. Marianne SCHAEFFER
HAB GALERIE EXPOSITION VISIBLE JUSQU'AU 30 SEPTEMBRE 2018 HAB GALERIE (ÎLE DE NANTES)/ENTRÉE LIBRE + D'INFOS SUR WWW.LEVOYAGEANANTES.FR 0 892 464 044 Service 0,35 € I mn + prix appel I CÉLESTE BOURSIER-MOUGENOT fluides LAURENT LÉGAT LVAN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :