Astronomie Québec n°3-3 sep/oct 2014
Astronomie Québec n°3-3 sep/oct 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3-3 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : astronomie du monde avec sept destinations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Astronomie du monde ایران Iran Les gens de Saadat Shahr dépendent des étoiles par Soheil Salimi Directeur exécutif Mois Global de l’Astronomie Saadat Shahr, Iran Depuis de nombreuses années, il y a beaucoup d’engouement pour ma ville natale, Saadat Shahr, et l’énorme passion de ses habitants pour l’astronomie. Avec cet article, je vais vous expliquer à quel point l’astronomie s’intègre dans le mode de vie de cette ville astronomique. Ville d’astronomie Saadat Shahr est la capitale du comté de Pasargad, et est située près du site du patrimoine mondial de Pasargad dans le sud de l’Iran, à environ 825 km de Téhéran. À première vue, c’est une ville comme n’importe quelle autre ailleurs dans le monde. Au recensement de 2011, sa population était de 16 876, loin des routes principales, et entourée de jardins de vigne à raisin et de terres agricoles. Ma ville natale est toutefois bien connue comme une ville d’astronomie, où les habitants font preuve d’une passion remarquable pour l’observation Saadar Shahr céleste. Cette grande passion pour l’astronomie a été apporté à la communauté par Asghar Kabiri (ci-dessous), récipiendaire du Las Cumbres Amateur Outreach Award en 2006 [1] et des distinctions nationales en sensibilisation à l’astronomie. Il a parrainé de nombreux étudiants, filles et garçons, depuis 1991 par le biais de la Société Astronomique du Ciel de Pasargad (SACP) à Saadat Shahr ; plusieurs de ces étudiants ont obtenu divers prix et distinctions dans les concours de Marathon Messier par la suite. En tant que directeur de la SACP, il a organisé un séminaire sur l’astronomie en 1992 et une conférence nationale sur l’astronomie, qui a rassemblé plus de plus de 300 astronomes d’un peu partout à travers le pays, en 2001. Après quelques années bouillonnante d’activité par l’association astronosmique de la ville pour populariser l’astronomie, elle s’est impliquée dans la vie quotidienne et la culture d’ici. De nombreuses cérémonies de mariage se terminent par des star parties et de l’observation télescopique ; certains [1] http://www.astrosociety.org/membership/awards/bios/kabiri.html SALMAI-SUA1E CESEENATCLry I, OC al people gathered together 10 bu lid ObstreaTory : AEA 66 Astronomie-Québec Septembre/octobre 2014
taxis, médecins et boulangeries offrent leurs produits et services gratuitement en lien avec des évènements astronomiques ; nous obtenons un rapport hebdomadaire sur le ciel après les prières du vendredi à la mosquée principale ; et nous avons aussi nommé certains de nos rues d’après des astronomes marquants de l’histoire [2]. Les parents recherchent des noms liés à l’astronomie pour leurs nouveauxnés ; à preuve, mon propre nom, Soheil, signifie Canopus, la deuxième étoile la plus lumineuse dans le ciel nocturne [3]. De plus, cette passion a conduit des gens, dont des femmes qui ont vendu leurs bijoux, à amasser des fonds pour la construction d’un observatoire dans cette ville d’astronomie. « Les concierges et les enseignants de l’école ont versé une part de leur salaire pour aider à construire l’observatoire. Maintenant, celui-ci est devenu la fierté de la ville », a déclaré Kabiri à Reuters par téléphone [4]. Enfin, un petit bâtiment fut préparé pour recevoir un télescope Celestron de 28 cm (11″) au sommet de la colline de la ville. Suite au manque d’espace pour les visiteurs — inclaunt les gens d’ici, les visites scolaires, et des visites hebdomadaires d’astrotourisme en provenance d’autres villes —, on a commencé à construire un autre bâtiment, plus grand, à côté du premier, mais nous n’avons toujours pas pu l’achever, à cause de la forte inflation et des problèmes économiques des dernières années. Je suis très fier de dire que nous avons accueilli de nombreux astronomes internationaux, y compris Mike Simmons (président-fondateur d’Astronomes sans frontières), Robert Naeye (rédacteur en chef du magazine Sky & Telescope), Gernot Meiser (photographe/designer allemand), Liam Kennedy (chef de la direction, Image BEAMS) et d’autres, venus observer le transit de Vénus en 2004 dans la région de Pasargad, près du tombeau de Cyrus le Grand ; de même, le Dr Peter Linde (2008, de la Suède) et le Dr Richard Ellis (2011, de Caltech, États- Unis) ont aussi visité Saadat Shahr. Saadat Shahr a été reconnue, non seulement en Iran, mais aussi dans la presse internationale, et l’histoire de la ville a été relatée dans plusieurs articles publiés en Iran et ailleurs, par exemple dans un article de Mike Simmons pour le magazine Mercury de janvier/février 2003, mais aussi par Reuters, CNN (13 octobre 2005 sur CNN.com), Yahoo, AOL, etc. [1] Un certain nombre d’astronomes amateurs américains et d’associations astronomiques à travers le monde ont généreusement fait des dons à la ville après avoir été mis au courant de son histoire. P1.014:14 3Odd tel Le réalisateur danois Berit Madsen, lauréat de plusieurs festivals internationaux, a raconté l’histoire d’une jeune fille de Saadat Shahr, Sepideh Hooshyar, qui rêve de devenir astronaute et a fait équipe avec la première femme touriste de l’espace, l’entrepreneure irano-américaine Anousheh Ansari [5][6]. J’ai commencé mon travail auprès de la Société astronomique du ciel de Pasargad en tant que Directeur exécutif du projet international de Mois global de l’astronomie (Global Astronomy Month ; GAM) en 2012. Norouz (le Nouvel An perse) et une célébration de l’astronomie dans Pasargad marquent le début commémoratif du projet GAM, la plus grande fête de l’astronomie organisée chaque mois d’avril par Astronomes sans frontières (AWB) [7]. [5] The Wall Street Journal : http://blogs.wsj.com/speakeasy/2014/01/22/sepideh-director-bringsiranian-girls-dream-to-sundance/[6] Sepideh – Reaching for the Stars : http://en.wikipedia.org/wiki/Sepideh_%28film%29 [7] http://astronomerswithoutborders.org/globalastronomy-month-2014.html Astronomie du monde [2] http://www.twanight.org/newTWAN/photos. asp ? ID=3002137 [3] http://www.space.com/22858-canopus.html [4] http://www.redorbit.com/news/space/269866/stargazing_bug_seizes_the_imagination_in_iran/Septembre/octobre 2014 astronomie-quebec.com 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 1Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 2-3Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 4-5Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 6-7Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 8-9Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 10-11Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 12-13Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 14-15Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 16-17Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 18-19Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 20-21Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 22-23Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 24-25Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 26-27Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 28-29Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 30-31Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 32-33Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 34-35Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 36-37Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 38-39Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 40-41Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 42-43Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 44-45Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 46-47Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 48-49Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 50-51Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 52-53Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 54-55Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 56-57Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 58-59Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 60-61Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 62-63Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 64-65Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 66-67Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 68-69Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 70-71Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 72-73Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 74-75Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 76-77Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 78-79Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 80-81Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 82-83Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 84