Belles Régions de France n°2 jui/aoû 2010
Belles Régions de France n°2 jui/aoû 2010
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 99,4 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Corse, île de vraie beauté.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
En Côte d’Or, Je me souviens du passé… Une histoire forte et mouvementée ! L’histoire de la Corse est celle d'une île devenue française en 1768 et qui a souvent été objet d'enjeux stratégiques et d'influences externes, tout en conservant un fort particularisme dû à son relatif isolement. 1 - Barcelet. 2 - Préhistoire, Casteddu d'Araghju. 2 - Calanchi.. 4 - Rhyton en forme de tête d'équidé, museé Jeŕome Carcopino. 5 -Palaghju megalithique. 6 - A Petra. 7 - Cauria. 8 - Filitosa. 9 - Fontanaccia. 10 - Jean Auguste Dominique Ingres Portrait de Napoleón Bonaparte en premier consul. 20 - Belles Régions de France Située au cœur de la Méditerranée occidentale, à 200 kilomètres de Nice, une dizaine de kilomètres de la Sardaigne, 50 kilomètres de l'île d'Elbe (Toscane), 80 kilomètres des côtes toscanes, l'île a de tous temps occupé une position stratégique au sein de l'espace géopolitique méditerranéen. Objet de convoitise des différentes puissances de Méditerranée, elle est longtemps demeurée dans les zones d'influence italo-toscane et carthaginoise, la langue corse en étant la plus vivante illustration. Véritable « montagne dans la mer » avec une arête centrale nordsud sur toute sa longueur qui est en fait la fin de la chaîne alpine, l'intérieur de la Corse a été un lieu de refuge constant pour la population de l'île qui y a développé et maintenu une culture très ancienne. Sa spécificité et son originalité sont le produit d'une histoire complexe. Avec ses 8 778 km², elle est la quatrième île de la Méditerranée, derrière la Sicile, la Sardaigne et Chypre. Après une préhistoire marquée par les civilisations mégalithiques et torréennes dont les traces sont encore visibles, notamment dans l’Istria et le Sartenais, la Corse connaît une histoire à sa ressemblance, forte et tourmentée. Aux accostages antiques des Phéniciens, Grecs, Etrusques, Phocéens, Carthaginois et Romains succèderont, dès le Moyen Âge, les invasions barbaresque, byzantine ou sarrasine. Dans le même temps, les administrations papale, toscane, pisane, aragonaise, génoise, allemande, anglaise se succèderont, scandées d’intermèdes guerriers auxquels se mêlent les féodaux locaux. Et puis, ce sera, en 1768, l’annexion par la France au terme d’une guerre d’indépendance qui aura duré 40 ans. Les acteurs de l’histoire de la Corse ne sont pas tous des inconnus. Certains, comme Napoléon Bonaparte, Pascal Paoli ou Sampiero Corso ont même changé, chacun à sa manière, l’histoire de la France ou du monde. Paléolithique Considérées un temps comme les premiers indices de présence humaine en Corse, les accumulations de bois du site de Macinaggio à l’est du Cap Corse sont aujourd'hui interprétées comme des accumulations naturelles. L'occupation paléolithique de la Corse n'est donc toujours pas attestée, même si elle reste possible. Mésolithique (-9000/-6000) Si les manifestations d’une colonisation paléolithique font actuellement défaut, il existe en revanche de très nombreuses données témoignant d’une fréquentation humaine à partir de 9000 av. J.-C. : sept sites connus et fouillés et deux sépultures, à Bonifacio (Corse du Sud) et à Pietracorbara (Haute-Corse). La première, datée du VIIIe millénaire (7959-7184 av. J.-C.) 1 2 3
En Côte d’Or, Je me souviens du passé… présente de très nombreuses similitudes, dans le traitement du mort, avec les sépultures mésolithiques des Arene Candide (Ligurie, Italie) et notamment la tombe II fouillée parL. Cardini (1980). Dans ces deux cas, en effet, les squelettes reposaient allongés sur le dos, les bras le long du corps, les pieds joints, la tête sur le côté en position forcée et avaient été recouverts d’une substance minérale rouge 1. Ces analogies suggèrent une certaine unité culturelle au VIIIe millénaire de part et d’autre de la Mer Tyrrhénienne. Un autre élément vient étayer la même idée : les industries lithiques des sites corso-sardes et de certains assemblages de la côte occidentale de l’Italie, (Grotta della Madonna en Calabre, Grotta della Serratura en Campanie, Riparo Blanco au Mont Circé) montrent de grandes ressemblances. Aussi, quelle que soit la réalité des fréquentations paléolithiques de ces îles, tout porte à croire que les sociétés qui s’y développèrent, après la dernière glaciation, avaient une origine strictement continentale. La présence des humains anatomiquement modernes en Corse et en Sardaigne serait donc liée à l’arrivée, au cours du Mésolithique, de nouvelles populations provenant probablement des côtes italiennes les plus proches. La préhistoire La Corse est certainement occupée par des groupes peu nombreux à partir du VIIe millénaire avant Jésus-Christ. Le premier être humain connu est « la dame de Bonifacio » (vers 6570 av. J.C.). Au néolithique, l’homme occupe entièrement l’île, agriculture et élevage se développent et des villages s’organisent. Des rapports réguliers avec les côtes 4 Émeutes de 1729 Les émeutes spontanées de 1729 éclatent suite à l'incident de Bustanico, à savoir le prélèvement des impôts par le gouverneur en dépit de la décision de Gênes d'arrêter leur levée. Elles se cristallisent sur le refus de l'impôt, mais les causes profondes sont multiples : la pression fiscale en général, taille et gabelle jugées excessives pour le contexte économique de crise ; mais aussi, les abus des percepteurs génois envers les Corses ; et enfin, l'insécurité exacerbée par la disette, due à des bandits isolés ou à des bandes audacieuses. Cette troisième raison entraîne la demande de rétablissement du port d'armes, dans un souci traditionnel en Corse d'assurer soi-même sa propre sécurité et de se faire sa propre justice. Gênes interprète cette revendication comme un refus de payer l'impôt de deux seini. Les premières émeutes démarrent en novembre 1729, dans la région du Bozio. La rébellion s'étend par la suite à la Castagniccia, la Casinca, puis le Niolo. Saint-Florent et Algajola sont alors attaquées, Bastia mise à sac en février 1730, et en décembre de cette même année, lors de la consulte de Saint- Pancrate, la Corse élit ses généraux : Luigi Giafferi, Andrea Ceccaldi et l'abbé Raffaelli. Gênes fait alors appel aux troupes de l'empereur Charles VI. Cette intervention impériale de 1731 est repoussée une première fois mais, quelques semaines plus tard, de puissants renforts viennent à bout des rebelles. En juin 1733, Gênes accorde au peuple corse certaines concessions garanties par l'Empereur, mais jugées insuffisantes dans l'île. La rébellion reprend quelques mois plus tard, sous le commandement cette fois de Hyacinthe Paoli, le père de Pascal. méditerranéennes les plus proches sont certains. Une civilisation brillante se construit au IIIe millénaire. Elle sait fondre le cuivre, sculpte des centaines de menhirs qui sont parfois de véritables statues, et bâtit des constructions en énormes pierres (castelli, torri). Tout indique une société organisée, très proche de celle de la Sardaigne nuragique 5 Belles Régions de France - 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 1Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 2-3Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 4-5Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 6-7Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 8-9Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 10-11Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 12-13Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 14-15Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 16-17Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 18-19Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 20-21Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 22-23Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 24-25Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 26-27Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 28-29Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 30-31Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 32-33Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 34-35Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 36-37Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 38-39Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 40-41Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 42-43Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 44-45Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 46-47Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 48-49Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 50-51Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 52-53Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 54-55Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 56-57Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 58-59Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 60-61Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 62-63Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 64-65Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 66-67Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 68-69Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 70-71Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 72-73Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 74-75Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 76-77Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 78-79Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 80-81Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 82-83Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 84-85Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 86-87Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 88-89Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 90-91Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 92-93Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 94-95Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 96-97Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 98-99Belles Régions de France numéro 2 jui/aoû 2010 Page 100