Astronomie Québec n°1-1 juin 2012
Astronomie Québec n°1-1 juin 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1-1 de juin 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 22

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : reportage photographique... le ROC 2012.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22  |  Aller à la page   OK
22
La Lune t’écœure ? Choque-toi pas… va jouer avec ! avec Pierre Tournay Hyginus et un chateau flottant ! r.,...'-.')pior = , 11 ; La région du « cratère » Hyginus (diamètre de 10 km, page 34 de l’Atlas de la Lune d’Antonin Rükl) est superbe en soi, avec la texture et les teintes du sol et les deux canaux qui constituent Rima Hyginus. consiste en une portion sombre des millions de tonnes de sol qui ont été éjectés par l’impact qui a donné naissance à la mer d’Imbrium. On peut imaginer la naissance des montagnes Apennines à ce moment… de ce « château flottant » et à juger par vous-même si c’est bel et bien le cas. Selon mon humble opinion d’observateur amateur, il ne s’agit tout simplement que d’un reflet de lumière sur une falaise. Visible six jours après la nouvelle lune ou cinq jours après la pleine lune, le « cratère » Hyginus présenterait des phénomènes transitoires de fumée, peut-être dus à de la pression sous le sol. Hyginus ne ressemble pas à un cratère formé par un impact : il est vraisemblablement de formation volcanique. Rima Hyginus est le canal qui passe par Hyginus ; il mesure 226 km de long. Il offre un défi de taille pour ceux qui veulent observer les petits trous ici et là le long de cette rivière de lave ancienne. En se basant sur le diamètre de Hyginus, nous pouvons déduire que ces petits trous font moins de 3 km de diamètre… Ensemble, Hyginus et Rima Hyginus semblent dessiner un albatros aux ailes déployées. La région sombre immédiatement au nord de Hyginus (à droite sur la photo) est la mer des Vapeurs, qui Quand on parle de la Lune, certaines personnes disent que le gouvernement américain et la NASA sont au centre de diverses conspirations dissimulant « la vérité ». Je ne crois pas à ces histoires à dormir debout, mais une d’entre elles mentionne, dans la mer des Vapeurs, la présence d’un « château flottant » planant supposément à quelque 9 km au-dessus du sol lunaire… Je vous invite à observer la région C’est pas le Château Frontenac, mais quelle belle région à observer ! Amusez-vous à rechercher à l’oculaire tous les détails visibles sur la photo ci-dessous, prise par la sonde américaine Lunar Reconnaissance Orbiter. Prenez le temps de vous « promener » à travers ces cratères, crevasses, montagnes et autres plaines ; elles en valent le détour ! Bonnes observations ! 22 Astronomie-Québec Juin 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :