Bébés et Mamans Grossesse n°74 janvier 2020
Bébés et Mamans Grossesse n°74 janvier 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de janvier 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Sfera France

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : grossesse sans risque, la liste des examens que vous devez faire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
#santédebébé Selon les dernières études menées à ce sujet, seules 10% des femmes françaises sont conscientes des avantages de l’acide folique avant la conception et pendant la grossesse. Et pourtant, c’est une vitamine essentielle pour la santé du bébé et celle de la femme enceinte. L’acide folique est la vitamine B9 du groupe B, qui joue un rôle clé dans la synthèse de l’ADN et dans la formation de l’hémoglobine, la protéine du sang responsable du transport de l’oxygène. L’organisme ne le produit pas, il doit donc être consommé à travers la nourriture. • Dans des conditions normales, la quantité quotidienne requise d’acide folique est de 0,2 milligramme. Toutefois, pendant la grossesse, cette quantité est doublée et s’élève à 0,4 milligramme, étant donné que l’embryon, pour se développer, utilise la vitamine présente dans l’organisme maternel. • Une carence en acide folique au cours du premier trimestre de grossesse, période durant laquelle le système nerveux central du bébé se développe, augmente le risque de problèmes graves, tels que le spina bifida et l’anencéphalie. Ces pathologies graves sont dues à la fermeture incomplète du tube neural, la structure du fœtus qui donne naissance au cerveau, à la voûte crânienne et à la colonne vertébrale. • L’absence d’acide folique au cours du premier trimestre de grossesse a également été liée à l’incidence d’autres malformations néonatales, telles que le « bec de lièvre », ainsi que l’anomalie congénitale des voies urinaires et certaines malformations cardiaques. • Enfin, un faible niveau de vitamine B9 dans l’organisme de la mère tout au long de la grossesse peut augmenter le risque de retard de croissance intra-utérine, de lésions placentaires et d’accouchement prématuré. • On a démontré que la consommation de compléments d’acide folique avant la conception et au cours du premier trimestre de grossesse réduit les anomalies du tube neural de 50 à 70%, et les malformations cardiaques de 40%. C’est bon aussi pour la maman L’acide folique pendant la grossesse est bénéfique pour le bébé, mais aussi pour la femme enceinte. • La vitamine B9 réduit la concentration de #20# BebesetMamans.com
l’homocystéine, un acide aminé considéré comme un facteur de risque de crise cardiaque et de maladies cardiovasculaires. Différentes études menées aux États- Unis ont montré que la consommation quotidienne d’aliments, renforcée avec un complément d’acide folique, réduit le risque de troubles cardiovasculaires. • De même, cette vitamine est essentielle à la synthèse de l’hémoglobine. Par conséquent, l’acide folique est particulièrement important pour la santé des futures mères qui peuvent être confrontées à des problèmes d’anémie. • Le manque d’acide folique et de vitamine B12 est également la cause d’une forme grave d’anémie, l’anémie mégaloblastique, qui consiste en une capacité réduite de la moelle osseuse à produire des globules rouges matures. Un comprimé par jour De nombreux aliments sont riches en acide folique. Par exemple, il est présent dans les légumes verts à feuilles, les légumineuses, les céréales, les oranges, les fraises, les kiwis, les citrons et la viande, surtout le foie. • Cependant, le manque de vitamine B9 est une situation assez fréquente, car la chaleur de la cuisson détruit la plus grande partie de la substance présente dans les aliments. En outre, la maladie cœliaque, le diabète sucré et la consommation de certains médicaments entravent l’absorption et le métabolisme de cette vitamine. • Pour s’assurer de consommer une quantité suffisante d’acide folique, les médecins recommandent à toutes les femmes ayant un projet de grossesse et aux femmes enceintes, de prendre chaque jour un comprimé de 0,4 mg de cette vitamine. • Le tube neural de l’enfant se ferme 30 jours après la conception, très souvent lorsque la femme ignore encore qu’elle est enceinte. Pour cette raison, il est important que la consommation d’acide folique commence au moins 3-4 mois avant la conception, afin de garantir à l’embryon une réserve optimale de vitamine B9 dans le plasma sanguin maternel. En outre, les experts recommandent de continuer à prendre le complément tout au long de la grossesse, et surtout au cours du premier trimestre, afin d’éviter d’autres malformations néonatales liées à une carence en acide folique (maladies cardio-vasculaires, bec de lièvre, etc.). BebesetMamans.com #21#



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :