Astronomie Québec n°2-5 jan/fév 2014
Astronomie Québec n°2-5 jan/fév 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2-5 de jan/fév 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : recherche... la lumière cachée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Éditorial On a roulé sur la Lune ! Plusieurs gens sont encore d’avis que les Américains n’ont pas marché sur la Lune entre 1969 et 1972. Nous n’entrerons pas ici dans tous les détails de pourquoi leur hypothèse ne tient pas la route, mais la Chine sera bientôt capable de prouver l’exploit américain… ou de le répéter ! Le 14 décembre dernier, en effet, la nouvelle puissance spatiale posait un astromobile (rover) sur notre satellite naturel. Le petit appareil, nommé Yutu (玉 兔, « Lapin de jade ») a été apporté là par la sonde Chang’e 3 (嫦 娥 三 号, du nom de la déesse de la Lune dans la mythologie chinoise). La mission de celle-ci devrait durer environ un an, tandis que l’astromobile a une durée de vie prévue de trois mois. L’image du bas de la page suivante montre Yutu vu de la base Chang’e 3. Pour les gens de mon âge (j’ai 40 ans), c’est le premier alunissage en douceur à se produire depuis notre plus tendre enfance, donc le premier que l’on puisse suivre en comprenant ce qui se passe — j’ai eu trois ans deux mois avant que Luna 24 ne se pose sur la Lune le 22 aout 1976 ; pas vraiment un âge auquel on se questionne beaucoup sur l’espace… surtout que les missions soviétiques étaient souvent entourées de secret ! On ne peut pas dire que les Chinois soient bien plus ouverts que les Soviétiques, mais quelques détails de la mission de Chang’e 3 ont transpiré. Sa mission scientifique comporte la topographie de la surface lunaire et une exploration géologique, une détermination de la composition de surface et de ses ressources, une étude de l’environnement spatial Soleil–Terre–Lune, et quelques observations astronomiques depuis la surface de la Lune. Une étude du sous-sol lunaire est aussi prévue. Les projets lunaires chinois ne s’arrêtent pas là. Chang’e 4, bâti comme remplacement de Chang’e 3 en cas d’accident, devrait rouler sur notre satellite vers 2015 et Chang’e 5 retourner environ 2 kg d’échantillons de sol vers 2017. Le but est avoué de faire marcher un taïkonaute sur la Lune vers 2025. D’ici là, d’autres objets de fabrication terrienne devraient se retrouver sur la Lune, incluant quelques-uns issus d’entreprises privées. Google a lancé un concours il y a quelques années, le Lunar X Prize, dont les premiers concurrents devraient atteindre la surface sélène vers juillet 2015. La Russie prévoit la mission Luna-Glob 1 pour 2016 ; l’Inde, Chandrayaan‐2 et le Japon, SELENE‐2 pour 2017 ; trois missions au moins pour 2018 (Luna-Glob 2 de la Russie, ILN Node 1 des États-Unis, et une autre européenne) ; et d’autres alunisseurs russe, coréen, et privé pour 2020 et 2021. Des touristes devraient orbiter la Lune avec DSE‐Alpha en 2017 ; Shackleton Energy Company veut aller ouvrir une première mine lunaire en 2019, et des missions habitées sont prévues par l’Inde, le Japon, OpenLuna et Golden Spike Company en 2020, l’Europe en 2024, et l’Iran, la Chine et la Russie en 2025. Les paris sont donc ouverts : le prochain humain à fouler le sol de notre satellite naturel sera-t-il américain, indien, japonais, européen, iranien, chinois, ou russe ? Son salaire sera-t-il payé par la NASA, l’ISRO, la JAXA, l’ESA, l’ISA, la CNSA, la RFSA ou… l’entreprise privée ? C’est une période excitante que nous vivons ! Bien que tout cela ait rapport davantage à l’astronautique qu’à l’astronomie, il va sans dire qu’Astronomie-Québec couvrira toutes les nouvelles pour vous informer ! 2.6e=t-t-e Pierre Paquette Éditeur Astronm Équipe éditoriale Éditeur Pierre Paquette Muse Erin Pecknold Chroniqueurs Gilles Boutin Luc Descoteaux Robert Giguère Stéphane Lemon Pouria Nazemi Normand Rivard Gilbert St‐Onge Eddy Szczerbinski Pierre Tournay Collaborateurs Patrick Antoine Alexandre Dumas Contact info@astronomie-quebec.com Astronomie-Québec (ISSN 1929-4301) est publié bimestriellement au format PDF et disponible gratuitement au http://astronomie-quebec.com Facebook : http://facebook.com/AstronomieQuebec Twitter : @AstronomieQcMag Astronomie-Québec fut publié de 1991 à 1998 par les Éditions astronomiques. Le présent webzine a été fondé en juin 2012 par Pierre Paquette, avec l’aimable autorisation des anciens directeurs des Éditions astronomiques pour utiliser le nom. Les opinions publiées dans Astronomie‐Québec n’engagent que leurs auteurs et ne sont pas nécessairement celles de l’éditeur. *Canadian Telescopes ne contrôle pas le contenu du magazine Astronomie-Québec ou celui du site Web astronomie-quebec.com, et les opinions publiées dans Astronomie-Québec ne sont pas nécessairement celles de Canadian Telescopes. Le contenu d’Astronomie‐Québec ne peut pas être reproduit (2013), mais la publication en son entier peut être redistribuée librement ; prière de donner le lien du site Web (http://astronomie-quebec.com) afin de nous permettre de mieux servir nos lecteurs grâce aux outils d’analyse du téléchargement direct. Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec http://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/2110203 Photo de couverture Valérie Doiron admire le ciel à l’extérieur de l’observatoire Horizon des frontières, d’Alexandre Dumas (auteur de la photo) en Beauce (Québec). Une autre photo a été prise ce soir-là : voir page 26. 2 Astronomie-Québec Janvier/février 2014
l.'Table des matières 4 6 8 12 14 22 Astronomie 101 Prenons la route… des étoiles ! Spécial deux pour une Almach Les capricieuses du ciel Algol – Dans l’œil du monstre Sous le soleil PST Coronado Guide d’observation Carte du ciel, phénomènes, éphémérides du Soleil et de la Lune La Lune t’écœure ? Une molaire, un moustique, un marteau …et un astromobile en prime ! 24 Recherche La lumière cachée première partie 26 Vos images Horizon des frontières — Un panorama -. + ` { P.l'i..+1i.f y, + y y " 1 4 4. q,. +, i 4 x. ; Y'*'...+'.i'+.Y ! F. t f 1 ek. 4.F4 ; 3i j. w'i'} aY, + ; t1 +,'+, f 0 + *r.4':11 !.. { {. I t-4','}. J { -Is 1 " f k. 1 I T { k. y'f'.' ; 7"k,f, iy,Tr # 11-'iJ d ++ in'I...4 y FFF'çi k F { a+ ! F 5. `'{ ÿ. *. r6 IJS..i. h { +{.J+ } +.'d lFF }` J.,`'1ff Y { f'. -. 1.'4+'



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :