Bébés et Mamans Grossesse n°76 mars 2020
Bébés et Mamans Grossesse n°76 mars 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de mars 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Sfera France

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : épisiotomie, est-elle vraiment nécessaire ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
#enceinteetmalade SOS: LES TROUBLES DU FROID #12# BebesetMamans.com LES TROUBLES TYPIQUES DE L’HIVER TOUCHENT ÉGALEMENT LES FEMMES ENCEINTES, AVEC ENCORE PLUS DE FORCE… PRENEZ SOIN DE VOUS AINSI.
Avoir un rhume ou un autre des troubles typiques de ces époques froides de l’année est encore plus fréquent pendant la grossesse. Tout ça parce que le système immunitaire de la femme enceinte est légèrement plus faible qu’en temps normal, afin de permettre à l’organisme d’accueillir bébé sans le considérer à tort comme un élément étranger. Mais ne vous inquiétez pas ; vos défenses fonctionnent de la même manière et sont en mesure de combattre les virus et les bactéries les plus courantes. La seule mise en garde concerne les médicaments. Vous pouvez en prendre certains, mais il faut en éviter d’autres. Dans tous les cas, vous ne devez prendre des médicaments que si le médecin vous les a prescrit. SI UN RHUME VOUS TOUR- MENTE Nez qui coule, mal de tête, éternuements constants... contre le rhume, avec ou sans fièvre, il n’y a pas grand chose à faire. • Se laver souvent le nez avec une solution physiologique peut être utile. Vous pouvez également utiliser un spray d’eau de mer pour faciliter la uidification des mucosités. cette fin, le meilleur traitement consiste à augmenter l’apport de liquides (eau, jus de fruits, infusions...). Mieux vaut par contre ne pas trop utiliser de décongestionnants nasaux ; une utilisation ponctuelle n’implique pas de risque accru de malformations, mais ils peuvent provoquer une irritation de la muqueuse nasale avec, comme conséquence, un risque que la rhinite ne devienne chronique. En outre, une utilisation excessive de ces produits vasoconstricteurs pourrait agir sur les vaisseaux sanguins de l’utérus et du placenta, diminuant le ux materno-ftal. Concernant les autres médicaments qu’on n’utilise qu’en cas de rhume, comme les mucolytiques, leur efficacité est peu documentée, il est donc préférable d’éviter leur utilisation pendant la grossesse. Un autre symptôme commun est la montée de la température… • Si elle dépasse 38 degrés, il est important d’intervenir. ’ailleurs, une forte fièvre mobilise les défenses de l’organisme maternel, ce qui implique, entre autres choses, l’apparition de contractions utérines. Ces dernières peuvent mme causer une naissance prématurée du bébé, à n’importe quel moment de la grossesse. • Le médicament de choix est le paracétamol, car il ne comporte pas de contre-indications particulières pendant la grossesse. SI VOUS AVEZ MAL À LA GORGE Parfois, le rhume se complique et un mal de gorge s’ajoute aux autres symptômes. Que faire alors ? Si la douleur ne disparaît pas avec le paracétamol, l’ibuprofène est une alternative envisageable parmi les anti-inammatoires. Cependant, il est préférable de l’éviter dans le premier trimestre de la grossesse ; en eet, certaines études ont montré une augmentation possible du risque de fausse-couche. • L’ibuprofène, comme les autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, est également contre-indiqué à partir de la semaine 34, car il peut causer la fermeture du canal artériel, très important pour la circulation sanguine du ftus. ne autre erreur consiste à prendre des antibiotiques pour éliminer l’infection : ils ne sont utiles que si l’infection est due à une bactérie, pas un virus. C’est votre médecin qui déterminera si vous en avez besoin. Naturellement, c’est la même chose avec les autres infections des voies respiratoires. • En général, on peut prendre la plupart des antibiotiques au cours des neuf mois de grossesse, sous prescription médicale. Les plus utilisés et étudiés sont l’amoxicilline, l’amoxicilline combinée à de l’acide clavulanique, les céphalosporines et les macrolides. BebesetMamans.com #13#



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :