Athena n°341 mar/avr 2019
Athena n°341 mar/avr 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
VIRGINIE CHANTRY TECHNOLOGIE » les L’appDogotchi L’appMy Tamagotchi Forever années 90) alors disponibles en format porteclés. Le look rétro est reproduit à l’identique ou presque  : l’appest en niveaux de gris et les illustrations sont (hyper)pixellisées (voir photo 2). Il vous faudra alors vous en occuper, comme par le passé, c’est-à-dire le nourrir, le laver, jouer avec lui, bref en prendre bien soin afin qu’il reste en bonne santé et épanoui ! Sur Google Play, Dogotchi  : Animal Virtuel propose la même chose mais gratuitement et avec des chiens. Et si vous voulez revenir en 2019, il existe également des versions mises au goût du jour comme My Tamagotchi Forever téléchargeable depuis Google Play ou l’AppStore. Littéralement haut en couleurs, ce jeu propose nettement plus d’options que sa version des nineties  : choix de différentes denrées alimentaires à donner à votre petit animal d’une espèce indéterminée voire inexistante, possibilité de le faire aller aux toilettes, de lui faire prendre un bain en le savonnant et en le rinçant, de le mettre au lit en allumant la veilleuse, et même d’accélérer le temps. À vos smartphones ! ThrowBack À l’heure où il est très facile de faire des photos avec son smartphone et où beaucoup circulent sur diverses plateformes du Web, l’attention que l’on prête aux clichés des uns et des autres (voire des siens) n’est pas toujours optimale. L’application ThrowBack - « renvoyer » en français - offre de remédier à cela en vous proposant de prendre une photo qui ne sera pas sauvée sur votre téléphone. Au lieu de cela, elle vous sera envoyée plus tard (un mois minimum, 5 ans maximum après la prise de la photo) paremail, soit de façon tout à fait aléatoire, soit à une période prédéterminée, soit un jour précis choisi par vos soins. Vous avez également la possibilité d’y joindre un petit texte et l’adresseemail d’autres personnes qui recevront alors le cliché en même temps que vous. Comme ils le disent si bien dans la description de l’app  : « ThrowBack offre une occasion unique Athena Mag 341 1 14 Mars-Avril 2019 d’oublier vos souvenirs afin qu’ils puissent vous être rappelés. ». Pour ce faire, il faudra vous inscrire en donnant évidemment votre adresseemail. Find Your Nickname Pour utiliser cette app, il faut maîtriser quelques bases d’anglais. Au démarrage de FindYourNickname, on vous demande d’abord votre genre, avant de vous poser une série de 10 questions à choix multiple, différentes d’une fois à l’autre  : que préférez-vous faire de votre temps libre, comment vous décrivez-vous, qu’est-ce qui a le plus d’importance à vos yeux, que cherchez-vous chez un ami, quelle est votre boisson préférée, etc. Vous aurez toujours 4 propositions parmi lesquelles il vous faudra choisir. Et même si une pub vient perturber le bon déroulement de l’enquête, vous finirez par obtenir votre surnom, selon l’app. Personnellement, c’était d’abord Coco puis Venus et enfin Pearl… Ne me demandez pas pourquoi ! Une part de mystère subsiste. Amusant, non ? Celebrity Voice Changer - Emoji Pour cette appludique dont l’utilité reste à prouver, il vous faut également maîtriser la langue de Shakespeare. Vous pouvez alors, en donnant accès à votre micro et à la caméra, parler devant votre smartphone. La séquence est enregistrée par l’appet ensuite reproduite avec la voix que vous avez choisie  : vous êtes en réalité doublé, de façon synchronisée, par le personnage préala blement choisi. Ensuite, vous pouvez partager cette vidéo avec qui bon vous semble. Entre Dark Vador (Star Wars), le professeur Rogue (Harry Potter) ou Michael Jackson, vous avez le choix (voir photo 3). Par contre, en version gratuite, il vous faut attendre un peu plus d’une minute entre chaque essai. La version premium payante vous laisse beaucoup plus de latitude et débloque certaines voix comme celles de Bill Clinton, de Cartman (South Park) 2
ou du Professeur X (X-Men). Si ça vous chante, allez-y ! Easter Photo Frames « Cadres Photo Joyeuses Pâques » en français, cette app, comme son nom l’indique si bien, permet de réaliser des montages photos sur le thème de Pâques depuis votre smartphone. Vous pouvez soit prendre une photo directement dans l’app, soit choisir dans votre bibliothèque. Ensuite, il vous est loisible d’ajouter un cadre et des décors autour du thème pascal (œufs, paniers, lapins, etc.) et de gommer des parties de la photo, en plus de pouvoir lui donner un effet miroir et d’en adapter la taille. Vous avez la possibilité de partager votre création sur Facebook, Instagram ou Twitter ou encore, de l’envoyer à votre grand-mère hyper connectée par mail ou par SMS. Cependant, soyez averti de ceci  : entre chaque action ou presque, vous serez confronté à une pub (dont une récalcitrante pour une chaîne vidéo bien connue et que l’on est obligé de regarder pendant 5 secondes…), l’appétant téléchargeable gratuitement sur l’AppStore. Notez qu’il existe de nombreuses applications similaires (et peut-être même avec moins de pub) autour de Pâques ou autres thématiques diverses. C’est de saison, alors bonne chasse aux œufs ! Toutes les références peuvent être obtenues auprès de virginie.chantry@gmail.com ou sur la version digitale. 3 Athena Mag 341 TECHNO-ZOOM Eugène est un boîtier-scanner mis au point par Uzer, une entreprise française. Son petit nom a été choisi pour honorer Eugène Poubelle, préfet de la Seine (Paris) dont l’arrêté du 24 novembre 1883 concernant l’obligation pour les propriétaires de bâtiments à appartements de mettre des conteneurs à ordures à disposition de leurs locataires lui aura valu alors les foudres des Parisiens et de la presse. C’est d’ailleurs grâce (ou à cause… question de point de vue) du Figaro que son nom est passé dans le langage courant pour définir la boîte à ordures. Il avait même déjà émis l’idée d’un tri sélectif  : un contenant tout-venant, un autre pour le verre, la céramique et les coquilles d’huître et enfin, un dernier pour le tissu et le papier. Quel visionnaire ! Le rapport entre Eugène de Uzer et M. Poubelle ? Eugène est un boîtier doté d'un écran permettant de scanner les codes-barres des produits que vous allez jeter aux ordures. Il reconnaît ensuite le produit dans 90% des cas et dans 75% des cas, il vous guide grâce à des pictogrammes pour jeter chaque déchet dans la poubelle adéquate. Si le produit n’est pas encore présent dans les quelques 500 000 références de la base de données d’Eugène, il vous est loisible de participer à l’effort commun en le renseignant dans l’appliée au boîtier. Il y a donc du collaboratif dans Eugène. Et environ 15 jours plus tard (sauf pour les produits non-alimentaires qui peuvent nécessiter plus de temps), l’équipe Uzer aura ajouté cette nouveauté dans la base de données. Les produits peuvent d’ailleurs être également scannés directement dans l’app. Cette dernière vous renseigne en plus sur vos habitudes alimentaires et sur l’impact positif du tri de vos déchets. Et lorsqu’un emballage est scanné, le produit correspondant s’ajoute automatiquement à une liste de courses gérée par l’app. Cette liste peut même être transférée dans votre panier en ligne chez certains grands distributeurs comme Carrefour, Intermarché ou Amazon. Fonctionnant sur batterie, Eugène se fixe au mur grâce à une bande adhésive, de préférence à proximité de votre système de tri sélectif. Fabriqué à Nantes, ce boîtier peut être commandé pour 99 euros sur le site Web de Uzer. www.uzer.eu 15 Mars-Avril 2019 VIRGINIE CHANTRY TECHNOLOGIE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :