Astronomie Québec n°3-4 nov/déc 2014
Astronomie Québec n°3-4 nov/déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3-4 de nov/déc 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : Napoléon et le spot à Cassini.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Astronomie-Québec à l’écoute ! À l’international – 1 À destination de nos amis astronomes du Québec en quête d’étendues désertiques, SyFax Airlines vient de lancer une ligne Montréal–Tunis une fois par semaine. F. ", Egi. c, -.7:..-Z..7-14k Pour voyager léger, nous disposons sur notre site de très nombreux matériels astrophotos dont 4 montures équatoriales GoTo et accessoires de guidage. La première photo montre un des panoramas offerts depuis nos lieux d’observation sous le 33 e parallèle. L’autre photo est un cliché de la Voie lactée pris sous un de nos spots de ciel noir. Une pose unitaire de 34 secondes avec caméra AllSky Zwo Asi120MM, lentille Fish Eye 150°. La mesure SQM équivalent était de 21,61 ; quand la Voie lactée devient pollution lumineuse ! Patrick Antoine Midoun Jerba, Tunisie Fier commanditaire de la Société Royale d’Astronomie du Canada Ontario Telescope and Accessories tél. 905-487-6363 Fier revendeur de iOptron Bresser Explore Scientific Antares Opticstar-CCD Lumicon Bob’s Knobs et plus… Votre source en ligne pour Montures « GoTo » EQ et azimutales Télescopes Chercheurs Montures de caméra Adaptateurs mécaniques et accessoires www.ontariotelescope.com Ontario Telescope and Accessories, Where OTA means more ! À l’international – 2 Mon nom est Seh Kee Horng [1] et je suis âgé de 14 ans. Depuis que je suis âgé de 10 ans, je m’intéresse à l’astronomie et j’ai alors acheté des livres d’astronomie, que j’ai lu dans mes temps libres. En lisant, j’ai été très fortement attiré par les mystères de l’Univers… Depuis, je lis tout ce que je peux lire, surtout en ligne, sur les nouvelles reliées à l’astronomie, et j’ai appris ce que j’ai pu sur l’astronomie par moi-même. Je fais aussi de la photographie du ciel profond de même que de l’observation planétaire à l’observatoire de mon école, mais cela fera l’objet d’une prochaine lettre à Astronomie-Québec, que j’ai découvert par l’intermédiaire de Rolf Winkler, un de mes contacts Facebook qui habite en Roumanie et qui a écrit dans la dernière édition. J’habite à Kuala Lumpur, une très grande ville de Malaisie. Il y a beaucoup de pollution lumineuse ici, mais nous pouvons tout de même voir quelques étoiles. J’ai commencé à faire de l’astrophotographie l’an dernier, et [1] Notre correspondant étant asiatique, son prénom est Kee Horng, et son nom de famille est Seh. La tradition de la plupart des pays asiatiques est de placer le nom de famille en premier.
j’aime beaucoup cela ! Je viens d’acquérir une caméra numérique (avec objectif intégré) et un trépied normal ; cela constitue mon équipement astronomique pour l’instant ! Lorsque le ciel est clair, je « pars à la chasse » avec un ami dans un parc près de chez moi. Nous photographions les étoiles jusque vers trois heures du matin (oui, nos parents sont très gentils !), ou jusqu’à ce que les nuages arrivent… Quand nous avons du temps libre pendant la journée, nous faisons un peu de traitement d’image avec notre ordinateur : empilage, ajustement des couleurs, etc. Nous faisons aussi cela quand le ciel est couvert ou quand il pleut. Nous avons besoin de quelques logiciels de traitement d’image afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Le 8 octobre dernier, il y avait une éclipse lunaire, aussi appelée « lune rouge ». L’évènement débutait ici vers 18h, mais le ciel était alors complètement couvert de nuages ; j’étais tellement déçu ! Toutefois, après environ 35 minutes, le ciel s’est soudainement dégagé, et j’ai finalement vu l’éclipse ! Beaucoup d’amis de mon pays n’ont pas pu voir l’éclipse à cause du mauvais temps et de la brume. Je n’ai pu voir et photographier qu’une petite partie de l’éclipse, car le ciel n’a été dégagé que pendant quelques minutes ; j’espère pouvoir observer toute l’éclipse lunaire le 4 avril prochain ! Voici les données techniques de mes images montrées ici : Voie lactée capturée le 2 août 2014 à 00 h 47 locales (TU + 8 h) avec un appareil photo Lumix DMC TZ‐20 avec objectif intégré réglé à 35 mm et ƒ/3,5. Exposition de 30 s à ISO 400. Éclipse lunaire capturée le 8 octobre 2014 à 07 h 34 locales (TU + 8 h) avec un appareil photo Lumix DMC TZ‐20 avec objectif intégré réglé à 129 mm et ƒ/5,6. Exposition de 1/45 s à ISO 200. L’image a été recadrée. Seh Kee Horng Kuala Lumpur, Malaisie/Copyright : K.H. Seh Photographie En 2010, la population de l’agglomération de Kuala Lumpur était de 7 239 871 habitants, soit un peu moins que la population totale du Québec, qui est de 8 214 672 habitants en 2014. En raison de sa situation géographique proche de l’équateur, la Malaisie connait un climat équatorial de type hyperhumide, caractérisé par une température constamment élevée (entre 26 et 27 °C en moyenne), une faible amplitude thermique annuelle (de l’ordre de 1 à 2 °C), et une forte humidité tout au long de l’année. Les précipitations sont très élevées, avec une moyenne annuelle atteignant 2 500 mm. Source : Wikipédia Copyright : K.H. Seh Photographie À l’international – 3 J’ai vu que vous êtes ouvert aux contributions et j’aimerais partager quelque chose avec vos lecteurs. C’est une infographie que j’ai réalisée concernant les éclipses Novembre/décembre 2014 astronomie-quebec.com 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :