Astronomie Québec n°3-5 jan/fév/mar 2015
Astronomie Québec n°3-5 jan/fév/mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3-5 de jan/fév/mar 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : étudier la poussière stellaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Fait vécu – 2 Un soir, je décide d’aller dans mon petit coin observer tout seul et prendre ça relax… J’apporte ma chaise pour pouvoir m’asseoir et observer le ciel quand je ne regarde pas au télescope… À un moment donné, j’entendais les coyotes hurler à 6–7 km de moi (ils sont au Bioparc ; voir http://www.bioparc.ca/). Je raconte cela sur Facebook en disant à mes amis que c’était cool… Un peu plus tard dans nuit, j’entends encore des coyotes… mais beaucoup plus près ! Et ceux-ci ne sont vraiment pas nourris par les employés et visiteurs du parc… mais peut-être à 300 ou 400 m de moi… Je me dis « Bah ! Tant qu’ils ne viennent pas me renifler les pieds, je suis correct ! » Environ une heure plus tard, je me lève de la chaise et là, j’entends très près de moi — assez pour entendre leurs pas — des animaux, coyotes ou autres, qui partent à la course ! Un petit frisson me parcourt le dos… Un coyote du nord-est (Canis latrans thamnos), l’espèce la plus commune dans le sud du Québec avec le coyote de l’est, Canis latrans « var. », photographié au Lincoln Park près de Belmont Harbor, Chicago, IL (États-Unis) le 30 novembre 2011. Malgré les frousses de M. Audet et le décès, en 2009, de la chanteuse Taylor Mitchell suite à une attaque de coyote, il est rare que cet animal s’attaque aux humains. Crédit photo : John Picken (via Flicker et Wikimedia Commons). 8 Astronomie-Québec Janvier/février 2015 Voilà le genre d’expérience qui peut nous arriver quand on est seul et qu’on relaxe… Gino Audet Bonaventure, Québec Stardôme http://planetariumstardome.com Partenariat astrotouristique Le Club d’Astronomie Jupiter de Trois-Rivières a conclu un partenariat avec une entreprise de la Mauricie dans le domaine du tourisme. En effet, le « Rond Coin » de Saint-Éliede-Caxton devient par ce partenariat un site privilégié pour l’astronomie, tant pour les membres du club Jupiter que pour les néophytes. Le Rond Coin (http://lerondcoin.com) est un site d’hébergement hors du commun qui offre à ses clients diverses activités, à l’année longue. Le café/restaurant d’accueil est hébergé dans une yourte (construction en bois et en toile typique et d’origine mongole). Les logements à louer sur le site sont aussi très particuliers (camps de bucherons, yourtes, caravanes gitanes, etc.) Avec la participation du club Jupiter, le Rond Coin pourra offrir bientôt quelques activités sur le thème de l’astronomie. Particulièrement, des conférences et des soirées d’observation pour les visiteurs seront prévues sur le site, qui offre un ciel tout à fait propice à l’astronomie. Le Rond Coin va également mettre à la disposition des membres du club Jupiter un site d’observation auquel eux seuls auront accès.
∆ De gauche à droite : Keven Gélinas (propriétaire du Rond Coin), Marjorie Dessureault (membre duC.A. club Jupiter), et Jean-Sébastien Dessureault (président du club Jupiter). Ce sont deux jeunes femmes de la région qui ont d’abord eu l’idée de ce partenariat. Dans le cadre d’un cours de tourisme au Collège Laflèche de Trois-Rivières, Rafaëlle Prud’homme et Lori Dusault ont eu l’idée géniale d’ajouter l’astronomie à la gamme d’activités de l’entreprise de Saint-Élie-de-Caxton. Après avoir été contactés, Keven Gélinas (propriétaire du Rond Coin) et moi avons tout de suite été enchantés par l’idée de travailler sur ce projet. L’une d’elles (Rafaëlle) sera embauchée comme stagiaire afin de travailler sur la logistique de cette nouvelle activité touristique. Le site d’observation ∙ Le terrain offert par le Rond Coin aux membres du Club Jupiter offre plusieurs avantages. Situé hors de la pollution lumineuse de Trois- Rivières et Shawinigan, sans être démesurément éloigné, le terrain est situé à environ 40 km du centreville de Trois-Rivières. Un bloc sanitaire est accessible sur le site et ouvert 24 heures sur 24, 365 jours par année. Le terrain est déneigé et accessible quatre saisons. Le terrain est légèrement en retrait du reste du site, et l’accès est réservé uniquement pour les membres du club Jupiter. Le club Jupiter se compte aussi très chanceux qu’une roulotte lui ait été offerte par Jean-Yves Gagnon (un ami du vice-président du club Jupiter, Rick Aubrey). Cette roulotte va demeurer sur le site en permanence afin d’accommoder les membres. Elle a été inspectée et est parfaitement sécuritaire. Rick Aubrey et sa conjointe, Esther, l’ont aussi rénovée et adaptée aux besoins des astronomes amateurs. Par exemple, la douche a été convertie en rangement pour le télescope du club. De plus, l’éclairage intérieur est maintenant teinté rouge. Le Club d’astronomie Jupiter aimerait profiter de cette tribune pour remercier chaleureusement Jean-Yves Gagnon, Rick Aubrey, ainsi Janvier/février 2015 astronomie-quebec.com 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 1Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 2-3Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 4-5Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 6-7Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 8-9Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 10-11Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 12-13Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 14-15Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 16-17Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 18-19Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 20-21Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 22-23Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 24-25Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 26-27Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 28-29Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 30-31Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 32-33Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 34-35Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 36-37Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 38-39Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 40-41Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 42-43Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 44-45Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 46-47Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 48-49Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 50-51Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 52-53Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 54-55Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 56-57Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 58-59Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 60-61Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 62-63Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 64-65Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 66-67Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 68