Astronomie Québec n°2-4 nov/déc 2013
Astronomie Québec n°2-4 nov/déc 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2-4 de nov/déc 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : Vitali Nevski, codécouvreur de la comète ISON.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
EST Placez cette carte de sorte que la direction indiquée en périphérie de celle-ci pointe vers le point cardinal correspondant. Le Z bleu au centre de la carte indique le zénith, le point au-dessus de votre tête. +20° +20° +20° +20° +20° +20° +20° +20° +20° 10h 10h 10h 10h 10h 10h 10h 10h 10h le Cancer N.−E. N.−E. N.−E. N.−E. N.−E. N.−E. N.−E. N.−E. N.−E. le Petit Chien α β Procyon le Petit Lion M 44 S.−E. S.−E. S.−E. S.−E. S.−E. S.−E. S.−E. S.−E. S.−E. 8h 8h 8h 8h 8h 8h 8h 8h 8h N 2392 la Licorne Sirius La carte montre le ciel depuis Montréal. Tout endroit situé près de la latitude 45° N aura α M 41 un ciel semblable à 22 heures locales (heure normale). ε +40° +40° +40° +40° +40° +40° +40° +40° +40° les Gémeaux JJJ β β 6h la Grande Ourse α γ le Lynx α Bételgeuse −20° 0° le Lièvre α β 6h Orion ε ζ δ κ α µ M 42 ι ζ Rigel +20° +60° β le Cocher θ γ β β M 1 β +40° β γ Aldébaran α M 81 Capella ι α +60° le Taureau α M 51 ε 4h 10h 8h 8h 8h 8h 8h 8h 8h 8h 8h 4h +60° +60° +60° +60° +60° +60° +60° +60° +60° 12h 6h 6h 6h 6h 6h 6h 6h 6h 6h la Girafe γ ζ l’Éridan η Persée ζ ε η M 101 M 45 14h 14h 14h 14h 14h 14h 14h 14h 14h 4h NORD 16h la Petite Ourse α α Polaris N 869 β α γ β 2h le Bélier le Fourneau 18h 18h 18h 18h 18h 18h 18h 18h 18h 0h 0h +60° 2h 20h 20h 20h 20h 20h 20h 20h 20h 20h 22h Cassiopée γ δ N 884 γ 1 le Triangle +40° 2h +20° +60° +60° +60° +60° +60° +60° +60° +60° +60° le Dragon Céphée M 76 α β η α la Baleine β 0° −20° M 31 +60° Andromède β M 33 N 6543 α β les Poissons γ M 92 le Lézard N 7662 α 0h N 246 β N 253 le Sculpteur la Lyre N 6826 γ le Cy α Deneb N 70 +40° β Pégas 0h Vég δ η Carte générée par le logiciel Cœlix Apex de Jean Vallières (http://www.ngc7000.com) 40 Astronomie-Québec Septembre/octobre 2013 SUD
Carte du ciel α a gne γ 00 e α 22h 22h 22h 22h 22h 22h 22h 22h 22h N.−O. N.−O. N.−O. N.−O. N.−O. N.−O. N.−O. N.−O. N.−O. Pour le 1er décembre à 22 h HNE ε M 57 La planète Jupiter (le cercle jaune pâle marqué d’un « J » bleu à la gauche de la carte) recommence à trôner dans notre ciel, accompagnée de sa ribambelle de satellites, dont quatre sont aisément visibles dans virtuellement n’importe quel instrument d’observation. Ils ont été découverts par Galilée en 1609, et nommés Io, Europe, Ganymède, et Callisto par Simon Mayr (Simon Marius) la même année. Étrangement, ces noms ne furent pas utilisés pendant plus de 350 ans, et ce M 27 n’est que quand la NASA a commencé à planifier la visite des sondes Pioneer 10 et 11 ainsi le Petit Renard que Voyager 1 et 2, dans les années 1970, qu’on a dépoussiéré les livres anciens et ressorti ces noms, en remplacement de « Jupiter I », « Jupiter II », etc., qui ne sonnaient pas très N 6992 bien aux oreilles du public. 20h +20° +20° +20° +20° +20° +20° +20° +20° +20° le Dauphin le Petit Cheval ε M 15 OUEST Tandis que nous sommes dans l’histoire, on trouve dans la partie inférieure gauche de la carte (sous Jupiter) la constellation d’Orion (le Chasseur), avec sa belle nébuleuse M 42, dont parle notre chroniqueur Gilbert St‐Onge et son collaborateur Alain Roussel ailleurs dans ce numéro. Plusieurs croient que cette nébuleuse a été découverte par Galilée, mais c’est en fait Nicolas-Claude Fabri de Peiresc qui fut le premier à la noter. Sa première observation de l’objet date du 26 novembre 1610. Voir http://upload. wikimedia.org/wikipedia/commons/3/32/Partiel_26nov1610_Orion.jpg le Verseau S.−O. S.−O. S.−O. S.−O. S.−O. S.−O. S.−O. S.−O. S.−O. N 7293 α 0° 0° 0° 0° 0° 0° 0° 0° 0° M 2 La grande galaxie d’Andromède (M 31) se trouve aussi relativement bien placée sur notre carte, légèrement à l’est du méridien et près du zénith. On peut la voir faiblement β à l’œil nu sous un ciel moyennement noir ; mais avez-vous déjà essayé de détecter sa voisine, M 33, à l’œil nu ? Elle n’est pas nécessairement facile au télescope, et la moindre dégradation de la transparence du ciel (le plus souvent, à cause de l’humidité) nuit beaucoup, mais notre éditeur en un collègue du Club des Astronomes Amateurs de Laval, KarlGailler, sont parvenus à entrevoir M 33 à l’œil nu en octobre dernier, sous le ciel relativement noir du Domaine Saint-Bernard, à Mont-Tremblant. Difficile et à la limite de la vision… Enfin, à l’heure de la carte, deux autres objets de ciel profond très intéressants viennent de passer le méridien : il s’agit des amas ouverts NGC 869 et NGC 884, qui forment ensemble l’amas double de la constellation de Persée. Dans l’édition de février 2003 du magazine américain Sky & Telescope, Stephen James O’Meara et Daniel W.E. Green discutent d’une « crise d’identité » de l’amas double, se questionnant sur les désignations alternatives h Per et χ Per respectivement attribuées à NGC 869 et NGC 884, respectivement. Selon eux, sur la base de documents historiques comme Uranometria de JohannBayer, χ Per désigne les deux amas, et h Per est une étoile double voisine. Qui dit vrai ? Amas stellaires ouverts Amas stellaires globulaires L É G E N D E Nébuleuses planétaires Nébuleuses diffuses Galaxies Écliptique 4 O e Septembre/octobre 2013 astronomie-quebec.com 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 1Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 2-3Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 4-5Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 6-7Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 8-9Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 10-11Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 12-13Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 14-15Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 16-17Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 18-19Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 20-21Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 22-23Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 24-25Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 26-27Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 28-29Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 30-31Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 32-33Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 34-35Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 36-37Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 38-39Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 40-41Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 42-43Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 44-45Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 46-47Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 48-49Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 50-51Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 52-53Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 54-55Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 56-57Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 58-59Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 60-61Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 62-63Astronomie Québec numéro 2-4 nov/déc 2013 Page 64