Beauté Naturelle n°1 déc 14/jan 2015
Beauté Naturelle  n°1 déc 14/jan 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°1 de déc 14/jan 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 230) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 18,8 Mo

  • Dans ce numéro : mincir en gardant la forme... un programme adapté à votre typologie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
SANTÉBIONATURE ◗ Nutrition l Les sucres THINKSTOCK Les édulcorants végétaux sont beaucoup plus sains que les protidiques et gluciniques. de la canne à sucre, avec un goût assez prononcé de caramel ou de réglisse. Il ne se présente pas en cristaux, mais en poudre grossière et les enfants aiment bien son petit arrière-goût. Il est idéal dans des compotes, des laitages et des pâtisseries et apporte une note d’exotisme très agréable.• La mélasse• Palmiers à sucre comme le cocotier du Chili,• Plantes à fleurs dont les abeilles transforment le nectar en miel,• Sorgho avec lequel on fabrique le sirop de sorgho,• Courge sucrière du Brésil. Ces molécules qui sucrent À part les sucres, de nombreuses autres molécules, artificielles ou naturelles, possèdent un pouvoir sucrant, mais celles-ci ne sont pas toutes reconnues par l'ensemble des animaux. Parmi les molécules d'origine naturelle on trouve les acides aminés (glycine), les protéines (thaumatine, mabinline), des hétérosides (stéviosides), etc. Parmi les molécules de synthèse, on trouve, des dipeptides (aspartame), des sulfamates (acésulfame potassium), etc. Et les édulcorants ? Beaucoup de personnes sont amenées à renoncer au sucre, pour toutes sortes de raisons. Mais elles ne sont pas obligées de se refuser le goût sucré, grâce aux édulcorants. Il existe des édulcorants glucidiques (saccharine, xylitol), des édulcorants protidiques (aspartame, glycine) et des édulcorants végétaux (stévia, réglisse). 68 - Beauté naturelle 72 - Mai-Juin-Juillet 2014 La saccharine existe depuis très longtemps, et elle est toujours utilisée. Les fameuses sucrettes sont des petits comprimés blancs dont le pouvoir sucrant est 300 fois celui du saccharose. Un comprimé n'apporte aucune calorie (mais il apporte 5,2 mg de sodium) et équivaut à un morceau de sucre de 5 g. À base de phénylalanine et d'acide aspartique, deux acides aminés, l'aspartame est l'édulcorant le plus employé. En effet, il ne laisse aucun arrière-goût amer. Le pouvoir sucrant de l'aspartame est 180 fois supérieur à celui du saccharose. Les bonnes alternatives au sucre blanc Il y a donc mille et une manières de sucrer son thé ou son café. Et si l’on veut en plus réduire les apports caloriques tout en privilégiant sa santé, il existe de très bonnes alternatives, bien meilleures que les édulcorants de synthèse.• Le rapadura ou muscovado Le rapadura, c’est du sucre de canne sous sa forme la moins raffi- née. C’est un produit très proche THINKSTOCK La mélasse est le parent pauvre du sucre. Noire et visqueuse, elle a été considérée pendant longtemps comme un sucrant bas de gamme. Il est pourtant intéressant de dépasser ses a-priori et de tester son goût intense et plein de caractère. La mélasse contient des vitamines, est moins calorique que le sucre et elle est surtout très riche en goût. THINKSTOCK• Le sucre de palme THINKSTOCK Le sucre de palme nous vient d’Asie. Il se vend sous forme de bloc marron ou de pâte dorée. C’est le sucre utilisé en Thaïlande pour la confection des currys. Il faut absolument goûter ce produit plein de raffinement et de douceur, son goût rappelle le caramel et les arômes de plante se marient parfaitement aux fruits exotiques. A ne surtout pas confondre avec l’huile de palme très décriée !
• Le miel C’est un sucre délicieux, plein de bienfaits et de saveurs, qui nous vient des abeilles. Certainement le meilleur des sucres pour la santé ! Le miel développe vraiment des arômes surprenants, forts, intenses et fleuris lorsqu’il est de qualité. THINKSTOCK• Le sirop d’érable Un vrai délice que le sirop d’érable  : doux, onctueux, parfumé de l’arôme fort de bois, cendré, caramélisé ! Préférez-le bio. Le sirop d’érable provient à 70% du Québec où il est célébré comme il se doit chaque année au printemps. On le déguste sur des pancakes, des crêpes, des gaufres, dans des laitages, des compotes. Le vrai sirop d’érable est calorique, mais il contient aussi beaucoup d’antioxydants, des sels minéraux et sa consommation est acceptable par les personnes qui font un léger diabète (l’indice glycémique est plus faible que le sucre). THINKSTOCK yaourts maison et des thés glacés. Il est moins calorique que le saccharose et il a surtout un indice glycémique beaucoup plus faible, ce qui est parfait pour les diabétiques. Son pouvoir sucrant est fort (pas besoin d’en utiliser beaucoup) et il est bien assimilé par l’organisme.• Les sirops de céréales Le saviez-vous ? Il existe également du sirop de sève de Kitul, proche du sirop d’agave, avec cependant un goût caramélisé plus proche du sirop d’érable. THINKSTOCK Les sirops de céréales (comme le blé, le riz, le maïs) sont intéressants car ils ont un pouvoir sucrant plus fort que le sucre et sont bien moins caloriques. On peut les utiliser en alternance, pour varier les saveurs. THINKSTOCK Vous voyez, il existe vraiment mille et une manières de sucrer ou de remplacer le sucre par des alternatives naturelles, peu caloriques et bonnes pour la santé. Et si vous remplaciez définitivement (ou presque) le sucre blanc en alternant stévia, agave, miel et rapadura ? C’est certain, votre corps et votre silhouette vous diront merci ! n J.B.• La Stévia (0 calorie !) À LIRE• Le sirop d’agave Le sirop d’Agave nous vient d’Amérique. C’est le chouchou des végéta- liens, car il remplace très avantageusement le miel. Sa texture est lisse et visqueuse, son goût est en revanche complètement neutre, ce qui le rend très intéressant en cuisine, dans les plats où il s’agit de sucrer et non d’aromatiser. Il se dissout bien dans l’eau froide, ce qui en fait un allié de choix dans la préparation des THINKSTOCK THINKSTOCK La Stévia se pose en concurrente de l’aspartame, avec le grand intérêt que c’est avant tout une plante et non un produit de synthèse ! C’est un édulcorant sans calorie complètement naturel qui provient d’Amérique Latine et servait aux Indiens à adoucir le goût de leur tisane. Les Japonais quant à eux l’utilisent depuis plus de 30 ans. De grandes marques de soda semblent s’y intéresser pour remplacer l’aspartame dans les produits light et allégés. Pour réduire sa consommation Dans ce livre très accessible, le Dr Hyman propose 7 étapes pour prendre le problème à la racine  : il s'agit, entre autres, de réduire les sucres, résoudre les dysfonctionnements hormonaux, les carences en vitamines. On trouve ensuite un plan efficace et facile à mettre en œuvre, en 6 semaines, personnalisable pour répondre aux besoins et goûts de chacun. « Trop de sucre » du Dr Mark Hyman, Editions Marabout, 480 pages. Beauté Mai-Juin-Juillet naturelle 2014 - 69 - 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 1Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 2-3Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 4-5Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 6-7Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 8-9Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 10-11Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 12-13Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 14-15Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 16-17Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 18-19Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 20-21Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 22-23Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 24-25Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 26-27Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 28-29Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 30-31Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 32-33Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 34-35Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 36-37Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 38-39Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 40-41Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 42-43Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 44-45Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 46-47Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 48-49Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 50-51Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 52-53Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 54-55Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 56-57Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 58-59Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 60-61Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 62-63Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 64-65Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 66-67Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 68-69Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 70-71Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 72-73Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 74-75Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 76-77Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 78-79Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 80-81Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 82-83Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 84-85Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 86-87Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 88-89Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 90-91Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 92-93Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 94-95Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 96-97Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 98-99Beauté Naturelle numéro 1 déc 14/jan 2015 Page 100