Astronomie Québec n°3-3 sep/oct 2014
Astronomie Québec n°3-3 sep/oct 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3-3 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : astronomie du monde avec sept destinations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Photo : N. Rivard Les capricieuses du ciel par Normand Rivard 18 Astronomie-Québec Septembre/octobre 2014
Variables pulsantes RR Lyrae : Commençons notre visite au zoo par un groupe que nous avons déjà vu. Vous connaissez déjà les Céphéides, mais leurs cousines les Lyrides sont tout aussi intéressantes. Elles sont communes : on en connait environ 6000. Elles varient de manière semblables aux Céphéides, mais à un rythme beaucoup plus rapide, pouvant monter et descendre parfois de deux magnitudes en une journée, voire même en quelques heures seulement ! Autre exemple : V Aquilae. On peut voir une courbe de luminosité typique de RR Lyrae au haut de la page suivante. RV Tauri : Ces astres étranges sont des supergéantes jaunes qui ont la particularité d’avoir deux ou trois périodes de variation qui se superposent sur des intervalles pouvant aller jusqu’à 150 jours. U Monoceroti et TT Ophiuchi sont du même type. Semirégulières : Elles ressemblent aux Miras, géantes rouges pulsantes, mais leur périodes n’est pas constante, alternant entre la régularité normale d’une Mira, puis devenant irrégulières. À observer aux deux semaines ou une fois par mois. Vous avez le choix parmi plusieurs, mais les plus faciles sont Z Ursae Majoris, AF Cygni et Z Eridani. Depuis que j’ai commencé cette série d’articles, vous avez pu vous familiariser avec le monde fascinant et parfois mystérieux des étoiles variables. J’ai couvert jusqu’à présent les quatre principaux types d’étoiles, à savoir : les Mira, les binaires à éclipses, les Céphéides et les novas. Il existe en fait un grand nombre d’autres types d’étoiles dont la luminosité varie dans le temps, et une plus grande quantité encore d’étoiles dont on ne sait tout simplement pas pourquoi elles varient. Pour achever de vous convaincre de l’immensité du travail qui reste à accomplir, je vous propose cette fois une sorte de visite au zoo, question de faire un tour d’horizon des principaux types dont je n’ai pas encore parlé jusqu’à présent. Ces étoiles sont moins connues que les précédentes, mais ont leur côté mystérieux qui intrigue et les rend intéressantes. Vous remarquerez que, comme pour les types de variables que vous connaissez, on nomme les groupes selon une étoile vedette de ce groupe. Pour clore ce chapitre, je vous propose enfin — en guise de dessert — un petit quiz amusant et interactif, qui testera vos nouvelles connaissances sur l’ensemble de ce sujet. Variables cataclysmiques U Geminorum : Similaires aux novas, elles se mettent à briller brutalement après une période de calme. Cependant, ces éruptions sont très fréquentes, allant de 30 à 500 jours seulement. Surveillez aussi attentivement SS Cygni et X Leo : on ne sait jamais… Z Camelopardalis : Également sujettes à des sautes d’humeur, elles alternent les éruptions fréquentes et courtes avec des paliers d’éclat intermédiaire constant d’une durée indéterminée, comme si elles restaient bloquées entre deux états. Gardez aussi un oeil sur RX Andromedae et TZ Persei. R Corona Borealis : Sans être cataclysmiques à proprement parler, ces éruptives font en fait le contraire d’une nova. Elles sont normalement très brillantes, mais sujettes à des dépressions à intervalles irréguliers, devenant subitement moins brillantes de plusieurs magnitudes, puis revenant à leur éclat normal comme s’il ne s’était rien passé. RY Sagitarii se comporte de la même façon. Binaires à éclipses Oui, je sais qu’Algol (Beta Persei) n’a plus de secret pour vous, mais connaissez-vous Beta Lyrae ? Cet astre bizarre, aussi appelé Sheliak, que l’on croirait impossible est composé de deux étoiles s’éclipsant Septembre/octobre 2014 astronomie-quebec.com 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 1Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 2-3Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 4-5Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 6-7Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 8-9Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 10-11Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 12-13Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 14-15Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 16-17Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 18-19Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 20-21Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 22-23Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 24-25Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 26-27Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 28-29Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 30-31Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 32-33Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 34-35Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 36-37Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 38-39Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 40-41Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 42-43Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 44-45Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 46-47Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 48-49Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 50-51Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 52-53Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 54-55Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 56-57Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 58-59Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 60-61Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 62-63Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 64-65Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 66-67Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 68-69Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 70-71Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 72-73Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 74-75Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 76-77Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 78-79Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 80-81Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 82-83Astronomie Québec numéro 3-3 sep/oct 2014 Page 84