Astronomie Québec n°1-5 jan/fév 2013
Astronomie Québec n°1-5 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1-5 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : promenade sur Mars... la mission Curiosity.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
rnere sur Mar'Promenade sur Mars Curiosity : les 100 premiers jours iri. JIM" - mug.— - - ,..17 -, ! ro- f k yT ! - ; air -+F L L - 111.1 , f MC., ti « i, - s ti. n : 151 ! + "411ing. - ; +, —'— —...L...inn. i L "t. 31, 1 ; Z" T — 4 * 7 4111.+ - -410, ; , , ti t ; %Nl.* t r 441Pic + ! 4P..., - :. ti'r ÿ Pour moi, la mission Curiosity est une aventure extraordinaire avec des rebondissements et des intrigues. J’ai toujours rêvé d’explorer Mars, et voilà qu’un astromobile le fait à ma place ; j’ai donc l’impression de vivre un rêve éveillé ! Dans la nuit du 6 aout 2012, en direct sur le Web, j’ai assisté à l’atterrissage de Curiosity. Je ne savais pas à quoi m’attendre vraiment. J’ai gardé le souvenir d’une petite photo noir et blanc qui montre la roue de l’astromobile sur le sol du cratère Gale — attestant d’un atterrissage réussi. Dans la pièce de contrôle aux murs recouverts d’écrans, des scientifiques se faisaient des accolades les larmes aux yeux. Par la suite, j’appris que nous avions été 1,2 million de personnes à s’être branchées sur NASA TV. Dans les 24 heures qui suivirent, 38 millions d’internautes visitèrent le site officiel de Curiosity. Les 100 premiers jours de Curiosity ont surtout consisté à vérifier l’état de ses dix instruments scientifiques, particulièrement les deux mini-laboratoires internes : CheMin, qui effectue l’analyse minéralogique des échantillons ; et SAM, spécialement conçu pour détecter d’éventuelles molécules organiques. Ces deux laboratoires sont situés à l’intérieur du pont de Curiosity. Des trappes s’ouvrent et les échantillons — dont la quantité ne dépasse pas le contenu d’une aspirine — glissent à l’intérieur. Mais avant même de procéder aux premières analyses d’échantillons, on devait décontaminer CHIMRA, l’appareillage qui sert à recueillir et à manipuler les échantillons. Aim Placé dans la plateforme qui fait l’extrémité du bras de Curiosity, CHIMRA est muni d’une pelle, d’une perceuse, d’un tamis et de petits conduits par lesquels les échantillons circulent. La méthode consiste à tourner la plateforme dans le bon sens, et à mettre l’appareil en mode vibration afin de diriger l’échantillon, - - 16 Astronomie-Québec Janvier-février 2013.10 - — a 41ka :'. I i +- i i
Extrait d’une photo panoramique prise le 64 e jour. Toutes les photos : Crédit : NASA. - 1. h, 5 - +, J+i.i.', z 4r if + +t,.i F'i + ", M{. I 1 i E l'''id','r', 1.'1, )'I - 4 , '▪ I 11111 ? 1, 1 i i r i, r'j r f i - I.,' ; 1, F f +. +.++ ti P'., r ;'11 I F ` rIÎ, { r ti'r, v k I1 4L.'C. i'I f *', G ! 141..'. : i'I.w..4'y r , ' : k11... + 4 I 1 l'i. i y,'i'tir, 7 i'Q : , i ; ` I 1.'1 I. r'r ti +1 Il'+ 41 J d r l'. + J 1 1, ,. I, ,. +'h r'f,',r. ; , ; - : - 1'11.'.'a ai, l , Y. r, f.F▪ i1i , L f r 1 ` 1,'y'' : 11. f Y, r , '''''i, 4 4'r..'+` + 1 Jr : 1 ,.'E , ti 1 y.'k f'r , 'i',. +'I ;'1 i I t 1, '11 I F _`'+ r , , , 't, ! r ! j I. F'I r'"'111 I l'1. l r, , I y ,... i III-.. I 4 1. 1'qui se comporte alors comme de l’eau ; ensuite, on tourne une seconde fois la plateforme, suivie d’une autre séance de vibration pour couler l’échantillon dans le second segment du conduit, et ainsi de suite jusqu’au moment où l’échantillon sera versé dans l’un des mini-laboratoires. La décontamination de CHIMRA exige de faire passer du sable trois fois dans les conduits. , 1 La toute première destination de Curiosity a été de se rendre à la dune de sable la plus proche, située 400 mètres plus loin. Le véhicule prit 55 jours terrestres pour franchir cette distance. À ce rythme, il faudra compter trois ans pour se rendre au pied du canyon qui dévale le mont Sharp jusqu’à sa base, soit la destination ultime de Curiosity — ensuite, si le passage s’y prête, le véhicule commencera l’ascension. Mais il se peut qu’on ait ménagé le véhicule avant de le conduire au maximum de sa performance. Il faut aussi tenir compte des temps d’arrêt effectués par les opérateurs de la mission qui, plusieurs fois, s’arrêtèrent pour photographier et analyser à distance les étonnantes roches que Curiosity croisa sur sa route.. I I I,'l'i'1'r { l'`'i'1'x J #. r i',. "1 l'd. 1. ` 1 +,1I I : F 1 J Ii,' !.r d L fr. f Le rover passera une quarantaine de sols (un sol est un jour martien, soit une période de 24 h 36 min) sur la dune Rocknest. Au terme de cette période, après avoir analysé deux échantillons, on a constaté avec satisfaction que les deux mini-laboratoires sont parfaitement en ordre. Curiosity roule sur un terrain sédimenté qui a déjà été le fond d’un lac ; si la vie a déjà été là, on est équipé pour la trouver. En attendant, je vous propose de reprendrele trajet de Curiosity, et de découvrir dans les prochaines pages ces roches qui ont attiré l’attention des scientifiques. —Robert Giguère Janvier-février 2013 www.astronomie-quebec.com 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :