Bébés et Mamans n°79 juin 2020
Bébés et Mamans n°79 juin 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°79 de juin 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Sfera France

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : allaitement, que faire si c'est douloureux ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
#bienmangertoutelannée À LA MONTAGNE OU À LA CAMPAGNE, FAITES PREUVE DE MODÉRATION L’altitude stimulant votre appétit, vous pouvez être amenée à consommer d’avantage d’aliments gras et caloriques peu adaptés aux femmes enceintes. LA CHARCUTERIE, OUI MAIS... • Pratique, la charcuterie n’est cependant pas l’idéal pour notre santé. Elle contient beaucoup de graisses et de sel ainsi que, si elle est fumée, de nitrates et de nitrites, deux conservateurs à limiter au maximum, surtout pendant la grossesse. En résumé, vous pouvez consommer de la charcuterie, mais modérément, à raison de deux fois par semaine au maximum et en choisissant les morceaux les plus maigres, comme le filet de porc ou le ambon. our les femmes enceintes non immunisée contre la toxoplasmose, il faudra éviter toutes les viandes crues, et vous limiter au jambon blanc et à la mortadelle. LA VIANDE EN PETITES QUANTITÉS L’été est la saison des barbecues, mais il ne vaut mieux pas en abuser car lors de la cuisson à feu ouvert, la fumée libère certaines substances nocives qui se déposent ensuite à la surface des aliments. En outre, la chaleur a tendance à carboniser la surface des aliments, favorisant la formation de composés toxiques, les benzopyrènes. Il est possible, cependant, de limiter les risques en prenant certaines précautions. • Faire mariner la viande dans un mélange d’huile, de vin blanc et d’herbes aromatiques réduit jusqu’à 90% la formation de substances toxiques. • Éviter de consommer les parties noires et brûlées. • Disposer la grille à côté des braises plutôt qu’audessus. ATTENTION AUX FROMAGES « ARTISANAUX » • Le fromage est l’autre aliment typique et incontournable de la montagne. Certes savoureux et pratique, il n’a cependant pas que des avantages car il est aussi très calorique puisqu’il contient beaucoup de graisses et de sel. Vous devrez faire en outre très attention aux fromages artisanaux, vendus directement à la ferme. Excellents d’un point de vue gustatif, ils peuvent néanmoins représenter un danger pour les femmes enceintes en raison de la présence possible d’une bactérie la listeria inoensive dans des conditions normales, mais qui peut s’avérer dangereuse #32# BebesetMamans.com si vous êtes enceinte. Dans ce cas, préférez donc les produits pasteurisés et vendus préemballés, soumis à des conditions d’hygiène plus strictes. LES TRÉSORS DE LA FORÊT • Après toutes ces mises en gardes, voici de quoi vous régaler : myrtilles, framboises, fraises, mûres sauvages, etc… en plus d’être délicieux, les fruits des bois sont particulièrement sains.
• Les myrtilles sont très riches en anthocyanes, un élément idéal pour les problèmes de fragilité capillaire particulièrement fréquents pendant les derniers mois de la grossesse. • Les mûres contribuent à l’absorption des sucres (elles sont d’ailleurs conseillées aux diabétiques), les framboises sont une mine d’antioxydants et les groseilles représentent l’une des meilleures sources de vitamine C. SI VOUS RESTEZ EN VILLE Une soif soudaine, une chute de tension, une transpiration excessive... l’alimentation permet aussi de contrôler les inconvénients des vacances en ville. DES GLAÇONS ? NON MERCI ! • Nous l’avons déjà dit, il est très important de boire beaucoup pour s’hydrater et compenser la perte de minéraux par la transpiration, en ville notamment, où la sensation d’étouffement est encore plus intense. Attention cependant à ne jamais consommer de boissons trop froides. Au-delà du risque de congestion et de crampes abdominales, les liquides très froids exercent une action particulière dans la bouche : la circulation sanguine, momentanément bloquée au niveau de la muqueuse (on note alors un sentiment de fraîcheur), se réactive brusquement provoquant une sensation de soif. OUI AUX SALADES ! • On n’a pas toujours envie de cuisiner lorsqu’on reste en ville en été, alors optez pour les plats uniques, frais et sains comme les salades de crudités, de pâtes ou de riz (de préférence complet). Ce sont des plats complets, nutritifs et équilibrés qui apportent des fibres elles favorisent le transit intestinal plutôt paresseux pendant la grossesse) ainsi que des vitamines, des minéraux et des antioxydants (qui protègent le corps contre certaines maladies). LES GLACES, MODÉRÉMENT • À la différence des boissons très froides, une bonne glace rafraîchit sans bloquer la digestion… et en plus, elle nourrit, surtout lorsqu’il s’agit d’une crème glacée. Préférez cependant les sorbets : à base de fruits, ils sont idéals pour se rafraîchir et pas trop caloriques. nfin si la chaleur a tendance vous couper l’appétit, une glace peut compléter un repas plutôt léger. ET POUR FINIR... LA PASTÈQUE ! • Déguster un morceau de pastèque à la terrasse d’un café ou d’un restaurant, c’est un peu comme recréer une ambiance de vacances en ville… un plaisir que tout le monde peut s’orir sans aucune restriction. Malgré son goût sucré, la pastèque contient moins de 4% de sucres (100 grammes de chair ne fournissent que 16 calories). Avec 95% d’eau, c’est l’arme idéale pour combattre la chaleur et la sensation d’étouement. BebesetMamans.com #33#



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :