Astronomie Québec n°1-3 sep/oct 2012
Astronomie Québec n°1-3 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1-3 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : la providence... sommes-nous les seuls ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
vm& ".. d (16"L'La Lune t’écœure ? Choque-toi pas… va jouer avec ! avec Pierre Tournay : Le LEM Avez-vous déjà vu leL.E.M. ? Ceux d’entre nous qui se souviennent des missions Apollo de la fin des années 1960 et du début des années 1970, se souviennent que les astronautes Américains se sont posés sur la Lune grâce au Lunar Excursion Module (LEM). Je me souviens de la forme bizarre et fragile (les parois faisaient parfois à peine un millimètre d’épaisseur !) de ce vaisseau qui transportait sur la Lune deux astronautes pour chacune des missions Apollo 11, 12, 14, 15, 16 et 17 (ne parlons pas ici de la catastrophe d’Apollo 13). Souvent, on se fait demander s’il est possible de voir l’étage de propulsion qui est demeuré sur la Lune après avoir lancé le LEM vers le module de commande afin de retourner sur Terre. Bien sûr, la réponse est négative. Le LEM (ou ce qu’il en reste) est beaucoup trop petit S E 28 Astronomie-Québec Septembre-octobre 2012
Visibilité : Premier quartier et 6 jours après la pleine Lune Dates : 6 septembre, 22 septembre, 6 octobre, 21 octobre, 4 novembre, 4 décembre, 3 janvier 31 aout 09:58 HNE 29 septembre 23:19 HNE I 29 octobre 15:49 HNE 15 septembre 22:11 HNE 15 octobre 08:02 HNE I 8 septembre 09:15 HNE 8 octobre 03:33 HNE 22 septembre 15:41 HNE 21 octobre 23:32 HNE pour le détecter visuellement, même avec le télescope Hubble ! Par contre, avec un peu d’imagination et avec l’aide des cratères Pallas et Murchison (50 km et 60 km de diamètre, respectivement ; Atlas Rükl carte 33), il est possible de s’amuser avec ça. En effet, aux environs du premier quartier, soit 6 jours après la pleine Lune, nous pouvons observer ces deux cratères et les montagnes qui environnantes pour apercevoir un semblant de LEM. Ici, l’avantage ira à ceux qui possèdent un télescope de type réflecteur, idéalement Newton, car celui-ci va inverser le nord et le sud lunaire afin de redresser notre LEM. Je vous entends déjà me dire que j’exagère… Cependant, si vous avez réussi à voir « la vache qui rit » et la « face du Diable » (voir mes chroniques dans La Veillée de nuit de février 2012 et Astronomie-Québec de juillet-aout 2012, respectivement), vous aurez amplement d’imagination pour voir le LEM… Nos deux cratères sont les deux fenêtres du LEM. Les montagnes au nord forment trois pointes (trois des quatre pattes du LEM). Je vous invite aussi à observer cette région avec la photo à haute résolution ci-dessus, ou celle qui montre un peu plus de la région, ci-dessous. Quelle richesse de détails dans cette région lunaire pour le moins fascinante, et sur laquelle nous aurons certainement la chance de revenir ! Bonnes observations ! Septembre-octobre 2012 www.astronomie-quebec.com 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :