Astronomie Québec n°1-4 nov/déc 2012
Astronomie Québec n°1-4 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1-4 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 34

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'observation des nébuleuses... encore plus noir que la nuit !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
SkyCu be Nous voulons créer une expérience d’exploration spatiale qui puisse être accessible à tous, vous compris ! Nous sommes les créateurs des applications astronomiques SkySafari pour iOS, Android et Mac OSX. Grâce à nos applications mobiles, nous avons révolutionné la façon dont les gens observent le ciel de nuit. À présent, nous voulons faire pour l’exploration spatiale ce que nous avons fait pour l’astronomie d’amateur. Nous sommes en train de créer un nanosatellite et des applications mobiles afin de sensibiliser le grand public et de développement une éducation plus générale dans le domaine scientifique. Le satellite, appelé SkyCube, est un CubeSat « 1U » de 10 × 10 × 10 cm dont le lancement est prévu pour 2013 comme charge utile secondaire sur une fusée Falcon 9 de SpaceX. Orbitant à plus de 480 km de la Terre sur une trajectoire hautement inclinée par rapport à l’équateur, SkyCube passera au-dessus de la plupart des régions habitées de la surface terrestre. SkyCube prendra des clichés à basse résolution de la Terre et émettra des messages simples qui lui auront été envoyés par ses commanditaires. Après 90 jours, une cartouche CO 2 de 8 g permettra de gonfler un ballon de 3 m de diamètre enduit de poudre de dioxide de titane hautement réfléchissante. Le ballon de SkyCube fera briller le satellite autant que le Téléscope Spatial Hubble ou qu’une étoile de première magnitude. Vous pourrez donc aisément l’observer à l’œil nu lorsqu’il se déplacera dans le ciel. Mais le ballon de SkyCube n’est pas destiné qu’à la visibilité. Au bout de trois semaines, il permettra également de faire sortir SkyCube de son orbite par la friction atmosphérique, mettant fin à la mission en beauté, et sans accumulation de débris spatiaux. La mission utilisera un réseau de communications à 915 MHz avec stations au sol CubeSat, géré par la US Navy, Boeing Corporation et l’université de l’Utah. Quand il sera visible des stations au sol, le satellite transmettra des images au réseau de télécommunications, qui seront ensuite diffusées par Internet aux commanditaires qui les auront demandées à partir de nos applications iOS, Android et Web. Le satellite diffusera également des messages de commanditaires toutes les 10 s comme « pings » de données (« des « tweets » de l’espace ») détectables par n’importe qui possédant un équipement radio amateur bon marché. Nous pourrons même fournir ce type de radio à nos commanditaires ayant contribué 1000 $ ou plus ! Mais vous n’aurez besoin que d’un téléphone intelligent avec connexion Internet ou d’un navigateur web pour recevoir des messages de SkyCube. Ils seront archivés sur notre serveur et accessibles via Internet. Voici quelques exemples de « tweets » possibles avec SkyCube : « Paix sur la Terre à toutes les personnes »
Le premier satellite lancé par vous ! « Joyeux anniversaire Ève, 27 avril 2013 — année de SkyCube » « Veux-tu m’épouser, ma chérie THX1138 ? » « Tom : appelez-moi quand vous recevez ce message » « Je suis allé dans l’espace et je suis revenu — Joe Longo, avril 2013 » « Si vous pouvez lire ceci, c’est que la Terre a survécu à la « fin du monde maya » de 2012 » Avec SkyCube, vous pourrez non seulement recevoir des messages de l’espace, mais aussi avoir un aperçu de la Terre depuis l’orbite du satellite. Vous pourrez accéder à des images du satellite en utilisant votre téléphone intelligent ou nos applications Web. Les images enregistrées par SkyCube seront transmises à nos stations au sol lorsque le satellite passera au dessus d’elles. Elles vous seront ensuite accessibles grâce à Internet. Vous pourrez alors contempler à loisir un lever de soleil ou encore des images de votre état (ou pays !) grâce à des prises de vue en provenance de l’espace. Nous avons collaboré avec des concepteurs de CubeSat expérimentés comme Kevin Brown et Tyler Rose d’Astronautical Development, LLC pour construire notre satellite et sa radio. Les radios du CubeSat de Kevin ont enregistré 100% de succès et quatre d’entre elles sont actuellement en orbite. Le ballon spatial SkyCube et son mécanisme de gonflage au CO 2 sont fabriqués par Global Westener, fabriquant expérimenté d’aérostats et de ballons météorologiques de haute altitude. Global Westener a fabriqué un grand nombre de ballons pour un volume total de plus d’un million de mètres cubes pour la NASA, le JPL, et d’autres clients en Espagne, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Afrique du Sud, et aux États-Unis. Notre fournisseur de services de lancements est SpaceX, la seule entreprise privée ayant effectué des lancements vers et depuis la Station spatiale internationale. Nous avons déjà signé un contrat avec l’intégrateur de charges secondaires de SpaceX, Spaceflight Services, pour tester et lancer SkyCube en 2013. Nous allons développer nous-mêmes l’infrastructure des serveurs et des applications portables/Web pour que les commanditaires puissent suivre la mission. Notre projet a déjà obtenu une récompense au forum de capital de risque Funders & Founders à San Francisco ! SkyCube sera une opportunité sans précédent pour des millions de commanditaires de par le monde qui partageront une expérience collective d’exploration spatiale. SkyCube sera le premier satellite « appartenant » à tout le monde. Comme ce fut le cas pour Spoutnik il y a 55 ans, SkyCube va susciter un intérêt nouveau pour l’astronomie, l’exploration de l’espace et la recherche scientifique pour une nouvelle génération entière de chercheurs de par le monde. Nous comptons sur vous pour que cela soit possible ! Pour en savoir plus sur SkyCube, visitez www.southernstars.com/skycube/francais.html + + L1T1ERf T 0



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :