Belles Régions de France n°2 jui/aoû 2010
Belles Régions de France n°2 jui/aoû 2010
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 99,4 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Corse, île de vraie beauté.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
La Corse, route des Sens Authentiques… 24 - Belles Régions de France Terroir et gastronomie Riche par son patrimoine, la Corse est également riche de traditions vivantes où la gastronomie tient une place de premier ordre. L’élevage et l’agriculture traditionnels fournissent, au fil des saisons, le principal de la production agro-alimentaire insulaire qui a fait la réputation de la Corse. Aussi les saisons tiennent-elles toute leur place dans l’expression de l’art de vivre corse : la gastronomie. Une gastronomie où l’authenticité des productions du terroir côtoie la qualité de l’élaboration de ses produits. Les vins, dont certains très réputés, en défendent les couleurs. A l’élevage et à l’agriculture, la chasse et la pêche ajoutent, toujours selon les saisons, leur lot de saveurs. Routes des Sens authentiques Bienvenue en Corse, sur la « Route des Sens authentiques ». Nous vous invitons au détour de ces pages à découvrir autrement cette région : au travers de sa gastronomie, de ses produits identitaires, de ses foires et de ses artisans. Nous vous invitons à emprunter les chemins de traverse qui parcourent les dix territoires de vie de cette île et qui vous conduiront des châtaigneraies de Castagniccia aux oliveraies de Balagne en passant par les bergeries du Centre Corse ou les vignobles du Sartenais-Valincu. Typiques, variées, naturelles ou « bio » pour de plus en plus d’entre elles, les productions du terroir sont porteuses d’un véritable savoir-faire traditionnel marqué par une forte exigence de qualité. Là où des régions de longue tradition agricole présentent un, voire deux produits certifiés, la Corse, elle, affiche cinq labels d’Appellation d’Origine Contrôlée (vin, brocciu, miel, huile d’olive, farine de châtaigne). Là où certains privilégient l’uniformité, la Corse, elle, encourage l’excellence de ses divers produits, dont certains bénéficient d’une indication géographique reconnue par l’Europe (clémentines ou cabri corse). Là où d’autres font le choix du productivisme et de la culture intensive, la Corse, elle, privilégie un juste équilibre entre une production artisanale et industrielle à la fois source de développement économique et respectueuse de l’environnement. Des valeurs qui sont autant de garanties pour le consommateur et qui constituent une opportunité pour nos producteurs, artisans comme professionnels de l’agroalimentaire, pour se différencier sur un marché mondialisé particulièrement compétitif. Alors bonne « Route des Sens authentiques ». Vous goûterez et apprécierez, nous en sommes sûr, la différence. A saluta ! Bon appétit !
La Corse, route des Sens Authentiques… Ce qu'il faut goûter mLES POISSONS DE LA PÊCHE LOCALE SOUS TOUTES LEURS FORMES : grillés, au four, en soupe, et l'incontournable « bouillabaisse ». mLES FROMAGES : de brebis et de chèvre. Le brocciu : préparation délicate à base de petit lait de brebis ou de chèvre, bénéficiant d'une Appellation d'Origine Contrôlée. Il se déguste seul, sucré ou salé, et sert également à la préparation de nombreuses recettes (canelloni, omelettes, beignets, pâtisseries). La farine de châtaigne : toujours de fabrication artisanale, elle sert de base à de nombreux plats dont la « polenta », le plus réputé et les pâtisseries. La châtaigne a joué autrefois un rôle primordial dans l’économie insulaire. L’huile d’olive : savoureuse et saine ; elle témoigne d’une tradition méditerranéenne où l’olivier fut roi. Un quart du verger se situe dans la région de la Balagne. de brebis et de chèvre. Le brocciu : préparation délicate à base de petit lait de brebis ou de chèvre, bénéficiant d'une Appellation d'Origine Contrôlée. Il se déguste seul, sucré ou salé, et sert également à la préparation de nombreuses recettes (canelloni, omelettes, beignets, pâtisseries). La farine de châtaigne : toujours de fabrication artisanale, elle sert de base à de nombreux plats dont la « polenta », le plus réputé et les pâtisseries. La châtaigne a joué autrefois un rôle primordial dans l’économie insulaire. L’huile d’olive : savoureuse et saine ; elle témoigne d’une tradition méditerranéenne où l’olivier fut roi. Un quart du verger se situe dans la région de la Balagne. En bord de mer, surtout le printemps et l’été venus, les poissons ou crustacés émerveilleront vos papilles et c’est à la faveur de votre menu que vous pourrez faire votre choix entre les 9 productions de vins A.O.C qui rivalisent en crus riches en arômes et en saveurs. N'hésitez pas à frapper à la porte des caves, les viticulteurs corses seront ravis de vous faire apprécier leur production. Vous l’aurez compris, vous découvrirez une cuisine authentique et généreuse ! LES FOIRES RURALES ET LES MARCHÉS TRADITIONNELS Entre modernité et tradition, l’art de vivre corse garde ses repères ancestraux, ce qui ne manque pas d’interpeller les mLA CHARCUTERIE : très réputée, qui doit, en grande partie son goût à la qualité des porcs élevés en liberté, se nourrissant presque exclusivement de châtaignes et de glands : Figatellu (saucisse de foie), Coppa (échine de porc), Lonzu (filet de porc), salamu (saucisson), prisuttu (jambon cru).très réputée, qui doit, en grande partie son goût à la qualité des porcs élevés en liberté, se nourrissant presque exclusivement de châtaignes et de glands : Figatellu (saucisse de foie), Coppa (échine de porc), Lonzu (filet de porc), salamu (saucisson), prisuttu (jambon cru). touristes en quête d’authenticité. Vitrines de cet art de vivre, les foires, les expositions, les fêtes se sont multipliées, ces dernières années, dans la plupart des microrégions. Foires de l’huile d’olive, de la châtaigne, de la charcuterie, de l’artisanat témoignent d’un dynamisme promotionnel au service d’une économie identitaire en recherche. Tout au long de l’année, découvrez et dégustez les goûts de la Corse dans l’ambiance festive des foires rurales véritables rendez-vous des producteurs, artisans, gourmets et curieux ; foires du fromage, du vin, de la châtaigne, du miel ou de l’amande, pour ne citer qu’elles, seront autant de prétextes pour partir à la découverte de toutes les microrégions et leurs particularismes. mLE MIEL : l’extraordinaire variété des fleurs du maquis qui offrent aux abeilles leurs nectars, confère à ce miel un goût tout à fait particulier. Le miel Corse bénéficie désormais d’une Appellation d’Origine Contrôlée. mET TOUS LES AUTRES PRODUITS : les agrumes, la noisette, la biscuiterie, la confiserie, les liqueurs originales parmi lesquelles la liqueur de Myrthe, ou le cédrat (agrume typiquement Corse). Sans oublier les produits de l’aquaculture : moules, huîtres et truites fumées des étangs de Diana et d’Urbinu. Belles Régions de France - 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 1Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 2-3Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 4-5Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 6-7Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 8-9Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 10-11Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 12-13Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 14-15Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 16-17Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 18-19Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 20-21Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 22-23Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 24-25Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 26-27Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 28-29Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 30-31Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 32-33Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 34-35Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 36-37Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 38-39Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 40-41Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 42-43Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 44-45Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 46-47Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 48-49Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 50-51Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 52-53Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 54-55Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 56-57Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 58-59Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 60-61Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 62-63Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 64-65Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 66-67Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 68-69Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 70-71Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 72-73Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 74-75Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 76-77Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 78-79Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 80-81Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 82-83Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 84-85Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 86-87Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 88-89Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 90-91Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 92-93Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 94-95Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 96-97Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 98-99Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 100