Astronomie Québec n°2-6 mar/avr 2014
Astronomie Québec n°2-6 mar/avr 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2-6 de mar/avr 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 42

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... impossible n'est pas Fullum.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
diamètre réel d’Io soit à peine plus grand que celui de la Lune, il apparaitra dans le ciel d’Europe entre 1 et 1,7 fois plus grand que la Lune dans notre propre ciel, selon sa position relative par rapport à Europe. À tout moment, une centaine de volcans sont en éruption sur Io. On pourra voir cette lune éclairée par ses propres volcans. Des flashs de lumière, par intermittence, vont illuminer un sol rouge et ocre. Il se pourrait aussi que l’interaction du champ magnétique de Jupiter avec les éruptions puisse donner naissance à des phénomènes lumineux inattendus. C’est au moment de la conjonction avec Jupiter qu’Io sera au plus près d’Europe. Elle se trouvera alors à seulement 249 300 kilomètres d’Europe, soit moins que la distance Terre–Lune, qui est de 384 403 kilomètres. Le disque d’Io fera 1,7 fois le diamètre de celui de la Lune vue de la Terre. Les astronomes auront amplement le temps de l’observer, puisqu’il faudra à Io deux heures et quinze minutes pour traverser le disque de Jupiter. Ci-dessus : Le royaume du soufre. Avec plus de 100 volcans en activité, Io est l’astre le plus actif du système solaire. Sa surface est constellée d’une centaine de montagnes, dont certaines sont plus hautes que le mont Everest. Son diamètre fait 3 643 kilomètres, soit 168 kilomètres de plus que la Lune. Photo : Galileo, NASA. Ci-contre : Les volcans d’Io Un montage de photos d’Io prises par la sonde New Horizons, alors qu’elle passait par Jupiter pour prendre de la vitesse (la sonde est actuellement en route pour Pluton). Les trois photos ont été prises simultanément par une caméra capable d’observer dans plus de 200 longueurs d’onde, incluant l’infrarouge. Au nord d’Io, on aperçoit le panache du volcan Tvashtar. La photo de droite, en bas, montre le même volcan dans l’infrarouge, avec une dizaine d’autres volcans plus petits. Les mêmes volcans ont été identifiés par les autres sondes qui sont passées par Jupiter, mettant en évidence leur longue durée. À tous les trois jours et demi, Europe sera plongée dans une obscurité totale pendant deux heures et quarante-huit minutes. C’est le moment d’une éclipse, alors qu’elle traverse l’ombre de Jupiter. C’est alors que des aurores boréales, 20 000 fois plus intenses que sur Terre, éclaireront les pôles de Jupiter. Pendant ce temps, les éclairs des orages ouvriront des cavernes de lumière dans les gaz à la surface de Jupiter. C’est aussi pendant ces périodes d’obscurité totale qu’Io donnera son meilleur spectacle. Bien que le alie ‘444100, 1.0 Sous la lumière du Soleil, Io présentera une surface étonnante et changeante. Il a été calculé que certains panaches des éruptions volcaniques s’élèvent à plus de 300 kilomètres au-dessus de la surface avant de retomber. Des lacs de souffre et des caldeiras profondes de plusieurs kilomètres marquent la plaine. À d’autres endroits, des écoulements de lave courent sur plusieurs centaines de kilomètres avant de tomber en chutes depuis le haut des falaises. Mais sur Europe, il n’y aura pas que des touristes et des astronomes amateurs : il y aura aussi des astronomes professionnels qui profiteront des conditions exceptionnelles offertes par cette astre. Surement qu’on y construira un observatoire ultramoderne. En effet, Jupiter et Io recèlent des mystères qui ne cesseront d’occuper les astronomes du futur. Par exemple, comment se fait-il qu’Io, avec sa centaine de volcans, soit dénuée de toute atmosphère ? Par ailleurs, Io circulerait à l’intérieur d’un tore composé de particules ionisées par le champ magnétique de Jupiter. Quelle est la nature exacte de ces particules ? En l’an 2525, les astronomes amateurs pourront faire — sur Europe ou ailleurs — des voyages et des observations pour lesquelles, aujourd’hui, nous ne pouvons que rêver. J’ose espérer vous avoir un peu fait rêver avec moi ! 26 Astronomie-Québec Mars/avril 2014
+E+S 0 Astron ESO, l’Observatoire européen austral, offre aux lecteurs d’son magnifique calendrier 2014 La couverture du calendrier 2014 de l’ESO montre une image spectaculaire de la nébuleuse de la Carène prise avec le VLT Survey Telescope à l’Observatoire Paranal de l’ESO au Chili. Le calendrier lui-même est rempli d’images du cosmos de même que de photos de télescopes de l’ESO dans les paysages désolés du désert de l’Atacama. Mentionnons entre autres un paysage pour le moi de mai montrant les belles couleurs pastel du ciel de Paranal au coucher de soleil au-dessus du Pacifique. Octobre montre l’obscurité profonde du ciel chilien déchirée par le faisceau brillant du Laser Guide Star du VLT — une partie au système d’optique adaptative du VLT qui permet à l’observatoire de prendre des photos exceptionnellement détaillées du ciel. Chaque mois montre aussi les phases lunaires. Le calendrier mesure 42 × 42 cm et a 14 pages, avec un dos de carton. + 4. lendar 2014. - - Southem 17)'va 7orv. Pour avoir une chance de gagner ce calendrier… Remplissez le coupon ci-dessous ou visitez astronomie-quebec.com Nom Adresse postale Ville Province Courriel Québec Code postal Colombie-Britannique Alberta Île-du-Prince-Édouard Manitoba Nouvelle-Écosse Nunavut Saskatchewan Ontario Territoires Yukon Nouveau-Brunswick Terre-Neuve–et–Labrador Nord-Ouest Le concours est ouvert aux résidents du Canada seulement. Les prix consistent en cinq (5) calendriers 2014 de l’ESO. En participant au concours, vous serez automatiquement abonné (gratuitement) au magazine Astronomie‐Québec si vous ne l’êtes pas déjà. Le tirage aura lieu à 19 h HAE le 1er mai 2014. Envoyer



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :