Athena n°338 sep/oct 2018
Athena n°338 sep/oct 2018

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
JEAN-CLAUDE QUINTART ACTUALITÉS Un bel outil Telle devait être la pensée de Pierre-Yves Jeholet, Ministre de l’Innovation et du Numérique du Gouvernement wallon, en inaugurant le nouveau data center BelgiumDC, fruit d’une joint-venture 50/50 entre NRB et Etix Everywhere. Installé à Villers-le-Bouillet, le nouveau centre de données s’ajoute aux 3 unités de NRB de Herstal, les 2 zones étant reliées par la fibre optique. Ces data centers abritent des systèmes, des applications et des données pour les entités régionales, fédérales et municipales ainsi que pour des entreprises industrielles, financières, hospitalières, publiques, etc. D’une superficie de 300 m2, la première unité de BelgiumDC, dont 2 modules supplémentaires devraient être activés dans quelques mois, renforce les capacités du Cloud privé de NRB en tant que pilier de sa stratégie de Cloud hybride. Pour rappel, depuis le début de cette année, NRB coopère avec IBM afin d’offrir à ses clients une plateforme Cloud broker en services Cloud qui les conseille dans l’optimisation de leur gestion et le traitement de leurs données. Avec cette nouvelle facilité, NRB conforte également son rôle d’hébergeur. Souvenons-nous que, depuis plus de 30 ans, l’entreprise wallonne est ici le partenaire privilégié d’hôpitaux et organismes publics, wallons, bruxellois, flamands et européens qui apprécient à sa juste valeur la qualité, la sécurité et l’intégrité apportée par NRB dans l’hébergement des données confiées. Pour Pascal Laffineur, administrateur délégué de NRB, « BelgiumDC leur permet non seulement de prendre une longueur d’avance sur les autres fournisseurs de services informatiques et opérateurs de centres de données en Belgique, mais aussi de continuer à offrir à la clientèle une solide valeur ajoutée ». L’investissement dans cette nouvelle facilité et le partenariat avec Big Blue sont les clés de voûte du plan de croissance stratégique du groupe NRB, qui fêtera ses 35 ans en 2022. Un bail dans un secteur aussi volatil que l’Informatique ! Font également partie du plan, des acquisitions et la poursuite de la croissance organique. Des objectifs réalistes dans la mesure où les activités de l’entreprise sont en adéquation avec la transformation numérique de l’économie. Selon ses prévisions, le Groupe devrait compter quelque 4 000 salariés à la fin 2022. Actif sur les niches informatiques du conseil, du logiciel, de l’infrastructure & Cloud et de la gestion des ressources humaines, NRB, avec 2 000 salariés, réalise un chiffre d’affaires consolidé de 323 millions d’euros, résultat par lequel le Groupe se hisse à la 3 e place du secteur ICT en Belgique. Parmi ses entités, nous pouvons citer  : Trasys International qui s’attache aux organisations Athena Mag 338 8 internationales et européennes ; Xperthis orienté sur les solutions aux soins de santé ; et Cevi et Logins en Flandre ainsi que Civitadis à Bruxelles et Wallonie, proposent des produits et services au secteur public local. Associé à NRB dans le cadre de BelgiumDC, Etix Everywhere est une entreprise luxembourgeoise active dans la construction et le déploiement de centres de données clé sur porte. Septembre-Octobre 2018 http://www.nrb.be https://www.etixeverywhere.com Terre d’essais 524 nouvelles demandes d’essais cliniques ont été approuvées chez nous en 2017, soit 18 de plus qu’en 2016. Un nouveau record dû à la forte augmentation des études de phase 1, où nous sommes passés de 112 études en 2016 à 160 en 2017. Des chiffres qui confirment la Belgique comme une terre d’essais cliniques. « La rapidité avec laquelle ces études peuvent être lancées contribue à la forte attractivité de la Belgique », indique Nathalie Lambot, expert en études cliniques chez pharma.be. Cette vitalité a encore été renforcée l’année dernière avec le vote par la Chambre des Représentants d’un nouveau cadre légal pour les études cliniques de nouveaux médicaments. Grâce à ce texte, nous sommes l’un des premiers pays de l’Union européenne à être prêt pour l’implémentation des règles harmonisées au niveau de l’Union. Parallèlement à d’autres initiatives destinées à faire de notre pays LA terre d’accueil des études cliniques, le Gouvernement a aussi réduit le coût des demandes d’études, créé un collège national et adapté le cadre légal pour les biobanques. Dernier détail, en 2017, les entreprises biopharmaceutiques de notre royaume ont réalisé quelque 3,5 milliards d’euros d’investissements en Recherche et Développement, financés à raison de 80% par les entreprises et 20% par le monde universitaire. https://www.pharma.be
Enrich U, jeu gagnant Bravo à l’équipe Nuclairons ! du Collège Jean XXIII de Bruxelles qui, face à quelque 100 élèves provenant de 17 écoles, a remporté le Nuclear Game Challenge, avec son jeu Enrich U. Organisée par le Centre d’Étude de l’Énergie Nucléaire (SCK-CEN), cette compétition scientifique s’adresse aux jeunes issus du troisième cycle de l’enseignement secondaire, en leur demandant de réaliser un jeu éducatif basé sur les sciences et applications nucléaires. L’occasion pour eux de travailler en équipe et de piocher ensemble des matières comme la radioactivité, la radio protection, les applications nucléaires, la recherche nucléaire, etc. Au total, 18 jeux créatifs ont été présentés au Jury. Vainqueur de la compétition, le jeu Enrich U est novateur et original en raison de sa variété, de son degré de difficulté, des différents domaines de spécialité qu’il traite, de son aspect constructif et du défi posé qui oblige à réfléchir de manière stratégique. « Dans ce jeu, vous partez en mission dans le but de vous attaquer aux défis en matière d’énergie nucléaire, de déchets nucléaires, de navigation spatiale ou de médecine nucléaire. Vos moyens ne sont pas illimités, vous devez les rassembler, sachant que d’autres sont à l’affût », explique Julia Zaman, étudiante au Collège Jean XXIII. « Suspense assuré, les cartes chance et autres tournants tiennent en haleine. L’équipe a également prévu une extension du jeu où certains niveaux seront bloqués par les rayons LE CHIFFRE 9 Alors que nous pensons tous qu’Internet a ruiné le marketing papier, une enquête du bureau d’études de marché Profacts, conduite auprès de 1 006 personnes, révèle que 9 Belges sur 10 continuent de lire les folders publicitaires et la presse gratuite. Avec les faveurs de 7 Belges sur 10, le dépliant publicitaire itaire de supermarché est le plus apprécié des supports en papier. Athena Mag 338 9 Septembre-Octobre 2018 JEAN-CLAUDE QUINTART ACTUALITÉS gamme, donnant ainsi une toute autre dimension au jeu. Pour gagner, il faut élaborer d’autres stratégies », note Michèle Coeck, chef de la SCK-CEN Academy. http://www.sckcen.be http://jean23.be Tout aussi surprenant, la moitié des Belges avoue recourir aux folders pour décider de leur choix, tandis que 3 sur 5 les utilisent pour comparer les prix et 2 sur 5 pour y découvrir des données ciblées sur les produits désirés. Enfin, 8 consommateurs sur 10 se servent des dépliants publicitaires pour dresser leur liste de courses. À n’en pas douter, « Le folder publicitaire est une forteresse dont les résultats de l’enquête montrent clairement qu’ils prouvent leur pertinence dans une société numérique et donc que les marques et magasins doivent miser un maximum sur cet outil de promotion », estime Tin De Witte, Chief Commercial Officer chez BD myShopi, entreprise qui alimente, chaque semaine, quelque 4,5 millions de boîtes aux lettres en packs promotionnels papier. Bref, malgré les bouleversements médiatiques, le folder publicitaire reste une valeur sûre et qui résiste envers et contre tout aux assauts de l’e-promotion ! Et, même si les pubs via smartphones et tablettes grignotent du terrain, aujourd’hui encore, à peine 3% des Belges optent intégralement pour le numérique. https://www.profacts.be https://www.bdmyshopi.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :