Astronomie Québec n°2-6 mar/avr 2014
Astronomie Québec n°2-6 mar/avr 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2-6 de mar/avr 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 42

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... impossible n'est pas Fullum.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
montagne, ou la grosse colline si on veut, qui coupe en deux le village dans la section près de la rivière Koksoak, qui est d’ailleurs une très grande rivière qui communique avec la baie d’Ungava, grande rivière en inuktitut veut dire Kuujjuaq. J’étais allé repérer l’épaisseur de la neige et vérifier si c’était facile de s’y rendre en pleine nuit, de façon facile et sécuritaire ; d’ailleurs, j’avais localisé un chemin de côté qui avait un sol dur, car tracé par des passages de motoneiges. Il est passé minuit et je décide de m’y rendre. Je n’ai pas regretté mon expédition nocturne : guidé par ma lampe de poche, au sommet de la montagne, je sors de la piste de motoneige. Je cale profondément dans la neige pour me trouver un rocher de grande surface qui 8 Astronomie-Québec Mars/avril 2014
me permet de m’installer, de voir le village dans son entier, mais en tournant ma tête de façon circulaire, je peux prendre des clichés à ma droite, devant moi et du côté droit avec un ciel verdâtre. Parfois je repense qu’il est quand même fou que j’aille en aventurier des aurores dans un environnement souvent inconnu et sauvage, sur une montagne, dans la toundra, sur des cours d’eau gelés, danger ou pas, mais c’est l’appel des aurores boréales ! Ca faisait longtemps que je voulais faire de telles photos des aurores boréales au-dessus du village de Kuujjuaq, mais en combattant un irritant important qui est la grande pollution lumineuse de cette petite capitale du Nunavik. Je commence à faire des tests et ça va bien, et même très bien. Mes deux appareils photo sont montés et à ma grande surprise, vraiment, j’aperçois que les aurores boréales reviennent en force : pas juste fortes, mais avec une intensité et une « démence » de puissance que je n’ai vu qu’à quelques reprises, dont à Salluit (Nunavik) en 2006. Les aurores boréales sont de retour en nombre, en épaisseur, en superficie et en puissance. Je prends plusieurs photos des aurores qui ne cessent de bouger, de se déplacer, qui jouent dans le ciel comme des enfants dans un terrain de jeu. Des pointes d’aurores semblent s’approcher du sol ; elles semblent atterrir dans les rues du village tellement elles paraissent parfois basses. Je commence à prendre des couronnes, une forme d’aurores qui est un signe que les aurores bougent — comme des collisions entre elles — directement audessus de ma tête, au zénith. On voit les couleurs les plus basses des aurores, pas seulement le légendaire vert, mais aussi un merveilleux violet-mauve, du vert fluo et pâle, puis le signe ultime de la puissance : un blanc électrique. Ce blanc est tellement intense et rapide qu’il en devient très difficile à photographier, bougeant à des vitesses incroyables, et sa luminosité est extrême. Il est tard maintenant, je ramasse mes choses et je rentre à pied à la maison. Heureux retour J’ai bien réussi mon défi de capturer les premières aurores boréales de l’année 2014, et cette soirée fut tellement productive pour moi, avec plusieurs centaines de photographies, que j’ai fait presque l’équivalent d’une année de chasse aux aurores boréales… mais soyez sans crainte, ma passion de chasse boréale ne va pas s’arrêter là ! Tout va bien dans les voyages au nord habituellement, mais mon séjour de treize jours s’est allongé de deux jours, car le blizzard a sévi et fermé les aéroports du Nunavik. Avec le vent extrêmement dangereux, il n’y a pas beaucoup à faire : seulement attendre… Les sorties extérieures sont déconseillées. Mon retour s’est amorcé sous un immense halo solaire avec ses parhélies (ci-dessus) qui m’indiquent la route vers l’aéroport, où mon avion favori de First Air (page 4), avec un empennage arborant l’image d’une aurore boréale, va me ramener vers Montréal. Ag Voir aussi www.banditdenuit.com Les photos du 1er janvier 2014 sont placées dans la section Galerie. Mars/avril 2014 astronomie-quebec.com 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :