Astronomie Québec n°3-4 nov/déc 2014
Astronomie Québec n°3-4 nov/déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3-4 de nov/déc 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : Napoléon et le spot à Cassini.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
7 8 9 M15 en Hα (Dorval) M15 avec filtre i (Dorval) M15 : Hα − i (Dorval) utilisées. Les bons observateurs vont constater que K 648 est aussi visible sur l’image visible (clair), et sur toutes les autres de cette série. Pour vraiment l’isoler, on a toutefois utilisé l’efficacité de l’imagerie différentielle sur des images qui présentent de l’émission particulière des gaz de cette nébuleuse. Passons maintenant au deuxième volet de expérience, réalisé à Dorval. Nous avons utilisé la même stratégie, mais cette fois-ci un autre amas globulaire est pris comme témoin. L’amas globulaire M13 n’est pas réputé avoir de nébuleuses planétaires ; on estime donc qu’il ne devrait rien montrer sur des images différentielles semblables à celles prises pour M15. D’abord, il faut ici tenir compte du fait que l’orientation des images (prises de Dorval) est différente de celles prises par Yves Tremblay à Vaudreuil. Nous constatons encore une fois des résultats très impressionnants (images 7 à 9) ; ça ne fait aucun doute, la nébuleuse planétaire K 648 est bien détectée ! L’image en fausses couleurs (en bas à gauche, #10) nous permet de bien la situer (en rouge) sur les étoiles de fond de l’amas M15. Notre amas globulaire de contrôle, M13, est bien sage ; on ne peut pas y distinguer de traces en émission d’une quelconque source du type de la nébuleuse planétaire K 648 de M15. L’image de l’amas M13 en hydrogène alpha, à laquelle on a soustrait le signal du filtre « i » (proche IR) en continuum, est l’image en bas à gauche (#11). Conclusion Les amas globulaires de notre galaxie, la Voie lactée, sont le siège des plus vieilles étoiles de la galaxie ; ces étoiles, âgées de près de 12 milliards d’années, sont presque aussi vieilles que l’Univers, dont on estime l’âge à 13,7 milliards d’années. Les amas globulaires évoluent comme s’ils étaient des satellites de la Galaxie, dans le grand halo de celle-ci. Notre cible, la nébuleuse planétaire Pease 1 (K 648), est une des rares NP que l’on puisse tracer dans des amas globulaires locaux, ce qui la rend encore plus intéressante à observer. Plusieurs difficultés rendent ces observations ardues. Pour nous, les contraintes étaient principalement la magnitude faible de K 648 et le grand nombre d’étoiles serrées dans le cœur de l’amas M15, qui le voile. Par contre, ce type d’objets gazeux émettent de la lumière qui leur est particulière, comme le [OIII] et le Hα, dont nous avons pu profiter. Nos résultats sont donc concluants : nous sommes arrivés à détecter cette nébuleuse planétaire, même dans le ciel pollué de la banlieue de Montréal. Références La carte est produite par le logiciel Coelix de Jean Vallières : http://www.ngc7000.com/fr/coelix/Merci à Claude Marcotte pour sa contribution à produire la carte de Pégase. 10 M15 en fausses couleurs (Dorval) Cliquer sur l’image pour zoomer. 11 M13 : Hα − i (Dorval) 34 Astronomie-Québec Novembre/décembre 2014
Carte générée avec le logiciel Cœlix de Jean Vallières ∙ http://www.ngc7000.com/fr/coelix/ANDROMEDA 1 I ψ Époque 2000.0 :. 79 78 o 71 HW 73 " + 72 υ. 67 64.. 56. φ PEGASUS - 75 KS 73 69 τ 63 η Matar fο O. 38 } π 21 23..'β 32 Scheat 51 μ Sadalbari λ. 40 C 30 N 7320 PEGASUS +30° 15''-'- ; -.. 5 DT ζ V0389 Zoom = 1 X CYGNUS. - - BW 32 T'16 κ +25° ι —. 2. 12 33 +20° 25. 14 HO μ 1 35 1 C 33 N 6995. 31 49 52 C 34 30 U 82 T PEGASUS 80 HH 21 O 19 TX.. —\\70 66 77.._..- 16\\14 20.._.. _.._._.. λ ι AQUARIUS ωω 2 1 I 23h 40m COELIX Écliptique 240° θ κ 7, 59 o 57 GZ α ξ o 31 52 ININ ζ Homam 58 — σ 55 ρ 36 - 5 _._.._.._...350°\\'`\96 O ψψ 2 1 ψ 3..- 94 97 23h 20m γ χ φ\\Markab β\83 2 23h 00m HR IMIM -.i ». _. _... I\\340°/PEGASUS 30 +5° 35 37 34.θ Biham ν -.._. _.._.._.../O Sadalmelik./\/32 γ 60 Sadachbia\\\74 δ Skat 22h 40m AQUARIUS σ - 51 −5° 44 ρθ Ancha t\\-8- 13 9'20. M 15 17. ε 11 o EP 46 47 −10° AG 42 45 50 AQUARIUS −15°\ι. 7 4 25 26 :'M 2... -.'- δ γ o— 4'3 21..._._.._.._-_. _. - 16 15 β Sadalsuud ξ : \\\μ\\42 44\−1.0 −0.5 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 4.0 4.5 5.0 5.5. −1.5 −1.0 Amas stellaires ouverts +15° +10° 240° - —-\O, 324° m Équateur galactique λ Amas globulaires τ 2 τ 1 κ η Nébuleuses planétaires ζ 1 π 0° 22h 20m Magnitudes stellaires Nébuleuses diffuses 330° 38 α 21 ο 30 22h 00m m 19 28 Nébuleuses obscures O Enif EE λ Galaxies 45 21h 40m O M 2 9 β EQUULEUS 17 19 18 320° EW\29 21h 20m\5.5 6.0 ν 12 17 DELPHINUS Quasars 3C 273.0 4— 9 Étoiles 0 0 variables 0 Abell YY AY ° RR o 179 Amas de galaxies α Kitalpha 18.._._. C 55 $'ε 16 AQUARIUS DV 5 7 www.ngc7000.com 21h 00m Étoiles doubles ou multiples μ M 73 M 7 V1149 310



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :