Bébés et Mamans Grossesse n°80 juillet 2020
Bébés et Mamans Grossesse n°80 juillet 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°80 de juillet 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Sfera France

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : enceinte cet été, astuces anti-chaleur pour un bel été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
#jeveuxdormir! #16# BebesetMamans.com JE N’ARRIVE PAS À DORMIR ! LA FAUTE À QUI ? AUX HORMONES, AU STRESS ET AUX CHANGEMENTS QUE SUBIT VOTRE CORPS. PENDANT NEUF MOIS, DORMIR EST PLUTÔT COMPLIQUÉ, MAIS RASSUREZ-VOUS, DES TECHNIQUES EXISTENT !
LA FAUTE AUX PROGESTERONES Cette hormone est essentielle au bon déroulement de la grossesse, mais elle modifie le repos nocturne. Pendant la journée, elle provoque fatigue physique, faiblesse et somnolence qui obligent la future maman à faire la sieste et, quand arrive la nuit, cette dernière n’est pas fatiguée et ne trouve pas le sommeil. En outre, la progestérone provoque des nausées et des vomissements, ainsi qu’une digestion lente et difficile qui ne permettent pas de se détendre une fois au lit. Finalement, l’augmentation du volume de l’utérus accentue le stimulus de la miction et oblige la femme enceinte à se lever souvent. UN « ÉTAT DE GRÂCE » À LA MARGE DU STRESS Les troubles du début de grossesse sont terminés et les profonds changements du dernier trimestre sont encore loin. Cependant, le bien-être physique relatif n’annule pas l’impact du stress psychologique : anxiété liée à un examen médical, souci du bien-être du bébé, doutes sur la capacité de faire face aux responsabilités futures. Tous ces facteurs peuvent altérer le sommeil. SOLUTIONS • Abandonnez les mauvaises pensées. Au lieu de rester au lit et de vous laisser ronger par l’angoisse, 0-3 MOIS 3-6 MOIS SOLUTIONS • Maintenez un bon rythme veille-sommeil. Vous devez vous adapter à la somnolence diurne, vous reposer lorsque vous en ressentez le besoin, mais sans dérégler votre rythme de sommeil- veille. • Misez sur un dîner léger. Pour atténuer les problèmes digestifs, il est important de prendre des repas légers et fréquents, en privilégiant les protéines le soir et en respectant un intervalle de deux ou trois heures entre le dîner et le coucher. • La posture antiacide. Pour lutter contre le reflux gastrooesophagien, on recommande d’adopter une position semi-allongée, en plaçant des coussins sous le dos. levez-vous et de faites quelque chose pour vous distraire. • Pas d’excitants. Le café et les boissons contenant de la caféine sont fortement déconseillées, de même que de rester tard devant un ordinateur ou une tablette puisque cela rend l’endormissement difficile. • Non aux médicaments, mais oui aux « aides ». En cas d’insomnie non pathologique, des médicaments spécifiques sont interdits. Cependant, vous pouvez avoir recours à certaines infusions ou produits phytothérapeutiques, tels que ceux contenant du magnésium. Parlez-en à votre médecin. • Faites du sport. La natation, le yoga ou le pilates peuvent aider à s’endormir, mais étant donné que le sport a aussi un effet excitant, mieux vaut éviter de les pratiquer le soir. BebesetMamans.com #17#



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :