Aviation Civile n°378 déc 16/jan-fév 2017
Aviation Civile n°378 déc 16/jan-fév 2017
  • Prix facial : 3,05 €

  • Parution : n°378 de déc 16/jan-fév 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Babel

  • Format : (201 x 267) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le plan de vol de la loi sur la transition énergétique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE [ !]. lt ! l". [ ! i(l.. ! > Aviation civile sur le web. w eh. Découvrez des contenus complémentaires en scannant les QR Codes que vous trouverez au fil des pages avec votre smartphone après avoir téléchargé une application telle que Mobiletag, compatible avec Androld Android ou {Phone, iPhone.. Décembre Décer ; g ; 2016 CIUiœ Auiation dune P.04- TABLEAU DE BORD Les chiffres du trafic aérien en France et en Europe. P.05 05-TOUR D'HORIZON P.05. Ob. l'OACI L'OACI s'engage ; contre les émissions de CO,. CO2. P.07. La biodiversité bfodiversité s'invite â à Orly, Orly. P.08 08- — RENCONTRE La France représentée au coeur cœur de l'OACI. l'OACI. P.IO-GRANDANGLE Io- ANGLE Aéropcrts  : Aéroports  : le plan de vol de fa la loi sur lalronsitionénorgétique. transition énergétique. P.16-DÉCRYPTAGE —DÉCRYPTAGE Approche de précision satellifaire satellitaire pour l'atterrissage à Roissy. P.I8- 18 —TENDANCES DSAC, une feuille de route ambitieuse. ambilieuse, P.20 -INNOVATION — La dématérialisation des factures. P.28- — ESCALE Les coulisses de la gestion de crise à la DGAC. P.30-ASECNA-DGAC, —ASECNA-CFGAC, une coopération pour la sécurité aérienne en Afrique. TALENTS MARC ALVAREZ, CHEF DU PÔLE APTITUDES DES PERSONNELS DE LA NAVIGATION AÉRIENNE A À LA DIRECTION DE LA SÉCURITÉ DE L'AVIATION CIVILE -P.21 ***************************** 4,1 P.22- - PERFORMANCE RECAT EU  : diminuer les écarts d'avions à l'atterrissage. P.24- — iSke iStream  : carn  : vers une régulation plus efficace des arrivées. P.26- — SUR LE TERRAIN l'école de formation des télépilotes de drones de la gendarmerie nationale. Embat Erratum parts Dans ri:gicle l'article da de la rubrique Grand Angle (Aviation (Aude,'civile n°no 377) sen sur les manifestations aériennes détiennes...Améliorer « Améliorer iu fa seueilà, sécurité, s/erdarider simplifier rorganisation Pnom salien », il Mid fallait lire, page 11, densleS dans les propose de M.Nain Alain Vella a sur sur « 410610MM) les fois du ereCIOder spectacle aérien » e « Ces présentatkins présentations sont parfois porlbe conçues:dm f2Q1J1 rireetailie aooarartre ar au spedoigui spectateur Garnie comme Mogi étant d à b fa Je* limite des compétences du pilote et du domaine de vol de raéronet » meffienemQviàleteel.Q. 831811œ clMIF publeuleon de in Dzealion generale de ISeergen unie, mien@ oe l'Emirconeneel, de drop*ei de la Mer, 50 rue iienerramsdn.'5520 Pan cedex 15, Trd standard 0158094321 - nicloceon 0158094427- fan  : 5158093864 51417"dE1.1,11799,1e,149‘,07.1870es ASrerw de le putIterrite  : Pola* 0[4414 111648cm va Cell fiole eascasn ornerai «. art vsesr.rbr.  : Iii4dadeor en dee resedAriew, Arne-Stede Le Gall sestdsolts dr ridrierlen:fleenoe 910141. oirecince or11811889  : 3or3ro Eiceur. Iconagropmer germe Cuneo Moluelsrei Poeue note dm ! de leerIcrieen  : MarreFrante Fournier arenieirelo courre Me  : Zoo SeedeMeroperlsae Pan SA. immun «  : lep:moere Messages D1e41 89447n8te 2018 59PrekelltAarroreee sous reseree de lorette «, 02 Aviation civile magazine no n- 378_,Décembre 378_Décembre 2016 Sommaire la  : G. Le Was/Aéinpuls de. Pais SA
TRIBUNE Un consensus en faneur faueur de La la maîtrise maÎtrise des émissions de CO2 co2 Dans la dynamique de la COP2I COP21 et de la ratification de l'Accord de Paris, les 191 États membres de l'Organisation& de l'aviation civile internationale (OAC1) (OACI) ont adopté un mécanisme mondial de compensation des émissions de CO, co2 de l'aviation civile internationale, début octobre.Je me réjouis de cette nouvelle avancée en faveur de la lutte contre le changement climatique. Et je salue l'engagement de l'ensemble de ces États membres auxquels je m'étais adressée, lors de l'ouverture de la 39e 39'Assemblée de l'OACI à à la la fin fin du du mois de de septembre dernier, en qualité de présidente de la COP21, pour les encourager à trouver un consensus en faveur de notre planète. C'est un signal fort. L'aviation se dote ainsi d'un dispositif mondial, univer- universel et contraignant, de maîtrise de ses émissions de CO, C0 2 (Carbon Offsetting and ReductionSchen- Scheme e forInterna InternationalAviation). Ce mécanisme de compensation vise à plafonner fariner les émissions de CO, co2 de l'aviation civile internationale à leur niveau de tiona I Aviatint ». 2020. L'aviation représente 2%des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Au regard de la croissance continue du trafic aérien, ce secteur, non inclus Sommaire Ministre de ! "Environnement. l'Environnement, de l'Énergie ! "Énergie et de fa la Mer dans l'Accord de Paris, doit améliorer sa performance environnementale pour contribuer à la lutte contre le change- changement climatique. Ce mécanisme vient compléter les instruments mis en place par le secteur aérien pour réduire son empreinte carbone, comme les dévelop- développements technologiques pour diminuer les émissions des avions, les mesures opérationnelles visant à optimiser la gestion du trafic ou encore la réduction des rios émissions des aéroports. « JE ME RÉJOUIS DE CETTE ernE NOUVELLE AVANCÉE EN FAVEUR DE LA LUTTE LUTIE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. » Ce mécanisme adopté, ii il nous revient maintenant de le mettre en en oeuvre. œuvre. En raison des différences entre les États concernés, l'Accord entrera en vigueur de façon différenciée, différenciée. Ainsi, certains États bénéficient d'une exemption, notamment les pays les moins déve- développés, les plus enclavés et ceux dont le transport aérien est le moins mature. Afin de tenir compte des capacités respectives des différents États concernés, ce mécanisme prévoit deux phases de mise en oeuvre œuvre  : une première phase entre 2021 et2026basée sur le volonta­ volontariat, puis une seconde à partir de 2027 où le dispositif s'appliquera de façon universelle. Les 65 États volontaires qui participe­ participeront à la première phase représentent d'ores et déjà près de 87%% de l'activité aérienne internationale.Les 44 États de la Conférence européenne de l'aviation civile ont pris ensemble la décision de s'investir dès cette première phase, phase. Dès la seconde phase, les États inclus dans le dispositif représenteront plus de de 93%% de l'activité aérienne internationale. Ce sont ainsi près de 80%% des émissions de CO,mondia]es co2 mondiales de l'aviation civile qui seront couvertes par cet engagement. res- Je compte sur la DGAC et et ses personnels pour accompagner les professionnels du secteur aérien français dans leur insertion dans ce mécanisme contraignant et ambitieux, et aussi pour r sou- sou­ contraitenir son application en Europe. Aviation civile magazine n'no 378_Décembre 2016 03



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :