Astronomie Québec n°3-3 sep/oct 2014
Astronomie Québec n°3-3 sep/oct 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3-3 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : astronomie du monde avec sept destinations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
À droite : Nébuleuse de l’Haltère, M27, dans le Petit Renard. Photo prise par André Fryns (Belgique). Exposition de 30 min en Hα, 45 min en luminance, et 16 min en RGB, bin 2×2, caméra STL11K et télescope C14 de 35,5 cm (14"). Albireo À partir de Deneb, la queue du Cygne (page précédente), comptez cinq étoiles le long du corps de l’oiseau, vers sa tête. L’étoile à la tête est appelée Albireo ; c’est l’une des plus belles étoiles doubles du ciel : une combinaison envoutante d’une étoile de teinte or et d’une autre de couleur pourpre. Mon collègue Luc Descoteaux en a parlé dans l’édition de juillet/aout 2014 d’Astronomie-Québec.. L’Haltère À partir de l’étoile la plus au sud du parallélogramme de la Lyre, tracez une ligne imaginaire vers Albireo, puis prolongez-la d’une distance égale. Vous devriez être très proche de M27, la nébuleuse de l’Haltère, en forme de cœur de pomme (ci-dessus, à droite), dans la constellation Vulpecula, le Petit Renard (ci-dessous). Ceci est une autre belle nébuleuse planétaire, distante de 1700 années-lumière et mesurant 4 années-lumière de diamètre. Avec un instrument typique d’astronome amateur, elle prend un air fantômatique et semble suspendue devant les étoiles qui l’entourent. Le Cintre Toujours à partir de l’étoile la plus au sud du parallélogramme de la Lyre, tracez une ligne imaginaire vers Altaïr ; vers le centre de cette ligne se trouve l’astérisme du Cintre, également appelé l’« amas de Brocchi » ou Collinder 399 (photo page suivante). Le Cintre est un objet de grande taille mieux visible en utilisant des jumelles qu’un télescope. Il suffit de chercher quelque chose qui ressemble à un cintre ! On peut le voir à l’œil nu sous un ciel assez noir, en l’absence de la Lune. 22 h 21 h 20 h 19 h +40° CYGNUS +40° LYRA +30° +30° +20° VULPECULA 6885 M27 α +20° PEGASUS S DELPHINUS SAGITTA +10° +10° EQUULEUS U A QUILA 21 h 20 h 19 h 0 1 2 3 4 5 6 SKY & TELESCOPE 54 Astronomie-Québec Septembre/octobre 2014
Le Canard sauvage En suivant la ligne d’étoiles qui forme la « colonne vertébrale » de l’Aigle vers l’horizon et en courbant le long de la ligne d’étoiles qui forme sa courte queue, nous rencontrons M11, l’amas du Canard sauvage. C’est un autre bel exemple d’amas ouvert, mais son nom est quelque peu erroné, puisqu’il semble dessiner une volée de plusieurs canards sauvages, et non un seul. Le centre la Voie lactée À partir de M11 et en traçant une ligne directement jusqu’à l’horizon, nous passons par la formation d’étoiles en forme de théière qui permet à la plupart des astronomes amateurs d’identifier le Sagittaire. Juste à la droite du bec de la théière, à plus de 25 000 années-lumière de distance, réside le centre de notre Galaxie, la Voie lactée. Malheureusement, 0°.. 19h. 18 h OPHIUCHUS U. 0° Ci-dessus : L’astérisme du Cintre, Cr 399. Photo prise et annotée par Sean Breazeal. Trois images de 20 s empilées avec Deep Sky Stacker, Canon 20D et lentille 200 mm ƒ/5 à ISO 1600. Les étoiles 4 Vul, 5 Vul et Σ 2521 figurent sur la carte de la page précédente, mais n’y ont pas de désignation. –10°. η.o A QUILA M11.. ε M26 β δ S CUTUM α.. γ ζ... ✓ 0.. ; SERPENS CAUDA\. –10° –20° –30° —...r.. SAGITTARIUSo..) *. o o — — –20° –30° 19 h 18 h 2 3 SKY 4 5 6 &TELESCOPE Septembre/octobre 2014 astronomie-quebec.com 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 1Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 2-3Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 4-5Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 6-7Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 8-9Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 10-11Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 12-13Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 14-15Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 16-17Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 18-19Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 20-21Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 22-23Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 24-25Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 26-27Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 28-29Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 30-31Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 32-33Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 34-35Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 36-37Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 38-39Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 40-41Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 42-43Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 44-45Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 46-47Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 48-49Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 50-51Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 52-53Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 54-55Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 56-57Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 58-59Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 60-61Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 62-63Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 64-65Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 66-67Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 68-69Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 70-71Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 72-73Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 74-75Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 76-77Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 78-79Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 80-81Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 82-83Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 84