Belles Régions de France n°1 avr/mai 2010
Belles Régions de France n°1 avr/mai 2010
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°1 de avr/mai 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 71,9 Mo

  • Dans ce numéro : la Bourgogne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
Nevers, hier et aujourd’hui… Un peu d’histoire... Nevers… Botte secrète L ongtemps, 1 - Détails de la Cathédrale. 2 - Lumière de l’intérieur. 3 - Chasse de verre à l’intérieur de la chapelle. 4 - Grotte de Bernadette. 78 - Belles Régions de France on a vu en Nevers la Noviodunum dont parle César dans De la guerre des Gaules, mais les recherches archéologiques n'ont jamais pu confirmer ces dires. En revanche, dès le début de la période galloromaine, le développement d'un bourg important ne fait pas de doute. En effet, des traces d'activités artisanales, bronze, fer, céramique, et des vestiges de quartiers résidentiels sont mis au jour. Le christianisme s'implante dès le IIe siècle. La création d'un évêché intervient en 517. Et le baptistère du VIe siècle, situé actuellement sous la cathédrale, témoigne de l'implantation du christianisme dans la région. Les époques mérovingiennes et carolingiennes voient s'ériger abbayes et prieurés, tant dans la ville qu'aux alentours. Si le pouvoir des évêques est très important depuis le VIe siècle, celui des comtes l'est tout autant à partir du Xe siècle. C'est à l'un de ceux-ci, Pierre de Courtenay, que l'on doit la réalisation de l'enceinte fortifiée en 1194 et du premier château (dont il ne reste rien). En 1467, le comte Jean de Clamecy entreprend la construction du nouveau château, l'actuel Palais ducal. Au XVIe siècle, le comté est érigé en duché pour la famille de Clèves, puis il passe par mariage à la famille de Gonzague, princes italiens originaires de Mantoue, qui attirent à Nevers faïenciers et verriers italiens qui feront la réputation de la cité. Cette tradition historique d'échanges internationaux de la ville est encore accentuée par le mariage en 1645 de la duchesse Louis-Marie de Gonzague avec le roi Ladislas de Pologne. Sa filleule, Marie-Casimire de la Grange d'Arquian deviendra, elle aussi, reine de Pologne. En 1659, le duché est vendu à Mazarin, dont le neveu Philippe-Julien Mazarini- Mancini hérite à sa mort. La famille Mazarini-Mancini conserve le duché jusqu'à la Révolution. Au XIXe siècle, la révolution industrielle laisse un peu Nevers de côté et favorise d'autres localités proches : Fourchambault, Guérigny et Varennes-Vauzelles. Il faut attendre la seconde moitié du XXe siècle pour que la ville retrouve son dynamisme. Les années 1980 sont marquées par l'arrivée de Pierre Bérégovoy, élu Maire de Nevers en 1983, qui entreprend de grands travaux amenés à changer le visage de la cité ducale. Son successeur, Didier Boulaud, continue cette œuvre de transformation de la ville, en lançant d'ambitieux travaux d'urbanisme. Ancrée en bord de Loire, traversée par la Nationale 7, Nevers rime avec atmosphère. Parmi ses élégances architecturales se distille un bien-être qui n’appartient qu’à elle et celle qui conjugue le passé en relief n’a pas son pareil pour faire au présent la part belle. Des fresques d’aujourd’hui jouxtent des façades patinées. Des jardins jettent leur manteau végétal sur d’anciens remparts. L’art moderne joue avec les matériaux et sème des sculptures en plein air… Nevers, généreusement dotée d’un patrimoine culturel exceptionnel, est résolument contemporaine, vivante et dynamique. 1 2 3
Nevers, hier et aujourd’hui… Par tradition ! Nevers et son Univers forment un cocktail étonnant, aux ingrédients multiples. Au confluent de la Loire et de l’Allier, la nature dessine en site classé des paysages inouïs, faisant écho aux splendeurs de l’architecture. Artistes et artisans trouvent en ces lieux une intarissable source d’inspiration. Si, depuis plus de 400 ans, la faïence adopte les goûts de son siècle, la musique industrielle - des Tambours du Bronx ou des Metalovoices, nés à Nevers - fait aujourd’hui de même. Marguerite Duras, conquise par la cité « à la taille de l’amour même », y planta le décor d’« Hiroshima, mon amour ». Simenon mit là Maigret en situation, goûtant fort un long séjour à Nevers. La muse taquine aussi les entreprises, inspirées jusqu’à la pointe ! Le virus de l’innovation a largement gagné les secteurs du cycle et de l’automobile. À proximité du technopôle de Nevers-Magny-Cours, le Circuit est en 2005 synonyme de succès français. « Dire de Nevers qu’elle est une petite ville, est une erreur du cœur et de l’esprit ». Marguerite Duras. Sainte Bernadette, un rayonnement universel La présence de Sainte Bernadette attire chaque année plusieurs milliers de pèlerins et visiteurs de tous pays et de toutes confessions. À ce titre, Nevers fait partie des 9 Villes-Sanctuaires en France regroupées dans l’objectif d’optimiser l’accueil et de valoriser l’environnement touristique. Située sur le GR 654 de la voie de Vézelay, Nevers est aussi ville-étape sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. C’est à Nevers, dans la maisonmère des soeurs de la Charité, qu’à 23 ans Bernadette Soubirous prit le voile et vécut durant 13 ans une vie simple et ordinaire tout entière livrée à Dieu et aux autres. Son corps repose dans la chapelle, à l’intérieur d’une chasse de verre. Attenant, l’Espace Bernadette-Soubirous abrite : - Le Centre International de Pèlerinage : il accueille et accompagne tout type de visiteur et de pèlerin. Musée et audiovisuel en plusieurs langues. - Le Centre Spirituel : il propose des retraites et offre une halte spirituelle. - Le Centre International de Recherche et de Ressourcement pour l'Humanitaire : ouvert à ceux qui oeuvrent dans le domaine social, sans distinction de culture, de frontière, de religion, de philosophie. Les grandes dates de pèlerinage à Nevers : - 11 février : Première apparition à Bernadette - 18 février : Fête de Sainte Bernadette - 16 avril : Anniversaire de sa mort - 7 juillet : Anniversaire de son arrivée à Nevers 4 De Lourdes à Nevers Née à Lourdes en 1844, Bernadette Soubirous a 14 ans lorsque la Vierge lui apparaît à 18 reprises au Rocher de Massabielle. Chargée de transmettre le message de la Vierge Marie, et non de le faire croire, Bernadette résistera aux accusations multiples de ses contemporains. En juillet 1866, elle entre chez les soeurs de la Charité de Nevers à Saint-Gildard où elle mène une vie humble et cachée. Bien que de plus en plus malade, elle remplit avec amour les tâches qui lui sont confiées, successivement aideinfirmière, responsable de l'infirmerie, sacristine. Quand elle meurt en 1879, son corps est enseveli dans un petit oratoire du jardin de Saint Gildard où il est retrouvé intact trente ans plus tard. Béatifiée en 1925, Bernadette est canonisée en 1933. Belles Régions de France - 79



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 1Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 2-3Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 4-5Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 6-7Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 8-9Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 10-11Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 12-13Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 14-15Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 16-17Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 18-19Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 20-21Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 22-23Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 24-25Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 26-27Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 28-29Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 30-31Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 32-33Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 34-35Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 36-37Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 38-39Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 40-41Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 42-43Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 44-45Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 46-47Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 48-49Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 50-51Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 52-53Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 54-55Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 56-57Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 58-59Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 60-61Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 62-63Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 64-65Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 66-67Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 68-69Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 70-71Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 72-73Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 74-75Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 76-77Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 78-79Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 80-81Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 82-83Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 84-85Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 86-87Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 88-89Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 90-91Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 92-93Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 94-95Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 96-97Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 98-99Belles Régions de France numéro 1 avr/mai 2010 Page 100