Bébés et Mamans Grossesse n°75 février 2020
Bébés et Mamans Grossesse n°75 février 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de février 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Sfera France

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : la péridurale, que faut-il savoir ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
#enceinteetenbonnesanté MANGER POUR DEUX La grossesse ne nécessite qu’un supplément d’énergie d’environ 300 calories par jour, ce qui n’est pas beaucoup. Pour les garantir, il n’est pas nécessaire d’exagérer sur les portions servies ou de manger pour deux. Pour avoir une idée, 300 calories est l’équivalent d’un sandwich avec 50 grammes de fromage frais. Par conséquent, mangez un peu plus, mais sans exagération, pour éviter de prendre du poids au-delà des limites souhaitables. MANGER UN SEUL PLAT En raison du rythme au travail pendant la journée, la femme enceinte peut opter pour un choix en apparence pratique, mais peu recommandé d’un point de vue nutritionnel : limiter le repas à un seul plat. Il est vrai que c’est une solution pratique, mais c’est une erreur, parce que dans notre tradition culinaire, l’entrée est généralement constituée de crudité, tandis que le plat principal est composé d’aliments riches en protéines (viande, poisson, œufs, fromage...). Renoncer à l’entrée comporte le risque de déséquilibrer l’alimentation. Pariez sur un seul plat complet : un plat qui combine l’entrée et le plat de résistance (comme, par exemple, des céréales, type blé, quinoa ou boulgour avec des légumes, lasagne ou purée, afin que votre alimentation soit complète et équilibrée. ABANDONNER LES PÂTES, LE RIZ, LE PAIN ET LES MATIÈRES GRASSES Conscientes qu’il ne faut pas trop prendre de poids, de nombreuses femmes enceintes mettent des barrières à leur alimentation. Sachant qu’il n’est pas nécessaire d’imposer des restrictions, ce serait aussi une erreur d’éliminer radicalement des catégories entières d’aliments considérés comme caloriques, tels que le pain, les pâtes, ou les matières grasses. n effet, il n’ a pas d’aliments responsales de la prise de poids car cela dépend toujours de la quantité ingérée, de la composition générale de l’alimentation et du mode de vie plus ou moins actif. Éliminer des groupes entiers d’aliments peut mettre #26# #30# BebesetMamans.com
en péril la santé de l’enfant. n effet, la variété de l’alimentation est la première garantie de sa composition complète et éliminer le pain, les pâtes et les féculents signifierait renoncer la quantité d’amidon qui, pendant la grossesse, doit représenter la majorité des calories journalières totales, c’est-à-dire 50-55%. Il en va de même pour les matières grasses qui sont une source de nutriments indispensables pour la croissance du bébé. SAUTER LE PETIT DÉJEUNER Les nutritionnistes le disent depuis des années : prendre un bon petit déjeuner est essentiel pour affronter la journée avec l’énergie nécessaire. eci est particulièrement vrai pour les femmes enceintes. Cependant, en raison d’un réveil tardif ou des nausées qui se produisent habituellement le matin, beaucoup de femmes enceintes sautent le petit déjeuner ou le transforment en collation rapide, insusante en quantité et en qualité. Un thé ou, pire, une tasse de café, ne peuvent pas satisfaire l’organisme et ouvrent la porte au grignotage peu nutritif (pâtisseries, sandwichs, pizzas, etc.) pendant la matinée. S’AUTORISER TROP DE COLLATIONS Crackers salés, olives, pain grillé... Pour apaiser la nervosité, la femme enceinte peut souvent grignoter des collations sucrées ou salées. Un comportement qui n’est pas sain en général, et encore moins pendant la grossesse, moment où le corps peut perdre le mécanisme naturel de la faim et de la satiété. Le risque est que l’alimentation soit déséquilibrée et trop calorique, accumulant les graisses sans s’en rendre compte et incluant le risque de souffrir de diabète gestationnel. MODIFIER VOS HABITUDES Certaines femmes enceintes excluent de leur alimentation les aliments aux goûts très prononcés, s’éloignant ainsi de leurs habitudes et adoptant un BebesetMamans.com #27# #31#



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :