Belles Régions de France n°2 jui/aoû 2010
Belles Régions de France n°2 jui/aoû 2010
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 99,4 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Corse, île de vraie beauté.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
En Corse, Je ne dois pas manquer... mCITADELLE DE CORTE (CENTRE CORSE) Corte, protégée par ses gorges et ses montagnes, a toujours joué un rôle militaire important. Au IXe siècle, c'était déjà une place forte et les génois s'en emparèrent lors de l'occupation de l'île (XIIIe siècle). En 1419, un seigneur féodal corse, Vincentello d'Istria, conquit la ville et fit construire la citadelle. Plus tard, la banque de Saint Georges, organisme militaire et financier émanant de Gênes, reçut Corte des mains des seigneurs de Campo Fregosso. Lors de l'expédition française (1553), le Maréchal de Thermes envoie Sampiero Corso à la conquête de la ville. A Corte, Sampiero rallie la population, ainsi que la plupart des chefs corses, à la cause française. Reprise par les génois après la signature du traité de Cateau- Cambrésis (1559), les Français s'en emparent à nouveau en 1734. Les nationaux ne l'occuperont qu'en 1745, lorsque Jean-Pierre Gaffori (nommé « Général de la nation » en 1751 à la Consulte d'Orezza) rendit l'indépendance à la ville. Corte fut de 1755 à 1769 la capitale de la Corse indépendante, sous la direction de Pascal Paoli. Ce « despote éclairé », ami de Jean-Jacques Rousseau et James Boswell, réorganise son état et dote son pays d'une constitution démocratique établissant la séparation des pouvoirs et la souveraineté du peuple. La Citadelle vous permet de découvrir les anciennes casernes, les prisons et la tour du nid d’aigle ; elle abrite les musées d’Art et d’Histoire de la Corse, le Fonds Régional d'Art Contemporain ainsi que l’Office du Tourisme. Ne se visite qu'avec le Musée de la Corse. Citadelle de Corté. Place à Corté. Général Jean Pierre Gaffori. Corte statue du Gal Arrighi de casanova. mNOTRE DAME DES NEIGES Photo prise un jour de pluie après le coucher du soleil. Tout ça pour dire que l'église n'est ni aussi bleue ni aussi verte qu'il n'y paraît ! ! Les murs sont couverts d'inscriptions mystérieuses semblables à celles découvertes par Claudio sur l'église piévane de Canari. Le jour, le moment et la lumière n'étaient pas propices à leur lecture. 58 - Belles Régions de France Citadelle de Corté. Corté, maison de Joseph Napoléon. Corté, tête de Maure. Notre Dame des Neiges.
En Corse, Je ne dois pas manquer... mEGLISE ORTHODOXE DE CARGÈSE. LE VILLAGE DE CARGÈSE. La grande ombre est l'ombre de l'église Orthodoxe, car les deux églises se font face. Un contrat stipulait que les Grecs pouvaient conserver leurs rites orthodoxes, mais qu'ils se soumettaient tout de même à l'autorité papale. De plus, les futurs archimandrites de la communauté devaient suivre une formation à Rome. Ainsi, bien que le rite orthodoxe grec ait été totalement préservé jusqu'à nos jours, l'église grecque de Cargèse est d'obédience catholique (uniate). On parle de rite grec catholique (rite byzantin) ou de Saint Jean Chrysostome. Avec le temps, de nombreux villageois furent convertis au rite latin. Les deux rites coexistent encore de nos jours. Église catholique de Cargèse. mÉGLISE DE CASAMACCIOLI Casamaccioli (Centre Corse) La petite église de Casamaccioli sert d’écrin à une statue légendaire de la Vierge Marie, Sainte Marie, la Sainte Reine du Ciel, la Santa par excellence, a Santa di u Niolu (la Sainte du Niolo), vénérée depuis des siècles au coeur de la Corse. De l’est, l’automobiliste y parvient par le défilé de la Scala di Santa Regina (l’Escalier de la Sainte Reine) et de l’ouest, par le col de Vergio (bocca di Verghju). Casamaccioli est un lieu de pèlerinage ancien. Le 8 septembre, on y célèbre la Nativité de la Vierge : tous les ans des centaines de pèlerins s'y rendent pour rendre hommage à A Santa di u Niolu. Cette célébration est liée spécifiquement à la statue de la Vierge conservée dans l'église du village, A Santa di U Niolu. La légende dit qu'un capitaine de marine napolitain en pleine tempête implora la Vierge Marie de lui donner un signe afin que son bateau ne sombrât pas dans les flots. À la fin de sa prière, une éclaircie permit de sauver les marins. En guise de remerciements, le capitaine du navire acheta une statue de la Vierge à Naples et la remit ensuite aux Corses qui furent chargés de la transporter et la placèrent sur un âne. Au passage de la statue, les villages cherchèrent à le faire stopper chez eux. Le seul village qui ne marqua aucune convoitise fut Casamaccioli. C'est après un périlleux voyage, à travers les gorges, que l'âne s'arrêta à Casamaccioli sur le champ de foire. Rien ne pouvant le décider à partir, la statue resta dans le village. La célébration du 8 septembre a une particularité. La messe se termine par une procession menée par la confrérie du village qui porte la statue sur le champ de foire. La procession est suivie d'une cérémonie spécifique, A granitula, qui a été rapprochée par les ethnologues d'anciennes cérémonies pré chrétiennes. Il est d'ailleurs à remarquer que, traditionnellement, la statue de la Vierge n'y participe pas, ses porteurs quittant la procession à ce moment-là, bien qu'il arrive certaines années que la confrérie l'y intègre. Les membres de la confrérie avancent en une ligne qui s'enroule sur elle-même en spirale, puis, arrivée au centre, se déroule complètement. La procession repart ensuite derrière la statue de la Vierge pour retourner à son point de départ, l'église du village. mCITADELLE DE SAINT- FLORENT Saint Florent - Région de Bastia Construite en 1439 sur un rocher calcaire, silhouette insulaire flanquée d'une tour carrée et de deux tourelles. L'espace de la citadelle est actuellement réservé uniquement aux expositions. Santa di u Niolu, Casamaccioli. Église Saint Jean baptiste de Bastia. Belles Régions de France - 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 1Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 2-3Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 4-5Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 6-7Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 8-9Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 10-11Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 12-13Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 14-15Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 16-17Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 18-19Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 20-21Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 22-23Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 24-25Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 26-27Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 28-29Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 30-31Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 32-33Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 34-35Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 36-37Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 38-39Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 40-41Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 42-43Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 44-45Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 46-47Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 48-49Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 50-51Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 52-53Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 54-55Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 56-57Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 58-59Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 60-61Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 62-63Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 64-65Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 66-67Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 68-69Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 70-71Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 72-73Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 74-75Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 76-77Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 78-79Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 80-81Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 82-83Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 84-85Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 86-87Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 88-89Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 90-91Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 92-93Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 94-95Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 96-97Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 98-99Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 100