Bébés et Mamans Grossesse n°72 novembre 2019
Bébés et Mamans Grossesse n°72 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Sfera France

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : les contractions, ce qu'elles signifient trimestre après trimestre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
#descheveuxresp #sespremiersmots lendissants #32# #18# bm. bm. après L’arrivée de bébé Après la grossesse, les niveaux d’œstrogènes diminuent soudainement ; les cheveux perdent leur vitalité et vous en perdez plus que d’habitude. Le stress vécu par la mère pendant l’accouchement contribue à aggraver la chute de cheveux. L’accouchement, surtout s’il est long et difcile, peut augmenter les niveaux de certaines hormones masculines (comme la testostérone) qui accélèrent le métabolisme des follicules pileux, les soumettant à un surmenage qui les fatigue. Trois mois environ après l’accouchement, lorsque les efets de la réduction des œstrogènes se font sentir, les cheveux commencent à beaucoup plus tomber, conduisant à ce que les experts appellent le telogen euvium, un processus naturel caractérisé par un renouvellement, et donc une chute de cheveux, plus intense que d’habitude. évaLuer La situation caLmement Il est tout à fait normal de perdre 60 à 100 cheveux par j our  : c’est un signe que le cycle de vie des cheveux est toujours actif. Cependant, il est nécessaire de se soumettre à un contrôle dermatologique si, après la grossesse, les cheveux sont devenus plus fins et ont perdu du volume, si les cheveux que
vous perdez ne sont pas de la même longueur, mais aussi si, lorsque vous vous faites une raie, vous vous rendez compte que l’écart entre les cheveux des deux côtés est tel qu’il révèle le cuir chevelu. Tous ces exemples sont des signes d’une chute excessive qui doit être évaluée par un spécialiste. Il ne s’agit probablement que d’une conséquence de la grossesse, mais on ne peut pas exclure que ces changements soient dus à une anémie à cause d’une carence en fer, un trouble fréquent après l’accouchement. que faut-iL faire ? Régime alimentaire  : dans l’alimentation de la nouvelle maman, les fruits et légumes sont incontournables (ils apportent vitamines et minéraux), tout comme la viande, le poisson, les œufs, les légumes secs et les légumes à feuilles vertes, qui contiennent de la cystine, un acide aminé qui fait partie de la kératine, la principale protéine des cellules des follicules. Relaxation  : essayez d’éviter les situations stressantes, à la fois physiques et émotionnelles. Soin  : pendant trois mois, vous pouvez utiliser des produits spéciques pour faciliter la croissance des cheveux, riches en vitamines, acides aminés et extraits de plantes avec des antioxydants abondants, qui diminuent les dommages des radicaux libres. bsmns.co #33#



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :