Astronomie Québec n°2-3 sep/oct 2013
Astronomie Québec n°2-3 sep/oct 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2-3 de sep/oct 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : HR 8799... première image d'un autre système planétaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Beauté du ciel Aurores caméléons Souvent, le jour, on regarde les nuages qui s’étendent dans le ciel, et on a l’impression d’y apercevoir des formes passagères comme le profil d’un vieil homme ou un quelconque objet — par exemple un aliment, si on a faim… Photo : G. Boutin/D. Laflamme La nuit venue, si les conditions s’y prêtent, des aurores boréales viendront et se manifesteront de plusieurs façons. Leur étalement peut être de faible intensité ou de forte intensité. Les aurores qui se produisent régulièrement aux basses latitudes des régions de Québec et de Montréal sont généralement de faible intensité, ce qui donne des formes boréales simples comme des arcs, des piliers, ou parfois des bandeaux. Seront visibles des couleurs et lueurs verdâtres, sans créer suffisamment d’images ou de formes dans le ciel pour laisser libre cours à notre imagination et voir dans ces aurores des dessins suggestifs. par Gilles Boutin Si un orage magnétique survient, les aurores boréales prendront possession du ciel — et surtout du zénith — pour nous offrir des spectacles de grande classe. 6 Astronomie-Québec Septembre–octobre 2013
Il faudra être attentif et fixer tout haut au-dessus de nous ; des collisions de particules solaires auront pour effet de faire voyager et faire bouger les aurores boréales à grande vitesse et dans toutes les directions. Ce sont des spectacles plus rares dans le sud du Québec, mais réguliers et continuels dans le Grand Nord. On dit — avec raison — que les Inuit voyaient beaucoup de choses dans les aurores boréales qui continuellement se manifestaient dans les ciels noirs, de leurs animaux favoris aux légendes comme quoi les aurores boréales sont des lumières provenant du ciel pour indiquer le chemin du ciel aux esprits des morts. Je vous présente ici une série d’images d’aurores boréales, prises au Québec et au Nunavik, laissant place à l’imagination ; des aurores caméléon, qui peuvent changer de couleur et de forme, du béluga au pélican en passant par des fleurs, un vieux sorcier, et — question de rester dans le thème de cette édition d’Astronomie-Québec — même un extraterrestre ! AQ, Septembre–octobre 2013 www.astronomie-quebec.com 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :