Athena n°342 mai à aoû 2019
Athena n°342 mai à aoû 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
LUCIE CAUWE À LIRE Les animaux Le fossile, Max Ducos, Sarbacane, 35 pages avec découpes, 24,90 euros. Cet album peu commun se présente comme un cadre vide qui laisse voir des pages aux découpes en courbe. De quoi s’agit-il ? Tout simplement de la découverte d’un fossile par le jeune Clément, en balade avec son papa et leur chien qui repère un drôle de caillou. Scientifique en herbe, le jeune garçon devine tout de suite qu’il s’agit d’un fossile. Et son père décide de prévenir l’université. On va dès lors assister à un véritable chantier de fouilles dans ces pages découpées en forme de coupes de niveau. Car le lecteur creuse en même temps que l’équipe du paléontologue et fait apparaître ce qui se révélera être un squelette de dinosaure complet. Le procédé narratif est extrêmement plaisant, d’autant plus intéressant que des explications se trouvent dans les pages de gauche, qui permettent de comprendre l’avancée des recherches. Le travail se conclut par une dernière surprise pour ceux qui sont en train de fouiller, car le dinosaure géant en avait attrapé un petit dans sa gueule. Et l’album se conclut par une surprise pour le lecteur, le squelette reconstitué qui se déploie en un superbe pop-up en 3D ! D’ultimes explications racontent le chemin des dinosaures jusqu’à nos musées. À partir de 5 ans. L’éléphant, Jenni Desmond, traduit de l’anglais par Ilona Meyer, Éditions des Éléphants, 48 pages, 14 euros. La jeune auteure-illustratrice britannique Jenni Desmond a une formidable manière de composer ses albums documentaires racontant différentes espèces animales. Elle met en scène un(e) jeune lecteur/rice qui plonge dans les pages d’un livre consacré à ladite espèce. On suit ainsi de page en page ses découvertes, fort bien documentées. Les explications sont mises à hauteur d’enfant par diverses comparaisons pertinentes. Ici, le héros s’intéresse aux éléphants. Et c’est fou ce qu’on apprend au sujet du plus grand mammifère terrestre du monde ! Bien sûr, il y a les connaissances de base, et les différences entre espèce d’Afrique et espèce d’Asie. Mais il y a aussi le mode de vie, troupeau réuni autour d’une matriarche attentive, le fait que l’éléphant est gaucher ou droitier quand il utilise ses défenses, qu’il a une ouïe inouïe et un odorat très développé, ce qui contrebalance sa faible vue, qu’il respecte ses morts. Un merveilleux album, splendidement illustré, tout à fait dans la ligne des précédents, La baleine bleue et L’ours polaire (même éditeur). À partir de 7 ans. Athena Mag 342 48 Mai-Juin 2019 Merveilleuses naissances, Aina Bestard, Saltimbanque Éditions, 72 pages, 16 euros. Si les enfants savent en général d’où viennent les bébés humains, ils n’ont pas toujours les mêmes connaissances en ce qui concerne les animaux. Sauf peut-être à propos du chien ou du chat. Or il existe des naissances merveilleuses dans le règne animal. Sept d’entre elles nous sont présentées dans cet album à l’italienne, grâce à un très astucieux et très esthétique système de calques qui permet de voir les illustrations en transparence, et de découvrir ainsi les étapes de ces naissances pas comme les autres. On découvrira ainsi les parti cularités des manchots empereurs où la mère et le père se relaient pour les soins au bébé, de la tortue terrestre qui abandonne ses œufs après avoir choisi le meilleur endroit pour les pondre, de l’hippocampe où le père porte les petits dans une poche et non la mère, du kangourou roux où la maman très organisée s’occupe de tout, de la grenouille et du papillon monarque qui naissent et grandissent seuls sans jamais connaître leurs parents et enfin de la baleine bleue, mammifère grand voyageur. Un texte simple et des dessins de toute beauté accompagnent ces découvertes. À partir de 6 ans.
Mais qu’est-ce que c’est ?, textes de Raphaël Martin, illustrations de Claire, Schvartz, Saltimbanque Éditions, 96 pages, 14,50 euros. Voilà un livre-devinette carré fort amusant. Il se décline en doubles pages où on voit à gauche une bizarrerie de la nature, formes mystérieuses, et à droite son explication, nids, coquillages, chrysalides, larves... Des dessins expressifs très réussis et des explications utiles nous font découvrir 44 situations curieuses en apparence mais tout à fait normales. Ainsi, selon sa taille et sa localisation, un étrange monticule est une fourmilière, ou une hutte de castor, ou une taupinière… Dans les arbres, on trouve des boules qui ne sont pas que des boules. Sur la plage, des ongles géants qui sont des coquilles de couteau. Ce qui est original ici, c’est que la question initiale est toujours formulée selon une observation d’enfant, une boule de Noël, une sucette, un tas de boue… et ensuite expliquée dans sa réalité. De quoi regarder différemment la campagne, les bois, les rues, le bord de mer et apprécier les énigmes que propose la nature. Pour tous à partir de 5 ans. Océans… et comment les sauver, Amandine Thomas, Sarbacane, 40 pages, 16,90 euros. Aujourd’hui, on sait bien que les océans, ces merveilles de la nature regorgeant encore de mille secrets, sont en danger. Leur équilibre est gravement menacé. À moins que les humains ne se réveillent et se décident à les protéger. Cet album magnifiquement illustré de dessins présente 10 écosystèmes marins. Une double page montre d’abord une carte permettant de les situer. Ensuite, chacune des doubles pages détaille un de ces lieux merveilleux, de la grande barrière de corail aux îles Galapagos en passant par la fosse des Mariannes et l’Arctique. Chaque fois, des explications en forme de légendes à ce qu’on voit dans le site et des manières de contribuer à les protéger. Une approche ludique avec des enfants dessinés qui dialoguent, des vrai ou faux, des jeux, et pratique qui permet aux enfants et à leur famille de s’investir facilement. À partir de 7 ans. « Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » Athena Mag 342 49 Jules Renard Mai-Juin 2019 LUCIE CAUWE À LIRE Les géants de l’âge de glace, Jack Tite, traduit de l’anglais par Eric Marson, Saltimbanque Éditions, 64 pages non foliotées, 14,90 euros. Le changement climatique, on en parle beaucoup au présent, mais sait-on qu’il a commencé il y a 2,6 millions d’années ? Une chute brutale de la température qui a duré 2,5 millions d’années et a donné le Pléistocène, communément appelé l’Âge de glace. Ce documentaire grand format, aux pages qui se déplient, explore géographiquement cette période et présente les créatures gigantesques et les premiers humains qui ont vécu alors. Amérique du Nord, Amérique du Sud, Eurasie, Australie (avec une énorme faute d’orthographe en page de titre), Afrique peuvent rivaliser dans les animaux géants. On croise des oiseaux de 8 mètres d’envergure, des castors de la taille d’un ours, un tigre à dents de sabre pesant 400 kilos, un tatou de 2 tonnes à queue mortelle, un paresseux grand comme un ours polaire, sans oublier évidemment le mammouth et le varan Megalania prisca. C’est au milieu de toutes ces bibiches peu commodes que sont apparus les premiers hommes en Afrique, berceau de l’humanité. À partir de 6 ans. C’est d’autant plus vrai pour les enfants, à qui la lecture ouvrira les portes d’un monde bien plus grand que celui qu’ils imaginent... Bonnes lectures !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :