Astronomie Québec n°2-4 nov/déc 2013
Astronomie Québec n°2-4 nov/déc 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2-4 de nov/déc 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : Vitali Nevski, codécouvreur de la comète ISON.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Carte-photo montre la position et l’identification des étoiles variables suivies par les participants. Les trois étoiles de référence sont aussi marquées. L’image, prise avec un filtre I, montre beaucoup d’étoiles dans la nébuleuse. Nous nous servons du catalogue Parenago [5] pour l’identification des étoiles variables, et certaines d’entre elles ont un comportement intéressant. La plupart des étoiles sont suivies avec le filtre proche infrarouge parce qu’à ces fréquences, nous les détectons plus profondément dans la nébuleuse. La page suivante présente quelques graphiques de suivis d’étoiles variables qui semblent associées à la nébuleuse Messier 42, de même que le graphique de suivi de l’étoile de référence #1. Conclusion Ce travail montre bien qu’une contribution entre amateurs peut permettre des observations serrées. [5] PARENAGO, Pavel Petrovich. « Исследования звезд в области туманности Ориона. Таблица III : Каталог точных положении звезд » [Étude d’étoiles dans la région de la nébuleuse d’Orion. Tableau III : Catalogue des positions précises des étoiles.] Труды Государственного Астрономического Института им. П. К. Штернберга (Actes de l’Institut d’astronomie P.K. Sternberg) Tome 25 (1954) : p.393–437. Nos données proviennent de∙ http://www.univie.ac.at/webda/cgi-bin/ocl_page.cgi ? dirname=ngc1976 Dans le même objet, soit Messier 42, on a fait un petit suivi sur quelques années d’objets aussi variés que des étoiles variables, des proplydes, des régions d’émission de Herbig-Haro, des chocs en arc, et des nébulosités par réflexion ou d’autres à émission. Tous les collaborateurs portent maintenant un regard neuf sur la nébuleuse Messier 42. On a bien réussi à isoler certains aspects de celle-ci à l’aide de filtres spécifiques, mais cette première étape nous a menés à identifier plusieurs sources d’intérêt qu’il faut maintenant suivre sur de plus longues périodes. Notre contribution est minime, mais elle se veut une documentation et une source de références qui décrit quelque peu le comportement tel que détectable (et détecté !) sur quelques années par nos instruments de cet objet magnifique et si complexe qu’est la nébuleuse Messier 42 dans Orion. Nous sommes bien confiants que les années à venir vont nous réserver d’autres belles surprises. Si vous avez un peu de temps et que vous voulez contribuer à ces observations, contactez-nous ; nous 56 Astronomie-Québec Septembre/octobre 2013
VIA. Parenago 1552 ttoile reférence #1 b 1 2-6-'M -'i : * CM 8".''. 141agnduda filtre I t2_2- 11_5 - - - 475110 7070.0 7750.6 5558.6 71d0.0 6278.6 Jour Julien 245+_.. ixo 11.q- Parenago 1684 — 11.8 # 11,7 ; 1Z 1t 7S i1.ô tC 11.1 ER. i HA'r 11. r, 'hi. 2 4710.8 1078.0 5960.0 ! 4300 5676A 6x40, 0 Jour Julien 245+... Parenago 2200 10.6 - - 66 { 4 3'1'1- Ai >p - g 10.5,,. F.'I, iJ # 17A {',,. -, , -.,'4111545 15154g Al MO 44785 596604 R444 spA Jour Mien 2454... Parenago 2247 f 142- M.8'm 3 0,e r G. I }.6'`. F 9.1- 9.2'41'S010 5010..0 5350.4 7610A 5154A 62544 Jour, lulan 245*... Ci-dessus : Depuis novembre 2008, les étoiles Parenago 1552, 1684, 2200, et 2247 sont analysées le plus régulièrement possible. Ces graphiques montrent les variations en magnitude instrumentale. En haut à droite : Voici le graphique de l’étoile de référence #1 en utilisant le filtre I. La ligne rouge est la courbe quadratique des mesures. 12 4156i0 1D10_0 5356.4 43oD 565114:1 e214111. Jour Julia'2454... vous indiquerons ce qui peut se faire de votre côté. Nos adresses de courriel sont gilberts311@gmail.com (Gilbert St-Onge) et alainnicoleroussel@hotmail.com (Alain Roussel). Pour ce projet, des images supplémentaires ont été réalisées par Yves Tremblay et Denis St‐Gelais, que nous remercions pour leur contribution. Quelques aspects importants que leur contribution a permis de développer : 1) Les images de Yves Tremblay (Vaudreuil), principalement en Hα, ont contribué à valider notre intérêt pour plusieurs régions en émission dans la grande nébuleuse ; 2) Grâce à une série d’images de Denis St-Gelais (Mexique) en 2012, la plupart des mesures de magnitude de l’étoile Parenago 1927, présentées sur le graphique au bas de la page 51, ont été possibles. Références supplémentaires 1–ST-ONGE, Gilbert et Lorraine MORIN. Un portrait de M42, la nébuleuse d’Orion. CDADFS (Club d’Astronomie de Dorval) et la SAM, janvier 2003 ∙ http://bit.ly/M42_StOnge_Morin 2–O’DELL,C. Robert. « How the Orion Nebula works ». Astronomy, décembre 2012, page 30. 3–TAKAMI, Michihiro, Tomonori USUDA, Hajime SUGAI, Hiroshi SUTO, Tae-Soo PYO, Norihide TAKEYAMA, Tetsuo AOKI, Kohei MIZUTANI, et Masuo TANAKA. « [Fe II] 1.257 μm and He I 1.083 μm Emission in the Central Region of the Orion Nebula : H II Region, HH Flows, Jets, and Proplyds ». The Astrophysical Journal, Vol. 566, No. 2 (2002) : p.910–924. Parenago α (2000.0) δ (2000.0) Autre h min s ° ′ ″ nom Magnitudes Spectre 1552 05 34 40,87 −05 22 42,3 IX Ori 13,4–15,5 p G–Ke(T) 1684 05 35 00,03 −05 23 01,5 KR Ori 13,5–15,5 B K6e(T) 1927 05 35 18,61 –05 23 14,0 AF Ori 12,2–<14,4 V — 2200 05 35 45,38 −05 28 10,9 AP Ori 13,39 (0.22) I — 2247 05 35 50,44 −05 28 34,9 T Ori 8,7–12,6 V B8–A3eap Ce tableau indique la position de chaque étoile du catalogue Parenago mentionnée dans cet article. Pour l’article original incluant le catalogue complet (en russe), ou pour une version machine, voir la note #5 à la page précédente. Septembre/octobre 2013 astronomie-quebec.com 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 1Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 2-3Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 4-5Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 6-7Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 8-9Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 10-11Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 12-13Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 14-15Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 16-17Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 18-19Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 20-21Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 22-23Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 24-25Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 26-27Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 28-29Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 30-31Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 32-33Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 34-35Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 36-37Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 38-39Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 40-41Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 42-43Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 44-45Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 46-47Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 48-49Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 50-51Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 52-53Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 54-55Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 56-57Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 58-59Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 60-61Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 62-63Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 64