Arte Magazine n°8 15 fév 2020
Arte Magazine n°8 15 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de 15 fév 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : thriller machiavélique avec Clothilde Hesme et Jérémie Renier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 18 février ARTE MAG N°8. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 FÉVRIER 2020 g l M R M Date de disponibilité u Audiovision pour aveugles IM et malvoyants Disponible en replay IMUMMI CIIMI Cl Vidéo à la demande 18 5.00 L R BERLIN LIVE Anthrax Concert 6.10 M XENIUS La maison du futur ; Quelle sera la nourriture du futur ? Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM GEO REPORTAGE Pérou, une laine qui vaut de l’or Reportage 8.00 LEM SUR UN ARBRE PERCHÉ Rêves de cabanes Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 ER 39-40, LA GUERRE DES IMAGES (1 & 2) La drôle de guerre ; La débâcle Documentaire 11.15 M L’EUROPE, LE BERCEAU DE L’HUMANITÉ ? Documentaire 12.20 EM RITUELS DU MONDE Le pèlerinage des Saintes-Mariesde-la-Mer Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS La Pologne va au charbon Magazine 13.35 EM LA BÊTE DU GÉVAUDAN Téléfilm 15.15 M LES PARCS NATIONAUX SLOVAQUES Karst de Slovaquie Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS La relation patient-médecin Magazine 17.45 E RITUELS DU MONDE Pérou  : les lacs de la guérison Série documentaire 18.15 L ER UN VOYAGE EN POLOGNE Des monts des Géants aux Carpates ; De lagunes en marais Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 MEURTRE AU CONSULAT (1 & 2) Mohammedben Salmane et l’affaire Khashoggi Documentaire 22.40 EN PREMIÈRE LIGNE Les vérités du journaliste Robert Fisk Documentaire 0.10 ER GOLFE, LA GUERRE DES PRINCES Documentaire 1.10 M ARTE REPORTAGE USA  : les premiers pas des indésirables Magazine 2.05 EM LE DESSOUS DES CARTES Mer de Chine  : bataille navale ? Magazine Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants en avant-première Disponibilité en ligne 2.20 EM CHINE, À LA CONQUÊTE DE L’OUEST Documentaire 3.15 R LES LENTILLES  : LE REMÈDE À LA FAIM DANS LE MONDE Documentaire 4.10 M ARTE REGARDS Fra Mauro, le sauveur d’un quartier de Palerme Reportage Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Date de fin de replay REUTERS 20.50 Thema Meurtre au consulat (1 & 2) Mohammedben Salmane et l’affaire Khashoggi Revenant sur l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, cette enquête dense et captivante au cœur du régime saoudien met cette affaire en regard de l’irrésistible ascension de son probable commanditaire, le prince « MBS ». Soirée présentée par Émilie Aubry Première partie Le 2 octobre 2018, à Istanbul, le journaliste Jamal Khashoggi entre au consulat saoudien. Il n’en ressortira pas vivant. Révélés grâce à un enregistrement audio fourni par les services secrets turcs, son assassinat et le démembrement de son cadavre par des barbouzes ont secoué l’opinion internationale. Comment la monarchie pétrolière, dirigée depuis 2015 par le roi Salmane et son fils Mohammedben Salmane, dit « MBS », en est-elle arrivée là ? Pour le comprendre, ce premier épisode retrace l’accession au pouvoir du roi et de son fils. Homme puissant, le premier a transmis tout son savoir au second. Nommé ministre de la Défense en 2015, le jeune prince s’illustre par une sanglante campagne militaire au Yémen contre les rebelles chiites houthis soutenus par l’Iran. Interviewé à l’époque, Jamal Khashoggi, éditorialiste et fin connaisseur du régime saoudien, n’a rien d’un opposant et défend l’opération. Mais il aura l’outrecuidance, en 2016, d’émettre des réserves sur l’idylle entre son pays et la nouvelle administration Trump. Dès lors, il se voit interdire l’exercice de son métier. Parallèlement, Mohammedben Salmane, devenu prince héritier en juin 2017 après avoir évincé ses rivaux, a mis au pas le réseau social Twitter, autrefois espace de liberté prisé des Saoudiens, désormais outil de propagande, de délation et d’oppression. Seconde partie En septembre 2017 débute la première purge. Jugées hostiles au pouvoir, des douzaines de personnes sont emprisonnées, torturées, calomniées. En novembre, le régime décline cette rafle en mode VIP, séquestrant au Ritz Carlton deux cents membres de la famille royale et hommes d’affaires, au cours d’une brutale opération « anticorruption ». Exilé aux États-Unis, persécuté à distance et devenu par la force des choses un opposant, Jamal Khashoggi chronique cette dérive autoritaire dans le Washington Post. Craignant pour les siens, sa femme a demandé le divorce. Mais le journaliste est ensuite tombé amoureux de la chercheuse turque Hatice Cengiz. C’est pour remplir des formalités en vue de l’épouser qu’il se rend au consulat saoudien d’Istanbul, ce fatal jour d’octobre 2018. CRIME D’ÉTAT Mohammedben Salmane a toujours nié avoir été informé de l’opération Khashoggi, tout en endossant du bout des lèvres sa responsabilité en tant que dirigeant. Mais selon un rapport de la CIA, largement minimisé par l’administration Trump, il en était certainement le commanditaire. Témoignages à l’appui, cette enquête rouvre le solide dossier dont disposait l’agence de renseignements. Interviewée dans le film, Agnès Callamard, rapporteure aux Nations unies, qualifie ainsi le meurtre du journaliste de « crime
d’État ». Élargissant la focale, l’enquête met l’affaire en regard de la dangereuse concentration des pouvoirs et de la confiscation des libertés – dans un pays disposant déjà en ces matières de traditions solides – opérées par le jeune monarque en quelques années. Libéral en apparence – il a, entre autres, assoupli le rigorisme des tenues féminines et autorisé le cinéma –, celui-ci réprime la moindre velléité de contestation. Décidé à faire de son pays le leader du Moyen-Orient et à diversifier une économie dépendante du pétrole, ce trentenaire affichant son intérêt pour le business et les nouvelles technologies applique une ligne définie par son père, selon laquelle on ne saurait manœuvrer l’Arabie saoudite par la douceur. L’opération Khashoggi, dont les dissidents saoudiens ont fait un symbole, a définitivement décillé les yeux de la communauté internationale à l’égard de « MBS ». Spécialiste du Moyen- Orient, le journaliste d’investigation Martin Smith a interviewé et échangé des SMS avec l’évasif prince héritier. Il s’est entretenu à plusieurs reprises avec Jamal Khashoggi et a rencontré tous les acteurs clés du dossier – dignitaires saoudiens, ex-agents de la CIA, activistes, proches de détenus politiques, militants des droits de l’homme... –, ainsi que de nombreux experts. Nourrie d’un riche fonds d’archives, de témoignages parfois poignants et d’images d’actualité, son enquête raconte avec brio l’implacable engrenage qui a conduit à ce crime sordide et offre une saisissante incursion dans les arcanes du pouvoir saoudien. Lire page 8 Documentaire de Martin Smith et Linda Hirsch (États-Unis, 2019, 2x52mn) - Coproduction  : ARTE/ZDF, Frontline 18/3 22.40 En première ligne Les vérités du journaliste Robert Fisk Portrait en action d’une grande plume britannique du reportage de guerre, spécialiste du Proche-Orient. Une conscience et un modèle... parfois controversés. « Mais pourquoi j’ai choisi le journalisme ? » En ce jour de 1980, Robert Fisk, 34 ans, court pour échapper aux balles perdues, près du front de la guerre Iran-Irak. Alors reporter du London Times, il deviendra, avec le quotidien The Independent, une plume majeure du journalisme de guerre, s’affirmant comme un spécialiste du Proche-Orient. Carnet en main, curieux, indocile, Fisk incarne l’archétype du reporter à la Albert Londres, prônant inlassablement la nécessité impérieuse du terrain pour « s’approcher de la vérité ». MÉTHODE ET SENSIBILITÉ Constitué aussi d’archives filmées, ce portrait peut se voir comme le rapport à l’addiction d’un jeune homme de 74 ans, multipliant aujourd’hui encore enquêtes sur le front et chroniques au vitriol. La caméra de Décryptage de l’émergence des nouveaux souverains du Golfe et de leur inquiétante rivalité, entre guerre d’ego et enjeux géopolitiques décuplés. Entre 2013 et 2015, trois princes ont pris la tête des principales monarchies pétrolières du Golfe  : le Qatar, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Cette nouvelle génération de souverains, parmi les plus riches et les plus puissants de la planète, a imposé une nouvelle manière de gouverner, mélange de violence, de répression de toute opposition et de guerre d’ego. Le premier à être arrivé au pouvoir, l’émir du Qatar, Tamim al-Thani, 39 ans, a construit son soft power sur le Yung Chang le suit en Bosnie sur la piste des marchands d’armes, à Sabra et Chatila (Liban), en Cisjordanie et en Syrie, où ses textes sur les attaques chimiques de Douma, qu’il conteste, déclenchent la controverse en 2018. Assumant ses méthodes et sa sensibilité, Robert Fisk avoue craindre « que ce que nous écrivions ne change pas la moindre chose ». Un constat que contredit pourtant son incroyable parcours. Documentaire de Yung Chang (Allemagne/États-Unis, 2019, 1h31mn) ffl 24/2 0.10 Golfe, la guerre des princes QUARK PRODUCTIONS DURAID AL-MUNAJIM sport, avec le contrôle de BeIN, et dispose aussi d’Al Jazeera, dont le rôle est considérable dans cette partie du monde. Ses voisins l’accusent de soutenir des groupes islamistes et d’être trop proche de l’Iran... Face à lui  : Mohammedben Salmane, 33 ans, dit « MBS », l’ambitieux prince héritier d’Arabie saoudite, qui a engagé son pays dans une guerre meurtrière au Yémen. Dans son envie d’être le nouvel homme fort du Moyen-Orient, il s’est trouvé un allié et mentor  : Mohammedben Zayed, 58 ans, dit « MBZ », prince héritier d’Abu Dhabi et régent des Émirats arabes unis, un stratège militaire qui a fait de son petit pays la principale puissance militaire de la péninsule arabique. Ce film raconte la rivalité entre ces trois princes et la crise sans précédent qu’elle a provoquée dans le Golfe, zone la plus militarisée du monde. Documentaire de Sylvain Lepetit et Miyuki Droz Aramaki (France, 2019, 52mn) - Coproduction  : ARTE GEIE, Quark Productions - (R. du 2/7/2019) 11/2 18/3 mardi 18 février ARTE MAG N°8. LE PROGRAMME DU 15 AU 21 FÉVRIER 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :