Astronomie Québec n°2-2 jui/aoû 2013
Astronomie Québec n°2-2 jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2-2 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : des aurores gratte-ciel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Beauté du ciel Photo : G. Boutin/D. Laflamme par Gilles Boutin 21:00—C’est le temps de sortir dehors et de me rendre à l’endroit choisi : le sommet de la montagne derrière le village d’Ivujivik au Nunavik. Nous sommes le 30 mars 2013 ; il fera −25 °C un peu plus tard dans la soirée. Trop pressé, je suis un peu en avance ; le soleil s’est couché au loin, mais le ciel demeure bleu, avec un peu de noirceur en devenir… On va commencer à voir les premières étoiles de la soirée ! C’est la Grande Ourse que je localise d’abord — la constellation me montrera la position de l’Étoile polaire, la route que les aurores boréales vont emprunter pour prendre possession du ciel du nord. Une première trace apparait, comme un fumet verdâtre qui agit comme éclaireur. Une belle soirée se prépare, car les aurores boréales seront assurément présentes, et je constate que quelques nuages sont aussi de la partie, mais ils se tiennent plus loin, au-dessus du village inuit d’Ivujivik et du détroit d’Hudson. J’espère qu’ils ne viendront pas gâcher ma soirée… 6 Astronomie-Québec Juillet–aout 2013
Les aurores continuent à arriver ; elle se bousculent : « Allez ! On avance ! » La colonne boréale verte prend ses aises, s’épaissit, et s’accompagne de nouvelles couleurs : jaune, puis blanc, et même un peu de violet ; ce sont les couleurs les plus basses des aurores boréales, à quelque 80 km à 200 km au‐dessus de nous. J’ai mes deux appareils photo Canon sur trépied : un équipé d’un objectif grand-angle de 16 mm, et un autre avec une lentille de 50 mm, qui me permettent de doubler mes prises de vue, mais surtout d’obtenir des perspectives différentes. Je suis bien dans ce froid ami, mais c’est grâce à mes bottes chaudes Acton, à mes mitaines en phoque, et à mon parka LG avec col de fourrure de loup du Nunavik. De l’autre côté de la montagne, le village de Ivujivik est en bas, et j’entends des cris et des exclamations : je sais que ça provient d’habitants et d’enseignants de l’école Nuvviti, qui sont sortis dans la rue pour voir et admirer le spectacle. Un show boréal mérite amplement des cris et des applaudissements : bravo ! bravo !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :