Astronomie Québec n°1-4 nov/déc 2012
Astronomie Québec n°1-4 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1-4 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 34

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'observation des nébuleuses... encore plus noir que la nuit !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Cellule Maintenant que note porteoculaire est aligné et centré, on peut passer aux choses plus sérieuses. La plupart des réfracteurs ont trois vis ou systèmes de vis qui permettent de bouger les lentilles de la cellule située à l’avant de l’instrument. Normalement, celles-ci ne bougent que très rarement. Ça prendrait plus d’une page pour expliquer l’alignement de ce genre de cellule, mais bref seul un jeu d’essai et erreur et de la chance permet de le réaligner sans équipement spécial. Dans l’autre cas, la cellule n’est pas réglable, mais les lentilles sont espacées à l’aide de cales qui sont disposées de façon équidistante sur les éléments en verre. C’est souvent le cas des réfracteurs chinois. C’est le cas ici de notre 120 mm ED de Sky- Watcher dont j’ai eu à vérifier et à refaire la collimation. Le désalignement des lentilles frontales se manifeste souvent par des images fantômes lorsque le télescope est pointé sur des objets brillants dans le ciel. Les cellules doubles (doublets) sont faites d’une lentille arrière plan-concave et d’une lentille frontale double-convexe. Dans certains cas, l’élément de face n’est pas symétrique et peut avoir une courbe différente sur chaque coté, donc il est important que ces lentilles soient bien alignés. Heureusement, ces imperfections sont notées, et l’alignement est fait par le manufacturier et un marque est apposée sur les deux éléments de la cellule tout comme sur la lame de fermeture sur un SCT. Il se peut que la lentille frontale se soit déplacée par rotation. L’effet d’une rotation de lentille se traduit par une image floue. Si aucune marque n’est présente, vous devrez vous armer de patience et jouer d’essai et erreur. Il arrive aussi que les cales qui sont disposés symétriquement entre les lentilles se déplacent. La plupart des cales sont en aluminium et ont une épaisseur de 0,001 mm. Elles doivent toutes être de la même épaisseur les unes par rapport aux autres, et d’espacement régulier entre elles. Avec la méthode du laser sur trépied, vous pouvez parfaire la collimation de la lentille frontale, ou du moins la vérifier. Je me suis fabriqué un banc optique pour ces ajustements plus avancés. Le centrage se fait à l’œil et avec l’oculaire de Cheshire. Sur une lunette de marque Synta ou GSO, par contre, il n’y a pas d’ajustements : seules les cales peuvent être vérifiées et ajustées sur la cellule. Les avantages ? Un meilleur contraste, et surtout maintenant de pouvoir utiliser des oculaires de haute puissance sans que la qualité de l’image ne soit affectée. Références http://airylab.com/index. php ? option=com_content&view =article&id=31&Itemid=24 Yahoo ! Groupe Meade Uncensored : http://tech.groups.yahoo.com/group/Meade-Uncensored/12 Astronomie-Québec Novembre-décembre 2012
COSMODOM E La Cité de l'astronautique 9 _.40111b Aventure et culture spatiales l'univers à la portée de votre regard ! fissions virtuelles interactives Exposition permanente Devenez un héros d'une aventure spatiale, embarquez pour l'une de nos missions et pourquoi pas toutes. Faites aussi le tour du système solaire avec notre exposition permanente.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :