Arte Magazine n°8 19 fév 2000
Arte Magazine n°8 19 fév 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de 19 fév 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : ! Que viva Bunuel !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
19.00 Nature ol au-dessus de la Ruhr Documentaire de Gerd Weiss Thomas Griesohn 19.45 ARTE Info’émission d’actualité de la rédactiond’ARTE 20.15 Reportage’agonie congolaise Réalisation : Thierry Derouet Yves Junqua 20.45 Cinéma Colère en Louisiane Film de Volker Schlöndorff 22.15 Scénarios sur la drogue Speed Ball, e Laurent Bounhik 22.20 Court-circuit - 1 re partie Bébé à tout prix Court métrage d’animation de Debra Solomon 22.30 Cinéma’âge d’or Film de Luis Buñuel 23.30 erre sans pain Film documentaire de Luis Buñuel 00.00 Court-circuit - 2 e partie Motifs Court métrage de Kirsten Sheridan Nourriture de serpent Court métrage de Debra Granik 00.45 La chambre d’ambre (r) Film de Roland Gräf 02.25 Max Linder (16) Max joue le drame Court métrage burlesque 03.00 Fin des programmes es horaires correspondentux codes PDC, l un d i 21 février 1 9. 0 0 Nature. Vol au-dessus de la Ruhr Documentaire de Gerd Weiss et Thomas Griesohn (Allemagne, 1999-43mn) W D R Un documentaire animalier dans les friches industrielles de la Ruhr ! Pour tourner des films sur la nature, il n’est pas nécessaire de partir au bout du monde à la re c h erche de marécages impénétrables ou de déserts inexplorés. Gerd Weiss et Thomas Griesohn en ont fait la preuve en réalisant dans la Ruhr l’un des d o c u me n t ai res animaliers les plus ambitieux de ces dern i è res années. Pendant plusieurs semaines, ils ont observé la vie intime des h é rons cendrés, leurs stratégies de chasse et la manière dont ils cohabitent avec les a u t res espèces. L’équipe a bénéficié de moyens tout à fait exceptionnels : un h é l i c o p t è re de poche, des caméras spéciales résistant aux intempéries, des ULM pour simuler le parcours de vol des h é rons… Surtout, Gerd Weiss et Thomas Griesohn ont pris leur temps : de longues h e u res d’observation leur ont permis de r a p p orter des images exceptionnelles. Des réfugiés congolais qui ont fuit les combats de la capitale. 2 0. 1 5 R e p ort a ge. L’agonie c on g o l ai s e Réalisation : Thierry Derouet et Yves Junqua (2 0 0 0 - 2 6 m n) Production : A RTE, Point du Jour A RTE G.E.I.E. Au Congo-Brazzaville, des dizaines de milliers de civils affamés sont pris en otages par les milices. Un témoignage accablant. D é c e m b re 1998, les combats re prennent au Congo-Brazzaville. Ils opposent l’armée et les milices gouvernementales (les « cobras ») aux milices de l’opposition (les « ninjas »). La violence est totale et généralisée. Elle se traduit par des massacres réguliers de la population civile. Novembre 1999, la guerre civile se poursuit sans caméras ni témoins. D err i è re le bras de fer entre le général-président Sassou N’Guesso et l’ancien président Lissouba (soutenu par l’ex-Pre m ier m i n i s t re Kolelas), il y a les richesses du sous-sol congolais et les intérêts « nature l s » de la France. L’ancienne puissance coloniale entend conserver ses avantages pétroliers. Sur ce conflit, la position française se traduit par un assourdissant silence. Pendant ce temps, dans le sud de la pro v i n- ce du Pool, à quelques dizaines de kilom è t res de Brazzaville, 50 à 100 000 civils a ffamés, épuisés par plusieurs mois d’err a n- ce et de privations, sont toujours pris en otages par les milices. Pour espérer ret ro u- ver un peu de sécurité dans la capitale, ils doivent emprunter le « couloir de la mort ». T h i e ry Derouet et Yves Junqua se sont re n du s sur place : leur témoignage est accablant.
20.45 Colère en Louisiane Un vieux Noir a abattu le fils d’un pro pr i é t ai re terrien. C on t re toute attente, une jeune h é r i t i è re prend sa défense et s’accuse du meurt re. Avec C o l è re en Louisiane, A RTE inaugure un cycle consacré à la période américaine de Vo l k e r S c h l ö n d orff (le Ta m b ou r). (A Gathering of Old Men) Film de Volker Schlöndorff (États-Unis/Allemagne, 1987-1h27mn) - VOSTF Scénario : Charles Fuller, d’après le roman d’Ernest J. Gaines Av e c : Richard Widmark (Mapes), Holly Hunter (Candy), Louis Gosset Jr. (Mathu), Joe Seneca (Clatoo), Will Patton (Lou Dimes) Photographie : Edward Lachman Décors : Thomas A. Wa l s h Musique : Nancy Baker, Craig Mc Kay Production : Consolidated Jennie & Co-Zénith, Bioskop Film A R D Mathu est un vieux Noir. Il vient d’abattre le fils d’un Blanc qui voulait s’en pre n d re à un de ses amis. Mapes, le shérif venu enquêt er, va alors de surprise en surprise : Candy, jeune héritière de gros pro pr i é t ai res terr i en s blancs, prend la défense de Mathu, avec lequel elle entretient des liens d’aff e c t i on depuis l’enfance. Elle va jusqu’à se déclare r coupable du crime. Tout comme un grou p e de vieux retraités noirs, qui tous s’accusent du meurt re … Touche pas à mon pote Avec C o l è re en Louisiane, Schlöndorff renoue avec le cinéma engagé et la veine sociale de ses débuts. Il tente une plongée au cœur de l’Amérique profonde tout en d ressant un véritable réquisitoire contre le racisme, les pratiques de lynchage, l’inégalité entre pro pr i é t ai res blancs et travailleurs noirs. Le film est émaillé de magnifiques moments de bravoure qui ne sont pas sans rappeler les bons vieux westerns. La présence de Richard Widmark en shérif n’y est sans doute pas pour rien. Quant à Holly H un t er, elle est à la fois charmante et très convaincante dans son rôle de jeune femme blanche qui veut partager le juste combat des Noirs du Sud. S c h l ö n d orff en Amérique Après avoir adapté les auteurs allemands Heinrich Böll (l’Honneur perdu de Katharina B l u m) et Günter Grass (le Ta m b ou r), le Français Marcel Proust (Un Amour de S w a n n), Volker Schlöndorff s’intéresse, à p artir du milieu des années 80, à tro i s grands auteurs de la littérature nord-améric ai n e : Arthur Miller, Ernest J. Gaines et Margaret Atwood. Ces films correspondent à l’époque où le réalisateur séjourne longuement aux États-Unis. Ce sont ces tro i s œ u v res, peu connues du public euro p é en, qu’A RTE a choisi de présenter à partir de ce soir. De retour sur le vieux continent, S c h l ö n d orff se tourne à nouveau vers des auteurs européens (Homo Faber, d’après Max Frisch ; le Roi des aulnes, d’après Michel To urnier). Le réalisateur allemand est re p arti quelque temps en Amérique pour tourner P a l met t o (1998, inédit en France), un polar adapté d’un roman de James Hadley Chase. Le nouveau film de Volker Schlöndorff, la Légende de Rita, a été sélectionné pour le 50 e Festival de Berlin. Cycle Volker Schlöndorff C o l è re en Louisiane lundi 21 février à 20.45 M ort d’un commis v o y a g e u r lundi 28 février à 22.30 La servante écarlate lundi 6 mars à 22.30



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :