Astronomie Québec n°1-2 jui/aoû 2012
Astronomie Québec n°1-2 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1-2 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : le baiser de Vénus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
O Earth Mars # Mercury Venus Juno Kepler Stereo.A 5terea_B Ecliptic Planel9 20W9021 zI AT = -52° 18 23 N90 LON = 0° 664 km/s 615 km/s 566 km/s 516 km/s 467 km/s 418 km/s 368 km/s 319 km/s 17 24 25 55 p/cm3 47 p/cm3 40 p/cm3 32 p/cm3 25 p/cm3 17 p/cm3 10 p/cm3 2 p/cm3 Vitesse (en haut) et densité (en bas) du vent solaire d’une éruption de classe M du 12 avril 2012. Source : http://www.spacew.com/plots.php E90 59❑ P1M-, 1=WM 0 10 20 30 4.0 50 60 Prédiction du vent solaire selon le modèle WSA-Enlil. Source : http://www.swpc.noaa.gov/wsa-enlil/importantes, par exemple sur pourquoi une éruption solaire importante ne s’est pas rendue sur la Terre et était vraiment loin de toucher notre planète. Ce site démontre clairement que selon la région et l’endroit où se produit une éruption sur le Soleil, les particules et le vent solaire seront directement vers la Terre, tout près d’elle, ou complètement à son opposé. Ce site fournit les trajets des CME (éjections de masse coronale ou conoral mass ejections en anglais) dans l’espace. La simulation nous donne même la journée et l’heure du contact avec le champ magnétique de la Terre, une donnée très importante et facile à suivre. En examinant le tout, vous y verrez les satellites qui font la surveillance du Soleil et la disposition des planètes voisines. Impact ! Suite à l’impact du vent solaire avec le champ magnétique de la Terre, des statistiques sont immédiatement enregistrées. Les graphiques en haut à droite de cette page montrent que la densité des particules solaires — protons et électrons — atteint 47 protons/cm 3. La couleur rouge indique la qualité de cette quantité. La vitesse du vent solaire a atteint 664 km/s ; le rouge indique encore son importance. Une vitesse élevée se veut un élément très important pour l’entrée des particules solaires dans l’atmosphère de la Terre. 8- 6 Un indice L’indice Kp (de l’allemand Kennziffer, « chiffre caractéristique » ; p pour « planétaire ») est un indicateur de puissance de l’activité géomagnétique, inventé en 1939 par le géophysicien et statisticien allemand Julius Bartels [1899–1964]. Il sert à classer la puissance des aurores boréales dans l’atmosphère terrestre et va de 0 à 9 en 28 incréments, soit les valeurs de 0, 0+, 1–, 1, 1+, 2–, 2, 2+,… 9. Une activité minime donnera un indice Kp de 2 à 3 et sera suffisante pour rendre les aurores visibles sous les hautes latitudes comme le Nunavik, la Scandinavie, l’Alaska, la a++'4++ + - ; +1. +F+ N R I ++F - q le ! : ++ : ww wipw - - + w ! R'+ - 3 — w + 107 + dF, : `F ++ I - — # : +F. i- ++ elm 2 ; + : F + } :. -}Mop :'++F I +} + : w www R++4 +ff + + I — 1 — i I 1 3 I1,111,1111.111 10 12 14 16 18 20 22 00 02 04 06 08 10 Indice de l'activité géomagnétique prévue selon le modèle Wing Kp — Tracé de 12 heures. Source : http://www.swpc.noaa.gov/wingkp/index.html
Baie de James, Schefferville, Fermont, etc. Si un niveau de 5 et plus est atteint, comme ce fut le cas le 12 avril 2012, les basses latitudes magnétiques — Québec, Montréal, la Gaspésie ou l’Abitibi — verront des aurores boréales sans aucun doute. Un indice Kp de 5 est une donnée magique pour la région de Québec–Montréal, et il n’y a aucune raison de ne pas sortir dehors. Ce graphique est possiblement le plus important pour moi. Un autre site de statistique concernant l’indice Kp a l’avantage de présenter un graphique coloré de l’indice Kp, avec la couleur rouge pour une valeur de 5 ou plus — ceci indique une forte activité d’aurores boréales pour nos régions de basse latitude magnétique. 4 3 2 Indice Kp estimé sur 3 heures. Source : http://www.swpc.noaa.gov/rt_plots/kp_3d.html L’indice Kp présenté sur ce site est une moyenne arithmétique des valeurs de K mesurées dans 11 observatoires (Boulder, Colorado ; Chambon-la-Foret, France ; Fredericksburg, Virginie ; Fresno, Californie ; Hartland, Royaume-Uni ; Newport, Washington ; et Sitka, Alaska). Comme on peut le voir sur le graphique présenté ici, l’indice Kp peut monter soudainement. Prévision des nuages. Source : http://www.meteo.gc.ca/astro/clds_vis_f.html Le secret du succès Est-ce que cette soirée boréale sera un succès ? Je suis confiant que tout ira bien car j’ai vérifié régulièrement depuis deux jours le mouvement et la présence des nuages. C’est important car il s’agit de surveiller l’ennemi numéro 1 des aurores. À Lévis, la soirée sera potable, mais je décide de parcourir 100 km vers l’est car un gros nuage me dérange et je préfère le contourner. Si le Québec est complètement bouché de nuages, ça sera terminé pour nous, sauf dans nos rêves… Le site du Clear Sky Chart (carte du ciel clair) est très fiable : http://cleardarksky.com/csk/prov/Quebec_charts.html Enfin, un site parmi d’autres montrant la position de l’ovale aurorale nord. Il en existe plusieurs autres, mais j’aime beaucoup la précision de celuici. L’ovale auroral est statistique : son intensité est inégale, certaines zones étant en pleine activité, d’autres en faible puissance. Le 12 avril 2012, l’aurore boréale est descendue profondément vers le sud jusqu’à Québec– Montréal. Pas de temps à perdre : ceci ne durera que de 12 à 24 heures, parfois 36, avant que les aurores ne retournent aux hautes latitudes magnétiques. Pour avoir une situation idéale, il faut que l’arrivage de particules solaires du Soleil arrive en fin de journée sur Terre, car quelques heures plus tard, les aurores boréales pourront offrir une soirée et une nuit magiques dans le ciel noir et étoilé de la Terre. Si les particules solaires arrivent en fin de nuit, nous devrons attendre à la fin de la journée pour voir, alors que le temps compte. D’autres liens de météo spatiale sont visibles sur mon site http://www.banditdenuit.com Bonne chasse aux aurores polaires !.0.'-.1:4:.''73 —'='+-q.,. p - Position statistique de l’ovale auroral. Source : http://helios.swpc.noaa.gov/ovation/,'.4 F ; -Lt:..1. Ir irl.7.IF'r1411.vp.- Pro:4._. 4Il...—"'-:AL..1..,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :