Astronomie Québec n°3-2 jui/aoû 2014
Astronomie Québec n°3-2 jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3-2 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : univers vide ou plein d'eau ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Image 4 : Une superposition des deux images. Celle de Jones et Herbig est en bleu ; celle de 1989 est en vert et rouge. On peut détecter un déplacement des nœuds vers le nord sur l’image de 1989. On peut aussi observer l’apparition d’un nœud important sous le nœud D ! Pour les vitesses tangentielles moyennes des nœuds sur le ciel, référez-vous au tableau 1 à la page précédente. Image 4 Est-il possible de détecter HH‐39 avec des instruments d’amateurs, et même de la banlieue de Montréal ? Pour vérifier cette prétention, nous avons fait appel à quelques amateurs bien habitués aux défis que nous présente le ciel comme observateurs. Nos imageurs du ciel sont Denis Bergeron, qui a capturé des images de chez lui à Val-des-Bois dans des conditions d’observation bien mieux qu’à Montréal ; Denis St-Gelais, basé au Mexique sous un ciel de qualité correcte ; et Yves Tremblay, à l’ouest de Montréal, dans un ciel pollué de banlieue. Images 5a, 5b, 5c : Images prises par Denis Bergeron. Image 5a : Lumière visible (pas de filtre). Image 5b : Hydrogène alpha (Hα). Image 5c : Soufre ionisé [SII]. Q. Bergerort Pas de filtre D. Bergeron 60m Ha 4 4 Résultats Débutons par les résultats de Denis Bergeron. Ses images (ci-dessous) ont été prises à Val-des-Bois le 3 février 2012, avec un télescope Meade RCX de 305 mm (12″) dont la focale est de 2712 mm (106,77″), soit ƒ/8,8. Les images ont été prises en bin2 avec sa caméra CCD, une ST10 XME de Santa Barbara Instrument Group (SBIG) ; il s’agissait de poses de 10 minutes chacune. Seuls des cadres sombres (dark frames) ont été enlevés. Sur les images de Denis Bergeron, on peut identifier plusieurs des nœuds de l’objet HH‐39 : A,C, D et E. Le nœud A très intense en Hα ; il est D. Bergeron 60m [Sill 4 4 * 11'` 4. 41 9 * 4..* 4 i f E 4 a v 4 4e. 4 ◀ Image 5a ∙ Image 5b ▲ ∙ Image 5c ▶ 34 Astronomie-Québec Juillet/aout 2014
le plus au nord, soit dans le haut de l’image. Les nœudsC, D et E sont plus au sud et forment un petit triangle lumineux très pâle sur le ciel. Ce qui est le plus étonnant est que même les images en lumière visible (image 5a), sans utiliser de filtre, nous permettent de détecter les quatre nœuds mentionnés (A,C, D et E). Ces poses sont très longues, de l’ordre de 10 minutes chacune, et les contrastes sont très accentués. Ces nœuds de HH‐39 semblent être sur une région du ciel plutôt sombre ; ils sont probablement assez en avantplan pour ne pas être cachés par la lumière des matériaux environnants en lumière visible. Passons maintenant aux résultats obtenus par Denis St-Gelais (image 6, en haut à droite). Ses images ont été prises de Querétaro au Mexique, sous un ciel de banlieue, à une altitude de 2012 mètres, entre décembre 2011 et février 2012. Denis utilise un télescope Meade LX200 classique de 10″ (254 mm) de diamètre muni d’une caméra CCD STL 1001e grand format de SBIG, avec des pixels de 24 × 24 microns. Denis n’a utilisé que des Image 7 CO AiistraIiar1 MitmflnArieal C}hsprvAtnry Image 6 filtres RGB et des poses en luminance ; il n’a utilisé aucun filtre à bande étroite d’émission comme le Hα, le [OIII] ou le [SII]. Ses images sont des composites de sept poses de 600 s en luminance, 3 poses de 936 s en rouge, 3 poses de 1002 s en vert, et 3 poses de 1248 s en bleu. Les images de Denis St-Gelais montrent aussi des nœuds de HH‐39 ; certaines montrent bien les quatre nœuds mentionnés en lien avec les images de Denis Bergeron. Les meilleures images sont celles de décembre 2011 (la première) et celle de février 2012 (l’avant-dernière). Ces images, dont le contraste a été accentué, permettent aussi de détecter une faible nébulosité mince et lumineuse qui s’étend au sud de la nébuleuse NGC 2261. Cette structure en jet est révélée sur des images à plus haute résolution comme l’image 7 (à gauche), prise par SteveLee et David Malin du Anglo- Australian Observatory. Celle-ci, une très bonne image, nous permet de constater qu’il y a bien une contrepartie détectable sur de bonnes poses CCD assez longues. Pour compléter, nous avons demandé à Yves Tremblay, observant de Vaudreuil-Dorion en banlieue ouest de Montréal, donc sous un ciel plutôt pollué, de prendre des images de la même cible. Yves a utilisé pour cette occasion son télescope AstroTech ATRC8 de 200 mm (8″) à ƒ/5,2 (réducteur de focale AstroPhysics CCDT67 0,65×). Sa caméra est une QHY9 de 5,4 µ par pixel, et les filtres utilisés sont des Baader. Il a capturé 12 poses de 600 s en bin2 pour le Hα, et 13 poses de 180 s en bin1 pour la luminance. Dans ces conditions de ciel très lumineux, on ne pensait pas être en mesure de détecter ces petits nœuds, mais la magie des détecteurs modernes nous a fait mentir. Les images 8 (page suivante) nous permettent de constater que même avec une image cumulée sans filtre, résultant de la Image 6 : Images prises par Denis St-Gelais en décembre 2011 (à gauche), janvier 2012 (au centre) et février 2012 (à droite). Image 7 (extrême gauche) : Prise par David Malin au Anglo- Australian Observatory à partir des plaques #2293, #2810 et #2723, réalisées par SteveLee. La #2293 (gamme bleue, de 385 à 500 nm) était une exposition de 30 minutes sur IIa‐O avec filtre Schott GG 385, le 2 février 1984. La #2810 (gamme visuelle, de 495 à 600 nm) était une exposition de 25 minutes sur IIa‐D avec filtre Schott GG 495, le 27 octobre 1992. La #2723 (gamme rouge, de 590 à 700 nm) était une exposition de 100 minutes sur IIIa‐F avec filtre Schott RG 610 le 16 décembre 1990. Juillet/aout 2014 astronomie-quebec.com 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :