b Spirit n°56 mar/avr 2015
b Spirit n°56 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Ink

  • Format : (230 x 275) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 41,2 Mo

  • Dans ce numéro : Mont Nyiragongo, le lac de lave le plus actif dans le monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
GUICOPRES La synergie de nos compétences à votre service TRANSIT//HMO NO'11 (GU1Cena=Es s-i= GROUPE GUICOPRES Rue KA 003, Almamyah, Commune de Kaloum BP 2150 Conakry République de Guinée Tél : +224 655 44 0000 www.groupe-guicopres.com Le Groupe GUICOPRES, un outil de développement pour l’Afrique. Depuis sa création il ya dix sept (17) ans, l’entreprise GUICOPRES n’a cessé d’accroitre ses capacités pour répondre au besoin de développement de la Guinée. Sa vision pour une Afrique nouvelle est le pari d’une jeunesse prête à transformer les problèmes infrastructurels du continent en opportunités de création de richesses et d’emplois décents. L’ambition du Groupe dominée par l’audace est de compter parmi les entreprises d’excellence du continent. Avec l’appui de ses partenaires techniques et stratégiques, GUICOPRES se lance de plus en plus dans la réalisation de projets d’envergures pour relever chaque jour de nouveaux défis. Nourrit par le besoin d’être leader en Afrique, GUICOPRES s’investit en Guinée et en Afrique de l’Ouest dans les domaines du développement d’infrastructures. Son parc d’engins et de machines de construction et de travaux publics est l’un des plus modernes de l’Afrique de l’Ouest. Le GROUPE GUICOPRES c’est & I\,/SMI GUICO MULTISERVICES INTERNATIONAL
ON OUR ROUTES MAN ON A MISSION Dr Piot, who visited Ebola regions in west Africa recently, is hopeful the disease will be brought under control by the end of the year thanks to antiviral drugs going down and the vaccination trials have gone well." Dr Piot warns, however, that the epidemic could have a "very long tail and a bumpy tail" lasting until the end of the year. Dr Piot also praises the efforts of Brussels Airlines, the only European airline connecting Europe and the world today with Guinea, Liberia and Sierra Leone. « I strongly admire the efforts of Brussels Airlines, its crew and local staff," he says. "The air-link provided by Brussels Airlines is vital for logistical supply. Without this strong support it would be impossible to battle the disease. Against the odds, Brussels Airlines continued its operations. Let’s face it. There is an epidemic of Ebola in west Africa and then there is a second epidemic, an epidemic of mass hysteria. It was really out of proportion with the issue." Dr Piot also lauded the preventative measures taken by the airline and health authorities. "Nobody got infected on board of a Brussels Airlines aircraft," he says. "This is clear proof that all preventative measures taken by the airline and the health authorities didn’t miss their effect. » EBOLA VIRUS 1 2 3 DIRECT CONTACT WITH BODILY FLUIDS OF A PERSON WHO IS SICK OR DIED FROM EBOLA FROM OBJECTS CONTAMINATED WITH THE VIRUS, SUCH AS NEEDLES BY INFECTED ANIMALS THROUGH DIRECT CONTACT WITH BLOOD, FLUIDS OR MEAT OUTBREAK LIMITED OUTBREAK EBOLA-FREE AFTER PRIOR CASES FRUIT BATS ARE THOUGHT TO BE THE MOST LIKELY ORIGIN OF THE EBOLA VIRUS HOW CAN YOU GET THE EBOLA VIRUS ? 21 DAYS IS THE INCUBATION PERIOD 1976 YEAR OF INITIAL OUTBREAK OF THE EBOLA VIRUS HOW EBOLA HAS BEEN ISOLATED THROUGH INTERNATIONAL EFFORTS #AfricaIsNotEbola www.africaisnotebola.com - MARCH/APRIL 2015 - BRUSSELS AIRLINES B.SPIRIT MAGAZINE 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 1b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 2-3b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 4-5b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 6-7b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 8-9b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 10-11b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 12-13b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 14-15b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 16-17b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 18-19b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 20-21b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 22-23b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 24-25b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 26-27b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 28-29b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 30-31b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 32-33b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 34-35b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 36-37b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 38-39b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 40-41b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 42-43b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 44-45b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 46-47b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 48-49b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 50-51b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 52-53b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 54-55b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 56-57b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 58-59b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 60-61b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 62-63b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 64-65b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 66-67b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 68-69b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 70-71b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 72-73b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 74-75b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 76-77b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 78-79b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 80-81b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 82-83b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 84-85b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 86-87b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 88-89b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 90-91b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 92-93b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 94-95b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 96-97b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 98-99b Spirit numéro 56 mar/avr 2015 Page 100