Aviation Civile n°385 oct 18 à mar 2019
Aviation Civile n°385 oct 18 à mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°385 de oct 18 à mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Babel

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : les aéroports, sanctuaires de la biodiversité !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
#385 Décembre 2018 16 TEMPS FORT sur le terrain En visite avec les équipes de HOP ! Biodiversité Plusieurs fois par an, les spécialistes de l’association accompagnent des personnels volontaires dans la découverte de la biodiversité de leur plateforme. Visite guidée… Phase de lancement Un programme de relevés sur une plateforme démarre en général par une journée de présentation aux personnels volontaires de la démarche par l’équipe de l’association au personnel volontaire. Cette présentation peut être suivie parfois d’une deuxième journée sur le terrain. Dans la prairie Encadrés par des spécialistes – ornithologues, botanistes, spécialistes des batraciens, des mammifères, etc. –, les groupes de volontaires procèdent à des relevés à partir de protocoles scientifiques sur des espèces précises. Ces relevés sont répétés plusieurs fois dans l’année pour chaque aéroport, et dans la durée afin de permettre progressivement une évaluation de la biodiversité existante. Près de 400 personnes ont participé à ces journées organisées sur les 13 aéroports partenaires depuis la création de l’association. R.Seitre/HOP ! Biodiversité R.Seitre/HOP ! Biodiversité
Place à l’analyse ! Les données recueillies sont intégrées à la base de données de HOP ! Biodiversité et traitées selon les protocoles du Muséum national d’Histoire naturelle 1. Les résultats obtenus donnent une vision de la situation de la biodiversité sur chaque plateforme. Plus globalement, les quelque 18 000 données recueillies depuis la création de l’association et les centaines de relevés qui s’intègrent dans le plan Vigie-Nature 2 ont mis en évidence une vraie richesse de la biodiversité sur les aéroports, parfois même supérieure àla moyenne, comme pour les papillons de prairie, par exemple. 1. Protocoles participatifs, notamment ceux développés dans le cadre de Vigie Nature. 2. Vigie-Nature est un programme de sciences participatives créé et porté par le Muséum national d’Histoire naturelle. Une cartographie du vivant Des retours de ces journées de science participative sont faits via le site de l’association. Le travail réalisé permet surtout d’élaborer une cartographie des écosystèmes d’une plateforme et à cette dernière d’améliorer par la suite la gestion de sa biodiversité. R.Seitre/HOP ! Biodiversité R.Seitre/HOP ! Biodiversité Plutôt que d’inventaires exhaustifs, nous préférons parler de relevés de données pour les programmes que nous organisons avec les volontaires sur le terrain. Cette méthode permet de contextualiser la biodiversité présente sans être obligé de recourir à une logistique trop lourde et qui pourrait gêner l’activité sur la plateforme. Nous sommes présents sur place quelques jours par an, avec des groupes de 2 à 10 personnes volontaires maximum par demi-journée, selon les aéroports. Cette démarche doit permettre aux personnels des plateformes partenaires de s’approprier de nouvelles pratiques via une meilleure connaissance de leur environnement. Au départ, nombre d’entre eux n’avaient aucune idée de la richesse de cette biodiversité sur leur plateforme. Il s’agit finalement de favoriser un véritable changement de culture. » ROLAND SEITRE, DOCTEUR VÉTÉRINAIRE ET DIRECTEUR DE HOP ! BIODIVERSITÉ #385 Décembre 2018 17 TEMPS FORT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :