Astronomie Québec n°2-3 sep/oct 2013
Astronomie Québec n°2-3 sep/oct 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2-3 de sep/oct 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : HR 8799... première image d'un autre système planétaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Invitation Deux comètes pour le prix d'une Parfois, le nom d’un club est trop évocateur ; en effet, les Vagabonds du ciel de Lanaudière n’ont jamais eu de véritable site dédié à l’observation… jusqu’à maintenant ! Désireux d’avoir un site au sommet d’une montagne, plusieurs membres ont entrepris une véritable quête dans la région pour trouver LE site… mais trouver un sommet de montagne avec une route d’accès, un horizon dégagé, et aucune habitation à proximité semblait voué à l’échec. C’est finalement grâce à Google Maps que nous avons trouvé un site prometteur. Sur la photo satellite, la végétation semblait peu dense, et les courbes s’explique probablement par ce qu’on appelle une brise de montagne ; ce mouvement d’air empêche la condensation sur nos instruments. De plus, étant au sommet d’une montagne assez élevée, le sol y est très mince et contient peu d’humidité ; le seul plan d’eau à proximité se trouve plus bas que notre site. Comme le site fait partie de la pourvoirie Saint- Zénon, la question se posait alors sur l’attitude du propriétaire face à notre présence. Non seulement celui-ci laisse entrer nos membres gratuitement dans la pourvoirie, mais il a de plus décidé de nous aider en soumettant au gouvernement un projet d’aménagement du site. Le projet prévoit plusieurs petites surfaces de béton pour l’installation des télescopes, cinq espaces de camping avec des plateformes en bois de 4,9 m (16′) de côté pour l’installation des tentes, et un stationnement. Il y aura aussi un refuge pouvant héberger six à huit astronomes, et — à notre grande joie — un observatoire ! Photo : J.-M. Perreault par Jean-Marc Perreault de dénivellation laissaient sous-entendre de fortes pentes. Une fois sur place, c’est l’émerveillement total, même avec quelques épinette chétives aux alentours (il y a déjà eu un incendie sur le site) on parle d’un horizon bien dégagé ; au sud, on peut apercevoir une tour de cellulaire qui se trouve à plus de 10 kilomètres du site (elle s’avère en fait très pratique pour aligner nos viseurs). Autre qualité surprenante du site : l’absence de buée sur nos télescopes ; depuis un an, les bandes chauffantes n’ont jamais servi. Le phénomène Pour celui-ci, il a été convenu d’acheter le nouveau Pod Max de la compagnie SkyShed (voir illustration page suivante), mais des délais de production rendent incertain ce choix en ce moment. Belle rencontre… Cet automne, une belle occasion se présente pour tenir sur ce terrain une activité dédiée aux astrophotographes. En effet, les 8 et 9 novembre, deux comètes seront assez rapprochées pour être capturées dans une même photo. La comète C2102/S1 (ISON) sera à proximité de la comète 46 Astronomie-Québec Septembre–octobre 2013
1 ti ^ 7 ra ZL... 111:1:4W.:1- r -.rFy :'i+ + 114 1 a - 115 x. I. 2P/Encke ; cette dernière s’est vraiment fait voler la vedette par ISON, faute de quoi elle aurait été la comète la plus brillante de 2013. Toutefois, ISON pourrait très bien nous décevoir, et Encke regagner son titre de « succès photographique de 2013 » pour ce qui est des comètes. Selon les données obtenues pour un Canon T1i, la focale nécessaire serait entre 40 et 50 mm ; ce serait donc à la portée de toute personne possédant un appareil DSLR. L’observation des deux comètes ensemble sera possible juste avant le lever du Soleil, Encke étant plus problématique car plus basse à l’horizon. Elle dépasse 10° d’altitude à partir de 05 h 00, de là l’importance d’avoir un horizon dégagé en cette direction ainsi qu’un ciel aussi noir que possible à l’est, ce qui est notre cas. Pour ceux qui ne désirent pas passer une nuit blanche ou arriver en pleine nuit sur le site, l’auberge en face de la pourvoirie offre un forfait très abordable à 68,95 $ plus taxes pour une nuitée en occupation double avec souper quatre services et déjeuner gourmand si nous formons un groupe de plus de 15 personnes et que nous réservons au moins trois jours d’avance. Arriver en pleine nuit n’est pas un problème, mais nous déterminerons une heure limite pour ne pas perturber la prise de photo. Nous espérons aussi installer plusieurs télescopes pour la photographie et le visuel et les rendre disponibles aux participants. Vous pourrez d’ailleurs essayer un ensemble avec caméra monochrome et filtres LRGB–Hα–O III. Si l’aventure vous intéresse, vous êtes par les présentes invités à contacter Jean-Marc Perreault (jeanmarcperreault@videotron.ca), qui se chargera de coordonner le tout. La page Facebook « Observatoire St-Zénon » (http://bit.ly/St-Zenon) servira à vous tenir informés des petits détails concernant cette activité, de même que du développement de notre site. Nous vous invitons aussi à visiter le site Web des Vagabonds du ciel de Lanaudière, au http://www.vagabondsduciel.ca/Bonne chance pour l’observation de ces deux comètes bien différentes !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :