Aviation Civile n°375 jan/fév/mar 2016
Aviation Civile n°375 jan/fév/mar 2016
  • Prix facial : 3,05 €

  • Parution : n°375 de jan/fév/mar 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Babel

  • Format : (200 x 267) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,1 Mo

  • Dans ce numéro : vers un nouveau cadre réglementaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Crédit photo  : Mpalis/istock 06 Tour d’horizon Par Béatrice Courtois Paris-Orly test sur une nouvelle procédure POur les vols à l’arrivée _Du 2 au 13 novembre 2015, la DSNA a mené des évaluations en trafic réel sur les arrivées à Paris-Orly face à l’ouest, pour tester une nouvelle procédure. Celle-ci consiste à séquencer les avions en guidage radar sur un point unique ORTOL, qui suivent ensuite une trajectoire permettant d’intercepter l’ILS 26. Cette procédure offre des gains en matière de sécurité et d’environnement en réduisant le nombre d’approches non stabilisées et la charge des communications radio, tout en évitant la dispersion des trajectoires. L’expérimentation a duré 33 heures et a concerné 500 vols, Repérage Accord mondial sur le suivi des vols de façon à couvrir une grande variété de situations en matière de trafic et de conditions météorologiques (vent fort, brouillard). Cette nouvelle procédure, qui s’inscrit dans le cadre du programme technologique européen SESAR, doit apporter des avantages sur les plans sécurité et environnemental. Tout un travail d’études et de préparation a été nécessaire pour mener à bien cet exercice, qui a associé de nombreux acteurs (SNA/RP Orly, DSNA/ME, DTI). Reste aujourd’hui à analyser les résultats et à mesurer l’impact de ce nouveau dispositif. _Lors d’une réunion de la Conférence mondiale des radiocommunications (organisme de l’ONU), un accord a été trouvé pour le suivi des vols civils par satellite en temps réel. De nouvelles fréquences, attribuées aux stations spatiales pour recevoir des signaux provenant d’aéronefs, permettront de repérer les avions partout dans le monde. À ce jour, 70% de la surface terrestre (océans, déserts, montagnes) échappent encore à cette surveillance. Cet accord, dont la mise en œuvre sera encadrée par l’OACI, devrait éviter la disparition mystérieuse d’avions, comme celle du MH370 de Malaysia Airlines en mars 2014. Aviation Civile magazine n°375 Janvier 2016 Astronomie La météo de l’espace à la DGAC _Le 17 mars 2016, la DGAC accueillera le Forum « Aviation et météo de l’espace », organisé par l’Académie de l’air et de l’espace. Thème de la journée  : la gestion des risques induits sur le trafic aérien par l’activité solaire. La météorologie de l’espace, qui intéresse aujourd’hui de plus en plus l’aviation civile et militaire, tente de prévoir l’enchaînement d’événements depuis le Soleil jusqu’à l’environnement terrestre. L’utilisation massive des moyens satellitaires et la miniaturisation constante des composants électroniques conduisent les industriels, les exploitants et les États à examiner attentivement les effets des éruptions solaires les plus intenses sur les équipements. Quels sont les enjeux ? Comment prendre en compte ces effets ? Au cours de ce forum, astronomes, exploitants de satellite, spécialistes des systèmes de navigation aérienne, fournisseurs de services de météo de l’espace, autorités de l’Aviation civile, présenteront les initiatives les plus récentes liées à ce nouveau domaine.
7 milliards C’est le nombre de passagers aériens prévus d’ici 2034 par l’Association internationale du transport aérien (IATA), soit le double du trafic actuel. 100 millions de passagers devraient être accueillis chaque année par le futur aéroport de Beijing, en Chine. Cette nouvelle infrastructure vise à répondre à la demande croissante du service aérien dans la capitale chinoise. Crédit photo  : STAC/V ; Paul Sûreté Pièce d’identité obligaTOire à l’embarquement _Dans le cadre de l’état d’urgence décrété pour trois mois par le gouvernement à la suite des attentats terroristes de Paris du 13 novembre 2015, la DGAC a pris une nouvelle mesure de sûreté additionnelle. Jusqu’au 29 février 2016, dans tous les aéroports de France, les passagers devront présenter systématiquement une pièce d’identité à la porte d’embarquement avant de monter dans l’avion. De nouveaux contrôles devraient également être établis, risquant ainsi d’allonger le temps Technologie Dassault FalCOn Jet voit plus grand à LiTTle ROCK _Implanté à Little Rock, dans l’Arkansas aux États-Unis, le site de Dassault Falcon Jet, dédié aux finitions intérieures et extérieures des Falcon, s’est doté de nouvelles installations. 60 millions de dollars ont été investis pour engager des travaux de modernisation et d’agrandissement des structures existantes. Les ateliers de mobilier, de tapisserie et de panneaux d’habillage ont fait d’accès à bord. Les compagnies aériennes demandent aux voyageurs de prendre leurs dispositions pour arriver plus tôt à l’aéroport. peau neuve, de même que d’anciens hangars. Un nouveau bâtiment de 23 200 m² a été construit pour deux nouveaux modèles  : le Falcon 5X, biréacteur à très large cabine, et le Falcon 8X, triréacteur à très longue autonomie. Dassault confirme ainsi sa volonté de faire de Little Rock un centre d’excellence et un établissement à la pointe de la technologie. Aviation Civile magazine n°375 Janvier 2016 07 Crédit photo  : G. Le Bras/Zoo Studio/adp Crédit photo  : Dassault Aviation



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :