Astronomie Québec n°3-5 jan/fév/mar 2015
Astronomie Québec n°3-5 jan/fév/mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3-5 de jan/fév/mar 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : étudier la poussière stellaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
∆ D Ci-dessus (page double) : La séquence dramatique de la désintégration de SpaceShipTwo. Dans les deux premières images, tout se passe comme prévu, mais tout à coup, comme le montrent les images suivantes, l’avion spatial perd ses ailes, tourne sur lui-même, et se transforme en un nuage de débris. À ce stade, l’un des deux pilotes, Peter Siebold (page suivante, image du haut), réussit incroyablement à s’éjecter de l’appareil et descendre sécuritairement en parachute. En revanche, l’autre pilote, Michael Alsbury (page suivante, image du bas), reste piégé dans le cockpit et s’écrase au sol. Crédit photos : Reuters/AP/Kenneth Brown, Virgin Galactic (6×). 50 Astronomie-Québec Janvier/février 2015 Depuis lors, Virgin Galactic s’est fait avertir à plusieurs reprises par des ingénieurs et des experts de l’industrie aérospatiale sur les dangers des combustibles utilisés pour SpaceShipTwo, mais il semble que ces avertissements ont été ignorés ou pas suffisamment pris en compte. En fait, la société a continué dans la même voie, grâce à toutes les homologations et autorisations obtenues de diverses agences américaines et sur la base de l’expérience de son personnel de plus de 400 ingénieurs et techniciens. Sans égard — ou peutêtre sans connaitre — les dangers potentiels, le nombre de possibles touristes spatiaux qui, au fil des ans, ont réservé un vol sur SpaceShipTwo a continué de croitre pour atteindre un peu moins de 700 personnes, avec environ 80 millions de dollars déjà encaissés. Parmi les aspirant « astronautes », il y a plusieurs noms célèbres, tels que des vedettes du cinéma et de la musique comme Leonardo DiCaprio, Demi Moore, Ashton Kutcher, Justin Bieber et Russell Brand, ou des scientifiques renommés comme Stephen Hawking et Alan Stern, tous prêts à payer la coquette somme de 250 000 $ pour un vol d’environ trois heures, avec six minutes d’apesanteur et un retour au point de départ. Certains sont
I. même allés aussi loin que de défrayer 876 000 $ pour un billet vendu aux enchères par DiCaprio, donnant droit à un vol « spatial » à côté de la vedette du film Titanic. Des gens plus « ordinaires » auront aussi la chance d’aller en orbite autour de la Terre… et gratuitement, de surcroit ! En fait, tout ce qu’ils ont à faire est de gagner l’émission de télé-réalité Space Race créée par le réseau de radiotélévision NBC en collaboration avec Virgin Galactic. En bref, un grand enthousiasme a été soulevé par l’initiative — enthousiasme qui a cependant été considérablement freiné le 31 octobre dernier. Ce jour-là, à 09 h 20 (heure de la Californie), SpaceShipTwo a pris son envol arrimé à son vaisseau-mère, WhiteKnightTwo (WK2), un énorme avion à réaction quadrimoteur à double fuselage, dont la tâche est de porter l’avion spatial à haute altitude, avant de le relâcher pour qu’il continue le voyage par ses propres moyens. À 10 h 10, alors que WhiteKnightTwo a atteint l’altitude de 13 700m, SpaceShipTwo s’est séparé de son support. Le plan de vol incluait la mise à feu de son puissant moteur-fusée, une opération exécutée avec succès à trois reprises, alors que dans toutes les autres missions (35 au total), SpaceShipTwo Janvier/février 2015 astronomie-quebec.com 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 1Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 2-3Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 4-5Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 6-7Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 8-9Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 10-11Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 12-13Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 14-15Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 16-17Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 18-19Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 20-21Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 22-23Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 24-25Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 26-27Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 28-29Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 30-31Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 32-33Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 34-35Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 36-37Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 38-39Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 40-41Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 42-43Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 44-45Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 46-47Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 48-49Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 50-51Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 52-53Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 54-55Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 56-57Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 58-59Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 60-61Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 62-63Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 64-65Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 66-67Astronomie Québec numéro 3-5 jan/fév/mar 2015 Page 68