Aviation Civile n°363 jun à sep 2012
Aviation Civile n°363 jun à sep 2012
  • Prix facial : 3,05 €

  • Parution : n°363 de jun à sep 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Babel

  • Format : (200 x 267) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : sécurité aérienne... un pas vers l'Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Éditorial « Allier la transition écologique et l’efficacité économique » J e me réjouis de m’adresser aux personnels de la DGAC et à tous les acteurs de l’aviation dans ces colonnes. C’est avec fierté que j’ai pris la tête de ce ministère, rattaché au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, auquel appartient la DGAC. Cette administration remarquable met en œuvre les politiques publiques dans un secteur qui regroupe aussi bien des leaders mondiaux de l’industrie aéronautique et du transport aérien que des centaines d’aéroclubs et des dizaines de milliers de pratiquants. L’aviation représente un secteur stratégique pour l’économie et l’emploi en France. La construction aéronautique – l’un des tout premiers contributeurs aux exportations – représente 400000 emplois, dont 134000 directement liés à la filière. Les aéroports parisiens, première porte d’entrée de notre territoire, génèrent au total 1,7% du PIB de la France et plus de 340000 emplois. De plus, le groupe Air France-KLM représente le pavillon français au niveau mondial. Mais parlons de l’avenir. La croissance du trafic passagers se maintient, néanmoins le transport aérien est fragilisé par un contexte économique difficile, un pétrole cher et une concurrence exacerbée. Par ailleurs, le secteur aérien se voit confronté à des débats environnementaux essentiels, que ce soit pour ses effets locaux (bruit et qualité de l’air) ou à l’échelle mondiale (gaz à effet de serre). Ainsi, il faut résoudre un double défi : assurer la transition écologique tout en préservant l’efficacité économique. Tous ensemble, nous y travaillons. D’ores et déjà, l’aviation a montré sa capacité à répondre à ces défis, grâce aux performances environnementales accrues des nouveaux avions. Le bruit a été réduit autour des aéroports, de nouvelles procédures de navigation aérienne, classiques ou satellitaires, se mettent en MEDDE/B.Suard Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche place. Je pense à la construction du Ciel unique européen : il contribue à la fois à la transition écologique et à la recherche d’économies et d’efficacité, avec la création des blocs d’espace fonctionnels (FAB) – dont le FABEC auquel la France appartient – et le développement du programme technologique SESAR (Single European Sky ATM). Ces espaces sans frontières et les futurs outils du contrôle aérien permettront aux avions d’emprunter des routes plus directes avec des trajectoires optimisées, et aux compagnies d’effectuer des vols plus économiques et moins polluants. Cet automne, la ratification du traité FABEC par la France constituera une étape importante de ce processus. Je sais que cette performance environnementale est aussi un atout économique. Les succès rencontrés par l’Airbus A320neo et les avions ATR-600 en témoignent. Aujourd’hui, la recherche pilotée en France par le Conseil pour la recherche aéronautique civile (CORAC) a des objectifs ambitieux : diviser par deux les émissions de CO 2, réduire de 80% les émissions d’oxyde d’azote et de moitié le bruit perçu, d’ici à 2020. Enfin, face aux perspectives de croissance du transport aérien sur le long terme, il faudra mieux prendre en compte la qualité de vie des riverains d’aéroport. Cela passera par une amélioration des procédures de concertation et de débat public. Au-delà du domaine de l’aviation civile, la conférence environnementale qui se tiendra en septembre 2012 en sera une préfiguration. Mais je veux aussi vous dire que je connais votre implication quotidienne pour assurer, dans les meilleures conditions possibles, le cœur de métier de la DGAC, la sécurité. Je m’en suis rendu compte en vous rendant visite récemment, et je veux saluer ici le travail de chacun. Je suis persuadé qu’avec vous, hommes et femmes de la DGAC, l’avenir du ciel se construit sereinement. Aviation Civile, publication de la Direction Générale de l’Aviation Civile, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, 50 rue Henry-Farman, 75720 Paris cedex 15. Tél. : standard 0158094321 - Rédaction 01 5809 4427 - fax 0158093864 - http : /www.developpement-durable.gouv.fr. Directeur de la publication : Patrick Gandil. Rédacteur en chef : Daniel Bascou. Conception et réalisation :. Rédactrice en chef technique : Nesma Kharbache. Directeur artistique : Éric Daumont. Iconographe : Marion Capera. Maquettiste : Patricia Nabet. Secrétaire de rédaction : Florence Violet. Chef de fabrication : Marie-France Fournier. Crédit photo couverture : Thinkstock 2012. Impression : Imprimerie de Montligeon. Dépôt légal : été 2012. Reproduction autorisée sous réserve de la rédaction. Le numéro 3,05e, l’abonnement 26e. 0 Aviation Civile magazine n°363Été 2012
3 I 28 18C.L. Havet/Air France 10 O. Guerrin Safran r Actualité au cœur de la dgac AVEc nos partenaires 04- Vu d’ici et d’ailleurs Tableau de bord L’actualité 05-Nouvelles procédures satellitaires EGNOS à Carcassonne, Brest et Toulouse- Blagnac 06-Création d’une DSI à la DGAC 07-L’ENAC engage une coopération avec le Qatar 08- Décryptage Les éoliennes sous contrôle 10- L’ÉvÉnement De nouvelles règles de sécurité aérienne sont mises en application dans les États européens.Elles concernent la formation et les qualifications du personnel navigant des compagnies, mais aussi les licences des pilotes, tant professionnels que privés. 16- Talents et innovations Vers une coordination civile et militaire accrue du contrôle aérien 18- sur le terrain Le contrôle en vol des aides radioéléctriques 20- question sÉCURIté Les vols à sensations mieux encadrés 21- MANAGEMENT – SIF : première clôture d’exercice réussie ! – DSAC, la qualité certifiée ! 24- RENCONTRE Jean-Pierre Hello, qualificateur de simulateurs de vol « L’objectif de la DSAC est de faire valoir l’expertise de la France en Europe. » jean-pierre Hello, qualificateur de simulateurs de vol 26- autour de nous ATR, dans la dynamique du succès 28- ON EN PARLE – Le taxiage électrique, roulage économique – Tour de France cycliste : « contre-lamontre » par équipe à la DGAC 30- L’INVITÉ Jean-Émile Rouaux, président de la Fédération française de vol à voile 31- retour sur AQST, la qualité de service dans les transportsC. Anaya-Gaultier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :