Aviation Civile n°386 avr/mai 2019
Aviation Civile n°386 avr/mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°386 de avr/mai 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Babel

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : le transport aérien internatinal se met au vert.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
#386 Avril 2019 26 à l’air libre THOMAS JUIN Président de l’Union des aéroports français et francophones associés (UAF & FA) La langue française fonde notre communauté aéroportuaire Depuis le 1er novembre 2018, l’Union des aéroports français (UAF) et l’Association des aéroports francophones (AFACI) forment l’Union des Aéroports français et francophones associés (UAF & FA). La naissance de l’UAF & FA est une nouvelle illustration de la force de la communauté aéroportuaire et des valeurs qu’elle porte haut  : le partage et le travailler ensemble. L’UAF & FA reste l’organisation professionnelle des aéroports français mais s’enrichit désormais d’une forte dimension métiers, avec l’intégration des commissions métiers de l’AFACI au sein de l’UAF, et d’un Pôle de coopération avec des aéroports francophones situés essentiellement en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord. Ce rapprochement est l’aboutissement logique des relations de travail de plus en plus étroites et des liens amicaux qui se sont noués au fil du temps entre les membres des deux organisations. Le pôle francophone de l’UAF & FA a aujourd’hui l’ambition de refléter la diversité de la communauté aéroportuaire francophone des cinq continents. Car c’est bien cette diversité de pratique, d’expérience et de situation qui fait la richesse de notre communauté aéroportuaire. Et c’est bien l’utilisation du français comme langue de travail et de partage qui fonde notre communauté. DES AMBITIONS NOUVELLES Notre pôle francophone se donne pour objectif de rassembler le plus grand nombre d’aéroports de langue française et de promouvoir la coopération entre les aéroports de la francophonie en favorisant notamment les échanges d’information et de savoir-faire, de compétence et de personnels. Il cherchera également à présenter et à défendre des positions communes au nom des aéroports francophones devant les autorités et organisations internationales liés au transport aérien, et plus particulièrement au secteur aéroportuaire, et à collaborer efficacement avec les autres associations d’aéroports dans le monde. Notre organisation pourra s’appuyer dans ses ambitions nouvelles sur le dynamisme de ses commissions métiers. Couvrant l’ensemble des champs d’activité des plateformes aéroportuaires, elle rassemble les collaborateurs et professionnels d’un même métier ou d’une même activité en vue d’un partage d’expérience et de pratique. Ces commissions sont, pour notre organisation, des ressources d’expertise et des espaces de réflexion. Elles sont aussi des lieux d’échange et de rencontre avec nos partenaires économiques et institutionnels. L’UAF & FA mettra ses expertises nouvelles au service de la défense et de la promotion des intérêts de la profession, dans un dialogue constructif et sans cesse renouvelé avec la DGAC et l’ensemble de son environnement. En 2019, nous vous donnons rendez-vous à la 1 re édition des Rencontres des aéroports français et francophones qui aura lieu à Biarritz du 15 au 17 mai, puis au prochain congrès de l’UAF & FA le 7 novembre 2019, à Paris.
stratégie Dans l’un de ses trois volets, le plan Horizon 2023 traite de la question du renforcement des compétences des pilotes. Horizon 2023 Le nouveau plan de vol pour la sécurité aérienne Le nouveau plan stratégique d’amélioration de la sécurité aérienne Horizon 2023 est lancé. Fruit d’une étroite collaboration avec les opérateurs et toutes les directions techniques de la DSAC, cette feuille de route fixe les priorités du domaine pour les cinq années à venir. - Par Henri Cormier epuis plus d’une dizaine d’années, la D démarche collaborative engageant les services de l’État et les opérateurs d’aviation civile a remplacé l’approche de la sécurité aérienne fondée sur la seule conformité réglementaire des opérateurs. Malgré l’augmentation du trafic aérien, cette évolution a contribué à l’amélioration de la sécurité aérienne. Horizon 2023, le nouveau plan stratégique quinquennal d’amélioration de la sécurité aérienne lancé cette année, s’inscrit dans cette logique collaborative et pragmatique. « Un des axes importants de ce plan d’action stratégique consiste à renforcer et étendre les réseaux, et réunir autour d’une table les acteurs évoluant au sein d’une même activité pour leur permettre d’échanger sur leurs risques dans le respect des règles de confidentialité et de déontologie », explique Stéphane Corcos, chef de la mission Évaluation et amélioration de la sécurité à la Direction de la sécurité de l’aviation civile (DSAC). Pour construire le plan Horizon 2023, les équipes de la DSAC ont fait remonter les analyses des risques issues de plusieurs sources d’information, à commencer par les retours des différents échelons interrégionaux de la DSAC et par les données collectées par le Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA). Elles ont en outre recueilli les réponses aux questionnaires demandant aux opérateurs français (compagnies, prestataires de services de la navigation aérienne, exploitants d’aérodromes, organismes de formation, etc.) de partager leur expérience dans ce domaine et leur avis sur les risques prioritaires. iStock #386 Avril 2019 27 STRATÉGIE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :