Bébés et Mamans n°77 avril 2020
Bébés et Mamans n°77 avril 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°77 de avril 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Sfera France

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : coronavirus, tout savoir sur ce virus qui a paralysé le monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
#lesbonneshabitudes IL SUCE SON POUCE : JE LE LAISSE FAIRE ? C’EST UN COMPORTEMENT TRÈS FRÉQUENT CHEZ LES ENFANTS, HABITUDE QUI LES DÉTEND ET LES CALME. CEPENDANT, SI CELA DEVIENT UNE PRATIQUE HABITUELLE QUI SE PROLONGE DANS LE TEMPS, MIEUX VAUT INTERVENIR. #14# BebesetMamans.com
UN GESTE NATUREL POUR LES PLUS PETITS Si l’allaitement s’est bien passé, il est peu probable que l’enfant ait besoin de recourir à d’autres formes de « compensation » orale. Quoi qu’il en soit, l’habitude de mettre son pouce dans la bouche est une pratique normale et courante. C’est un acte agréable et relaxant pour l’enfant qui tend à arrêter aussi naturellement qu’il a commencé, généralement vers 3 ou 4 ans. • Certains enfants, après avoir pleuré, sucent leur pouce pour se calmer, tandis que d’autres le font avant de s’endormir, pour se détendre. Ce sont des manières de se consoler qui, en partie, remplacent le plaisir de téter le sein, le biberon ou la tétine. L’en empêcher est contre-productif : le risque serait de mettre le petit dans une situation angoissante qui pourrait l’empêcher de s’endormir. • Cependant, lorsque sucer son pouce devient une pratique constante et continue, qui perdure après l’entrée en maternelle, mieux vaut intervenir. Nous vous expliquons comment corriger cette habitude de manière naturelle. CÂLINS ET NOUVEAUX STIMULI Pour faire en sorte que votre enfant arrête de sucer son pouce, il faut lui proposer une substitution d’une manière ou d’une autre. • Vous pouvez utiliser des objets « palliatifs » et de « transition » comme un doudou. Avant de coucher votre enfant, vous pouvez faire un rituel ensemble, comme lui lire une histoire qui l’aide à se détendre. • Les enfants qui ont l’habitude de sucer leur pouce cherchent souvent un peu de tendresse. Vous pouvez lui dire que sucer son pouce ne sert à rien, « viens plutôt faire des câlins à ta maman ». Il est bon de l’habituer à mettre un nom sur ses besoins les plus profonds. • Si l’enfant reçoit un soutien positif de ses parents dans son désir de grandir, il abandonnera ses vieilles habitudes plus facilement. Par exemple, s’il aide maman à ranger sa chambre, grâce aux résultats obtenus (qui lui permettent de se sentir « plus grand »), il n’éprouvera pas toujours le besoin de sucer son pouce pour s’auto-féliciter. ATTENTION AUX MALFORMATIONS DU PALAIS Existe-t-il vraiment un risque que l’enfant qui suce son pouce en permanence souffre d’une déformation du palais ? • Les dentistes s’accordent sur le fait que, si cette pratique se prolonge au-delà de 3-4 ans, il peut exister un réel danger que la cavité buccale se déforme, avec des effets négatifs sur la dentition en résultant. NON AUX MÉTHODES PUNITIVES • Avant, on mettait un produit amère sur le pouce de l’enfant pour l’empêcher de le sucer. Mais téter est une pratique qui calme et détend les enfants, il ne faut donc jamais les forcer à arrêter. • L’enfant qui suce son pouce, un autre doigt, ou une partie de la main, le fait indépendamment de la sensation de faim. Dans son imaginaire, c’est comme s’il revivait le contact satisfaisant et rassurant avec le sein maternel. BebesetMamans.com #15#



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :