Bébés et Mamans n°72 novembre 2019
Bébés et Mamans n°72 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Sfera France

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : caprice ou besoin ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
#rubriquepédiatre IL EST TOUJOURS MALADE Le nez qui couLe, de La fièvre, maL aux oreiLLes... au cours de La première année de crèche, au grand désespoir de Leurs parents, Les enfants sont souvent maLades. voici queLques mesures d’hygiène qui vous aideront à diminuer La fréquence des processus infectieux. #32# Bbm. Une maman se lamente  : l ne va qu’une semaine sur deux à la garderie !. C’est en eet ce qui se passe souvent pendant les premières années de crèche et de maternelle. Les défenses immunitaires des tout-petits n’atteignent un niveau optimal, d’un point de vue pédiatrique, qu’à partir de quatre ans et demi ou cinq ans. Avant, même si ce niveau est normal pour leur âge, il reste très inférieur à celui des enfants plus âgés et des adultes. Ces infections répétées des voies respiratoires, en général supérieures, dans la plupart des cas virales et sans complications maj eures, ne sont pas inquiétantes en soi. Ce qui pose problème, ce sont les dicultés d’organisation familiale
lorsque l’on doit garder son enfant à la maison. On manque souvent de solutions  : les grandsparents travaillent encore ou habitent loin, une baby-sitter représente une dépense pas toujours supportable pour les parents, laisser lenfant’à la garde d’une personne de conance, famille, ami ou voisin, n’est pas toujours possible... En résumé, un simple rhume peut devenir un véritable casse-tête.comment éviter Les infections Les virus respiratoires se transmettent par inhalation de sécrétions respiratoires infectées, mais aussi via les mains et les obj ets. Un enfant peut donc respirer un grand nombre de virus, logés dans les minuscules gouttelettes de salive éj ectées.’il se touche le nez ou la bouche, les virus y restent vivants pendant six heures.’il touche les mains d’un autre enfant, il le contamine ; si celui-ci met à son tour ses mains à sa bouche, son nez ou ses yeux, alors la contagion se propage. Il se passe la même chose avec les obj ets, à la diérence que sur ceux-ci, les virus ne survivent pas plus d’une heure.’où l’importance de se laver les mains fréquemment, tant pour les personnes déj à infectées que pour les victimes potentielles de la contagion. Des lavages de nez fréquents avec une solution saline ou à base d’eau de mer peuvent contribuer à maintenir propre, et donc plus résistante, l’une des portes d’entrée de l’infection. est-iL préféraBLe que L’enfant reste à La maison ?’utilité de garder les enfants à la maison est toute relative et souvent dicile à organiser, car ces virus se transmettent j usqu’à plusieurs j ours avant l’apparition des premiers troubles et restent actifs plusieurs j ours après la guérison clinique. e façon générale, c’est l’état général de l’enfant qui vous indiquera s’il convient de l’envoer ou pas à l’école ou à la garderie. Bbm. #33#



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :